Nous venons de le recevoir, et nous n’avons pas tardé à le déballer. En attendant son test, voici nos premières impressions sur l’Essential Phone.

Voilà l’Essential Phone en main, nous l’avons à peine reçu, déballé et photographié. Il sera testé ces prochains jours, mais nous tenions à vous partager nos premières impressions avec quelques photos à l’appui. Nous l’avons commandé sur Amazon US, payé environ 560 euros et reçu en 5 jours en France (il n’est plus en stock en coloris noir à l’heure actuelle). La baisse de prix récente de l’appareil nous a décidé à le commander. De plus, il est pleinement compatible avec les réseaux 4G européens et il intègre la langue française. Enfin, la garantie est assurée par Amazon et Essential. Bref, les risques ne sont pas aussi importants que l’on pourrait le croire.

Il n' y a pas d'offres pour le moment

Si vous ne connaissez pas l’Essential Phone, il s’agit d’un nouveau smartphone Android conçu par un nouveau fabricant américain. Encore un ? Oui, mais cette entreprise américaine a été créée par Andy Rubin, le fondateur d’Android. Celui qui a accompagné les premières années d’Android au sein de Google. Il a également été le créateur du Sidekick, un smartphone uniquement commercialisé aux Etats-Unis pendant l’ère pré-iPhone. Enfin, il a également revendu un OS à Microsoft avant de créer Android Inc. Un curriculum vitæ à faire pâlir d’envie tous les workaholics de ce monde.

🔴 Unboxing de l'Essential Phone avec Ulrich en direct ! Posez vos questions 😊

Publié par FrAndroid sur lundi 30 octobre 2017

Passons à l’Essential Phone, c’est ce qui nous intéresse. Sa commercialisation a été douloureuse : problèmes de logiciel, il a également rencontré des soucis de stocks. Début novembre, il est possible de le trouver sur Amazon US et sur le site officiel d’Essential.

Voici l’Essential Phone

Si vous aimez les unboxings, nous avons déballé l’appareil en direct sur Facebook. La boite comprend un câble USB Type-C, un chargeur et un adaptateur jack 3,5 mm (pas de port casque). C’est minimaliste, il manque la paire d’écouteurs, et le tout est très sobre.

L’Essential Phone est un mélange de verre et de céramique qui semble plutôt basique, mais il cache quelques subtiles fonctions. Pour ceux avec de petites mains, sachez que l’Essential Phone est compact avec des bordures d’écran fines, excepté sur le bas de l’appareil pour ne pas détériorer complètement la prise en main.

L’Essential Phone est un exploit d’ingénierie dans la mesure où il parvient à intégrer un écran de 5,7 pouces (2 560 x 1 312 pixels) dans un châssis qui n’est pas beaucoup plus grand. Cet exploit est d’autant plus impressionnant que l’écran IPS LCD enveloppe la caméra frontale au lieu de la pousser vers le bas comme le Xiaomi Mi Mix 2.

Essentiel a opté pour un cadre en titane, qui prétend offrir une durabilité (et un poids) beaucoup plus élevé comparé à l’aluminium souvent utilisé. D’ailleurs, vous remarquerez que les bords de l’écran ont été biseautés avec un revêtement plastique (un matériau adhérent, nous supposons que c’est du plastique) pour rendre plus agréable la tenue de l’appareil.

À l’arrière, Essential a tout recouvert d’une couche de céramique ultra-brillante, qui a l’air fantastique et agréable au toucher, mais qui capture toutes vos empreintes digitales. L’arrière du téléphone est aussi plat que l’avant et est tellement dépourvu de marques qu’il n’y a même pas de logo Essential sur l’appareil. C’est une façon de dire, pour Andy Rubin, « ce n’est pas notre téléphone, c’est votre téléphone.« . Il y a également un capteur d’empreintes digitales facile d’accès, et au-dessus, appareil photo à double objectif, flash ainsi que les connecteurs d’accessoires. Malheureusement, nous n’avons pas commandé la caméra 360 degrés, nous ne pourrons donc pas tester cette fonctionnalité.

Quant à l’interface, elle est pure : pas de bloatwares et autres crapwares, l’expérience est encore plus minimaliste que celle d’un Google Pixel. Cet Essential Phone est impressionnant à bien des égards, il a néanmoins des faiblesses évidentes.

Ces premières impressions vont se terminer là. Nous gardons le reste pour le test complet de l’appareil, histoire de ne pas trop vous spoiler. Rendez-vous dans une semaine. N’hésitez pas à poser vos questions en commentaires, nous pourrons y répondre dans le test.

À lire sur FrAndroid : Les tests de l’Essential Phone (PH-1) sont en ligne, voici notre revue de presse