Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Quels sont les meilleurs Chromebooks à acheter en 2022 ?

TOP 3 des meilleurs Chromebooks

Des netbooks  un peu cheap destinés aux élèves, les Chromebooks, ces ordinateurs portables peu onéreux, ont fait bien du chemin ces dix dernières années. Si les aventures de Google dans le haut de gamme (qui se souvient encore du Google Chromebook Pixel ?) ont été un échec, les constructeurs tiers ont appris de ces expériences.

Les Chromebooks actuels sont plus puissants et bien mieux finis que leurs ancêtres. Au-delà de leur tarif souvent intéressant, leur grande force est Chrome OS, un système d’exploitation rapide, simple à utiliser et dénué de virus. Parfait pour des enfants ou des grands-parents, mais pas seulement ! Ils peuvent être une excellente machine pour un étudiant ou un télétravailleur.

De nos jours, ils utilisent pour la plupart des plateformes d’entrée de gamme signés Intel. La claque mise à l’industrie par Apple avec son processeur Apple M1 a cependant poussé Google à s’intéresser une nouvelle fois aux puces ARM. Une tendance qui commence à se remarquer puisqu’une partie de la gamme Acer utilise désormais des SoC MediaTek.

Mais si le hardware a fait des progrès, c’est surtout du côté logiciel que les choses se sont améliorées. D’un navigateur glorifié incapable de lancer un traitement de texte en hors-ligne au lancement, on est passé à un véritable OS. Google a même devancé Apple puisque l’on peut depuis plusieurs années lancer des applications Android sur son Chromebook. Ces dernières ne sont pas toujours parfaitement adaptées à un usage laptop, mais la grande majorité des Chromebooks utilise un écran tactile.

Windows sur un Chromebook ?

Encore plus intéressant, Google travaille désormais avec Parallels pour virtualiser directement Windows dans Chrome OS. Cette fonction reste toutefois limitée aux modèles d’entreprise haut de gamme, mais elle laisse entrevoir bien plus de flexibilité dans le futur pour l’OS.

Cela dit, réfléchissez bien à vos usages : les Chromebooks sont d’excellentes machines pour de la bureautique légère ou de la consommation de médias, mais il ne faut pas leur en demander beaucoup plus. Si vous avez des logiciels ou des périphériques indispensables, un PC Windows d’entrée de gamme sera probablement un meilleur choix.

Très populaires aux États-Unis, en particulier en milieu scolaire, les Chromebooks restent encore relativement confidentiels dans nos contrées. Les marques sont donc frileuses et ne lancent pas toute leur gamme chez nous. Ainsi, c’est Acer qui domine cette sélection, étant avec Asus l’un des rares à pousser les Chromebooks dans l’hexagone.

Nous avons fait le tri pour vous proposer les meilleurs Chromebooks du moment. Pour les meilleurs PC portables du moment, lisez notre guide dédié.

Jusqu’ici, la grande majorité des Chromebooks exploitaient des processeurs Intel, le plus souvent des Pentium très peu puissants. C’est pourquoi voir arriver des modèles dotés de puces AMD Ryzen autrement plus performantes est particulièrement intéressant. Sur la forme, cet Acer Spin 514 est très classique, avec un écran de 14 pouces aux bords assez fins. Si l’engin est compact, son poids (1,6 kg) limite l’utilisation en mode tablette.

On est en revanche très agréablement surpris par la qualité de fabrication, le châssis en métal respire vraiment la solidité. La connectique est complète avec 4 ports USB (dont 2 USB-C), une prise HDMI et un lecteur de cartes microSD. Si l’on apprécie la présence d’une dalle IPS Full HD, elle manque toutefois de luminosité. Pas question donc de travailler en plein soleil sur cet ordinateur portable.

Mais le grand point fort de cette machine est clairement son processeur AMD Ryzen 5 3500U. Accompagnée par 8 Go de mémoire vive, la puce offre d’excellentes performances et surtout une dizaine d’heures d’autonomie. De quoi partir une journée complète sans avoir besoin d’un chargeur. Ce dernier est d’ailleurs au format USB-C, ce qui est toujours pratique si l’on veut minimiser le nombre de câbles à emporter avec soi.

