Quels sont les meilleurs PC portables à moins de 1000 euros en 2021 ?

L'Empire du milieu (de gamme)

 

On trouve aujourd'hui de bons PC portables sous les 1000 euros, mais l'offre est très diverse et la qualité inégale. Voici nos recommandations pour ne pas vous tromper.

Les meilleurs PC portables à moins de 1000 euros

Jouer sans se ruiner
7 /10
Dell G15 Ryzen Edition
  • Des performances correctes
  • Un écran 120 Hz
  • Le bon rapport qualité-prix
L'OLED pour tous
9 /10
Asus ZenBook 13 OLED (UM325UA)
  • Un écran OLED pour moins de 1000 € !
  • Les performances de Ryzen
  • 18 heures d'autonomie !
Une grande réussite
8 /10
Huawei Matebook D16 (2021)
  • Un grand écran dans un châssis compact
  • Polyvalent
  • Bonne autonomie

Les ordinateurs portables deviennent de plus en plus accessibles et les modèles abordables en proposent toujours plus. Après notre guide dédié aux meilleurs PC portables (le haut de gamme), nous vous proposons ici notre sélection de PC de milieu de gamme. Nous avons fixé cette tranche entre 500 et 1000 euros maximum. De la même façon, vous trouverez également sur Frandroid un comparatif des meilleurs PC portables sous les 500 euros et même des meilleurs ChromeBook.

Vous allez voir que l’on peut désormais trouver des ordinateurs portables plus que satisfaisants tant en matière de puissance que de finition.

  • Un écran OLED pour moins de 1000 € !
  • Les performances de Ryzen
  • 18 heures d'autonomie !

S’ils sont désormais la norme sur les smartphones, les écrans OLED restent rares sur les ordinateurs portables. Seule une poignée de modèles pour la plupart très haut de gamme en sont équipés. C’est pourquoi voir arriver de telles dalles sur un ultraportable à moins de 1000 euros est une excellente surprise. Pour cette petite gemme, Asus a réutilisé le châssis du très bon Zenbook 13 UX325 et a échangé le processeur Intel contre un modèle AMD pour faire baisser le tarif.

Quels sont les meilleurs PC portables à moins de 1000 euros en 2021 ?

Même s’il n’est pas très original, le design est compact et efficace. L’appareil réussit à être fin et léger (1,19 kg) tout en restant solide. Le clavier est pour sa part très confortable à utiliser et est accompagné d’un grand touchpad. Une pression dans son coin supérieur droit le transforme également en pavé numérique.

Mais ce qui fait vraiment sortir ce ZenBook du lot, c’est son superbe écran OLED. Le contraste infini et les couleurs vives sont un véritable bonheur au quotidien. La calibration n’est pas parfaite, mais en dehors d’une utilisation de graphiste ou de photographe, cela ne pose pas vraiment de soucis. Difficile de repasser à une dalle LCD après y avoir goûté. Même si Asus promet que les soucis de burn-in sont réglés, on vous recommande toutefois d’utiliser un écran de veille.

Le passage à une plate-forme AMD Zen 3 est une réussite. Le processeur Ryzen 5500U et ses six cœurs pulvérisent la concurrence de chez Intel tout en consommant moins d’énergie. Il est épaulé par 8 Go de RAM et un SSD de 512 Go. Le résultat est donc une machine ultra-endurante (18 heures d’autonomie !) et assez puissante pour être à l’aise dans toutes les situations en dehors du jeu vidéo. Seul compromis : on perd la compatibilité Thunderbolt. Un point à garder en tête si vous comptez utiliser des périphériques à cette norme.

Disons-le simplement : le Zenbook UM325UA propose l’un des meilleurs rapports qualité-prix que nous ayons rencontrés depuis bien longtemps. On vous en dit tout le bien qu’on en pense dans le test de l’Asus ZenBook 13 UM325UA.

À noter qu’il est souvent victime de son succès et en rupture de stock. Si C’est le cas vous pouvez vous reporter vers l’UX325, la version Intel de l’engin.

Où acheter le
Asus ZenBook 13 OLED (UM325UA) au meilleur prix ?

Il n'y a pas d'offres pour le moment

  • Un grand écran dans un châssis compact
  • Polyvalent
  • Bonne autonomie
Disponible à 935 € sur Amazon

Désormais discret sur le marché des smartphones dans nos contrées, Huawei continue de proposer des PC portables extrêmement intéressants comme ce MateBook D 16. Comme son nom l’indique, il est doté d’un écran de 16,1 pouces, mais ses bords extrêmement fins lui donnent plutôt le gabarit d’un 15,6 pouces classique.

Source : Anthony Wonner – Frandroid

Source : Anthony Wonner – Frandroid

Comme toujours chez Huawei, on retrouve un châssis principalement en plastique avec des finitions alu. Le tout affiche de faux airs de MacBook. Le toucher du clavier est correct, mais ce dernier est relativement compact et fait l’impasse sur le pavé numérique. Il est encadré par deux haut-parleurs massifs donc le positionnement surprend. Il est en effet facile de les confondre avec des touches. La connectique est complète, avec 4 ports USB (dont 2 USB-C) et une sortie HDMI. Le Wifi 6 et le Bluetooth 5.1 viennent compléter le tableau coté sans fil.

L’écran est passable vu le tarif, le contraste et la luminosité sont faiblards, mais les couleurs sont bien réglées. En revanche, on apprécie moins l’intégration de la webcam sous une touche du clavier. Les prises de vue en contre-plongée sont toujours aussi peu flatteuses.