Cerise sur le gâteau, l’Acer Spin 514 est proposé à un tarif extrêmement attractif. On tient ici l’un des meilleurs rapports qualité-prix dans l’univers Chromebook.

Il existe aussi une variante possédant un écran plus petit en 13,3 pouces, le récent Acer Spin 513, qui exploite un SoC de Qualcomm, un Snapdragon SC7180. Cette puce ARM offre une autonomie record à ce Chromebook, qui peut aussi se passer de système de refroidissement. Ce modèle est disponible à tout petit prix, et profite de plus régulièrement de promotions, ce qui le fait tomber à 300 euros assez souvent.

Historiquement, les Chromebooks sont plutôt des machines ultraportables. Avec le temps leurs usages et leur potentiel ont évolué et l’on trouve désormais des Chromebooks grand format, comme ce Spin C317 et son écran de 17,3 pouces.

Si en interne, il est on ne peut plus classique avec son processeur Intel Celeron N4500 et ses 4 Go de mémoire vive, le passage à une diagonale supérieure change la donne sur plusieurs points. Le premier est bien évidemment l’espace de travail, bien plus large et confortable, même si l’on reste sans surprise sur du Full HD.

Le clavier bénéficie aussi grandement de cette poussée de croissance, gagnant notamment un pavé tactile et offrant plus généralement un toucher plus confortable. L’autonomie est d’environ 9 heures, un score moyen pour un Chromebook, mais bon pour un ordinateur portable. On regrette cependant l’absence de sortie HDMI qui obligera à utiliser un adaptateur sur l’un des deux ports USB C disponibles.

D’une manière générale, ce passage à un écran 17 pouces pourra intéresser ceux qui privilégient le confort à la portabilité.

Si votre budget est limité, c’est une nouvelle fois chez Acer qu’il faudra chercher votre bonheur sous la forme du CB314. Vendu sous la barre des 500 euros, il propose malgré tout une fiche technique loin d’être ridicule. Il est ainsi construit autour d’un Pentium Silver N5030 de chez Intel et accompagné par 8 Go de mémoire vive. On regrette toutefois que le stockage interne se limite à un SSD de 64 Go. C’est peu, même pour un ordinateur pensé avant tout pour un usage cloud.

Si cet ordinateur est relativement compact pour un 14 pouces, la finition ne laisse pas des souvenirs impérissables. Le clavier en particulier est mou et assez peu agréable à l’usage. La connectivité est fournie avec 4 ports USB (dont deux au format USB-C), mais on regrette que la sortie HDMI soit aux abonnés absents. Un lecteur microSD vient compléter le tableau et pourra être pratique si l’on est un peu à l’étroit dans le SSD.

Pour finir, on est très agréablement surpris par l’autonomie : le CB314 dépasse ainsi les douze heures sur une charge. Il a aussi le bon goût d’utiliser une prise USB-C, ce qui permet de troquer l’imposant bloc fourni pour un plus compact.

Si l’immense majorité des Chromebooks adoptent un format PC portable classique, il existe toutefois quelques modèles hybrides construits autour d’une tablette. C’est le cas du surprenant IdeaPad Duet de Lenovo qui mise sur son côté portable et flexible. Malgré son tarif très bas, cette petite machine est vendue avec un clavier détachable et une housse de protection faisant office de béquille.

Même s’ils n’ont clairement pas la qualité d’un iPad Pro et son Magic Keyboard, l’IdeaPad Duet et son clavier proposent une finition correcte. La petite taille du clavier et du touchpad pourra toutefois poser des soucis. Ne comptez ainsi pas écrire le prochain Goncourt dessus !

Le format tablette de cet ordinateur lui permet d’exploiter pleinement la compatibilité de Chrome OS avec les apps Android. Le système lui-même bascule entre un mode tablette et un mode laptop dès que l’on branche le clavier. Sous le capot, c’est une puce MediaTek P60 qui anime ce petit monde. Si elle est suffisante pour une utilisation bureautique légère, elle montre vite ses limites pour les applications les plus gourmandes. L’autonomie est en revanche assez bonne, avec plus de 8 heures d’utilisation.

Malgré de nombreuses limites, ce Chromebook pourra intéresser les petits budgets à la recherche de polyvalence. On vous en dit plus dans notre test du Lenovo IdeaPad Duet.

Chromebook et cloud gaming : le mariage parfait ?

Étant avant tout pensés pour les applications Web, les Chromebooks sont les candidats parfaits pour une utilisation cloud gaming. Pas besoin en effet d’une bête de guerre pour lire un flux vidéo !

Même si Shadow est en petite forme, la concurrence ne s’est pas endormie avec des offres de cloud gaming solides chez Microsoft et Nvidia. Son offre GeForce Now est désormais disponible directement sur Chrome OS. Là encore, vous pourrez donc accéder à vos jeux Steam directement sur votre machine, moyennant un abonnement disponible gratuitement, ou à partir de 9,99 euros par mois pour profiter de certaines fonctionnalités (accès prioritaire, RTX ou sessions de jeu plus longues).

Chez Microsoft, c’est le Xbox Game Pass Ultimate qui donne accès à une centaine de jeux pour 12,99 euros par mois. Avec ses 10 euros par mois, Stadia de Google est également disponible et compatible avec les Chromebooks.

Malgré leur puissance limitée, les Chromebooks peuvent tout à fait devenir des machines de jeu, pour peu que vous souscriviez à un abonnement adapté et que vous leur ajoutiez une bonne manette.

Bien choisir son Chromebook

Qu’est-ce que Chrome OS ?

Comme son nom l’indique, Chrome OS est construit autour du navigateur Google Chrome et, de ce fait, toutes les applications Web de Google comme la suite Google Doc (équivalent de Microsoft Office). Sur un Chromebook, elles sont utilisables sans connexion internet. Le système est particulièrement sobre et fonctionne donc bien sur des machines ayant une fiche technique légère. Cela permet également d’avoir un PC avec une capacité de stockage restreinte, puisque la majorité des documents seront synchronisés avec Google Drive : 100 Go de stockage supplémentaire offert pour l’achat d’un Chromebook.

Que puis-je faire avec un Chromebook ?

Pour faire court, les Chromebooks sont principalement des machines dédiées à un usage portable pour faire de la bureautique : traitement de texte, tableur, etc. via la suite d’applications Google. Vous pourrez profiter de tous les contenus disponibles sur le Web via le navigateur, Netflix et autres services de SVOD, YouTube, etc., mais pas faire fonctionner de jeux PC classiques.

En revanche, les Chromebooks sont désormais compatibles avec le Play Store, ce qui leur permet d’installer la majorité des applications Android et donc d’être plus polyvalent que par le passé. Enfin, Google Assistant est également disponible depuis peu sur Chrome OS et permet d’effectuer des commandes à la voix avec le célèbre « OK Google ». Enfin, certains services de cloud gaming sont également disponibles sur ChromeOS comme Nvidia GeForce Now.

Des mises à jour pour mon Chromebook ?

Comme n’importe quel système d’exploitation, Chrome OS bénéficie de mises à jour régulières. La durée de ces mises à jour dépendra cependant de la date de sortie de chaque appareil. Depuis 2020, Google garantit 8 ans de mises à jour à partir de la date de sortie.

Attention tout de même, il n’est pas rare de trouver en magasin des Chromebooks sortis avant 2020. Pour ces derniers, la date de fin de support varie et peut être étonnamment proche. En cas de doute, vérifiez donc la base de données de Google sur le sujet.

Microsoft Office fonctionne-t-il sur Chrome OS ?

Si la suite bureautique Google est plus que suffisante pour l’immense majorité des usages, vous pouvez avoir besoin ou tout simplement lui préférer Microsoft Office. Jusqu’à récemment, la version Android de cette dernière fonctionnait sans soucis, mais Microsoft a annoncé il y a peu la fin de son support sur Chrome OS.

Pour profiter d’Office sur Chrome OS, il faudra donc passer par la version Web qui perd malheureusement nombre de fonctions avancées.

Peut-on utiliser Chrome OS sur n’importe quel PC portable ?

Envie d’essayer Chrome OS ? C’est possible grâce à CloudReady, une distribution basée sur Chromium OS, la version open source du système d’exploitation.

Ce dernier peut fonctionner directement depuis une clé USB ou être installé sur le disque dur. De quoi redonner donc un coup de jeune à un vieux PC qui traine dans un coin.