Source : Anthony Wonner – Frandroid

Source : Anthony Wonner – Frandroid

Sous le capot, on a droit à un Ryzen 5 4600H doté de six cœurs accompagné par 8 Go de mémoire vive et 512 Go de SSD. Bien que l’on aurait préféré un Ryzen de série 5000, les performances sont solides pour une utilisation bureautique et multimédia. La partie graphique intégrée permet même de jouer en Full HD à des jeux comme Overwatch en taillant dans les détails.

L’autonomie atteint les 9 heures et l’on apprécie la petite taille du chargeur USB-C de 65 W capable au passage de faire le plein en 1 h 10. Dernier détail : si la mémoire est soudée, le SSD est facilement remplaçable et un second emplacement M.2 est même disponible si vous voulez ajouter du stockage interne.

Le MateBook D 16 est donc un incontournable si vous cherchez un grand écran et des performances solides à un tarif raisonnable. Vous retrouverez tous les détails dans notre test du Huawei MateBook D16 2021. Et si vous êtes intéressé par quelque chose de plus compact le MateBook D 14 pourra vous intéresser.

  • Des performances correctes
  • Une excellente autonomie pour un 15 pouces
  • Un tarif raisonnable
Disponible à 579 € sur Fnac

Si votre budget n’est pas énorme, Acer est une valeur sure. Vendu sous la barre des 700 euros, cet Aspire A5 offre des prestations tout à fait correctes. On retrouve ainsi un processeur Ryzen 3 4300U, accompagné de 8 Go de mémoire vive et de 256 Go de SSD. Dotée de « seulement » 4 cœurs, la puce est plus que suffisante pour une utilisation bureautique ou bien pour du multimédia léger.

Quels sont les meilleurs PC portables à moins de 1000 euros en 2021 ?

Parmi les quelques compromis, on trouvera le châssis, qui utilise du plastique (certes de bonne qualité) en lieu et place du métal. Le clavier aurait, lui aussi, mérité un peu plus d’attention et s’avère assez mou. Plus ennuyeux : l’écran. Ne tournons pas autour du pot : la dalle de 15,6 pouces est tout simplement médiocre, avec des couleurs complètement fantaisistes et une luminosité faiblarde.

On apprécie nettement plus l’autonomie, qui atteint presque les dix heures. Petit regret tout de même : le chargeur n’est pas au format USB-C.

S’il ne marque pas les annales, cet Aspire 5 est un choix solide pour les petits budgets à la recherche de grands écrans.

  • Des performances correctes
  • Un écran 120 Hz
  • Le bon rapport qualité-prix
Disponible à 1 383 € sur Amazon

Il n’est pas facile d’être un gamer fauché ces derniers mois. Alors quand Dell nous propose un modèle pas cher, relativement performant et en stock, nous sommes intrigués. Commercialisé sous la barre psychologique des 1000 euros, ce G15 est construit autour d’un châssis plastique simple, mais solide et bien fini. Il n’a pas la moindre prétention d’être nomade avec ses 2,6 kg et de la brique lui servant de chargeur.

Le Dell G15 Ryzen Edition et son coloris… Particulier…

Le Dell G15 Ryzen Edition et son coloris… Particulier…

Le grand clavier ne marquera pas les esprits, il est rétroéclairé, mais ne propose pas de RGB. De son côté, l’écran de 15 pouces 120 Hz est passable. Sa luminosité est un peu faible et la colorimétrie très moyenne, avec seulement 63 % de l’espace sRGB couvert. Le contraste en revanche est excellent.

Le combo Ryzen 5600H et RTX 3050 ne fera pas exploser les benchmarks, mais il permet de jouer correctement en Full HD. Et la compatibilité avec le DLSS permet de boxer au-dessus de sa catégorie dans les jeux compatibles. Pour finir, l’autonomie bureautique est excellente, avec un peu plus de 9 heures sur une charge.

S’il ne révolutionne pas le marché, ce Dell G15 Ryzen Edition est l’un des meilleurs rapports qualité-prix du moment pour les joueurs peu fortunés. On vous en dit plus dans notre test du Dell G15 Ryzen Edition.

Comme toujours chez Dell plusieurs configurations existent, mais nous vous recommandons celle-ci.

Avant d’acheter un PC portable au meilleur rapport qualité-prix

PC milieu de gamme : quelles concessions dois-je faire ?

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, un PC de milieu de gamme ne fait pas nécessairement de grosses concessions sur les performances. En revanche, dans ce segment de prix compris entre 600 et 1000 euros, les fabricants font parfois quelques impasses sur les finitions, la finesse du châssis ou la qualité des composants, notamment des écrans qui sont souvent un peu moins bons. L’autonomie est également généralement un peu moins bonne.

Que puis-je faire avec un PC de milieu de gamme ?

Puisque les performances restent souvent confortables, les PC portables de milieu de gamme conviendront très bien à des usages bureautiques, même avancés. On pourra même y faire de la retouche photo ou monter une petite vidéo à l’occasion. Pour un usage plus régulier de logiciels gourmands, mieux vaudra augmenter son budget.

AMD ou Intel, quel processeur choisir ?

Autrefois chasse gardée d’Intel, le marché des laptops s’est ouvert depuis quelques années à la concurrence. En cause les progrès impressionnants d’AMD, qui avec ses Ryzen 4000 puis 5000 est arrivé avec des performances de tout premier ordre. Non seulement les puces de la marque concurrencent, voire très souvent pulvérisent leurs rivales, mais elles le font sans pour autant grever l’autonomie. Et en prime, les systèmes sont même souvent moins chers.

La 11e génération de processeurs Intel a un peu limité les dégâts, mais le fait est que la concurrence fait désormais rage dans l’univers des PC portables.

Les derniers articles