PC portables pas chers : quels sont les meilleurs à moins de 500 euros ?

Nous partîmes à moins de 500

 

Vous êtes à la recherche d'un PC portable pas cher pour vous accompagner durant vos études ? Voilà notre sélection des meilleurs laptop à moins de 500 euros.

Microsoft Surface Go 2

Microsoft Surface Go 2 // Source : Frandroid

Après nos recommandations pour les meilleurs PC portables (haut de gamme), et les laptops à moins de 1000 euros, on s’attaque désormais aux machines que l’on peut qualifier de « pas chères ». Nous restons ici sous la barre des 500 euros.

Avec ce budget serré, vous allez devoir faire de nombreuses concessions, mais les PC d’entrée de gamme d’aujourd’hui sont capables de proposer une expérience utilisateur relativement satisfaisante, très loin de ce que l’on pouvait connaître sur les eeePC d’antan… à condition de bien choisir, car tous les PC ne sont pas du même acabit. Voici nos recommandations.

Les meilleurs PC à moins de 500 euros en un clin d’œil

Acer Aspire 3 A315 : notre recommandation

Avec ses PC portables, Acer couvre toutes les gammes de prix, mais c’est sur les machines à petit prix que la marque taïwanaise brille le plus selon nous. C’est notamment le cas du Acer Aspire 3 (A315). Commercialisée à 499 euros, la machine a le mérite d’intégrer un processeur Intel de 10e génération.

Dans le détail, il s’agit d’un Intel Core i3-1005G1 à deux cœurs (et 4 Threads) cadencé à 1,2 GHz de base, et pouvant monter jusqu’à 3,4 GHz. La puce est épaulée par 8 Go de mémoire vive. La diagonale de l’écran est de 15,6 pouces avec une définition Full HD. Acer revendique une autonomie pouvant aller jusqu’à 8h30. Bon évidemment, en pratique vous ferez sans doute un peu moins, mais la machine sera a priori capable de tenir pendant une journée de travail classique.

L’autre bonne idée de cet Aspire 3 est la présence d’un SSD de 512 Go qui devrait permettre de stocker sans trop de difficulté vos données courantes. C’est largement suffisant pour une machine destinée avant tout à un usage bureautique. Avant tout, et même presque exclusivement, puisque la fiche technique ne permettra pas de jouer décemment à des jeux 3D. Sa connectique est enfin complète. Sachez qu’il existe une version 14 pouces, mais dont les caractéristiques nous paraissent insuffisantes. Nous ne la recommandons pas.

Pourquoi choisir l’Acer Aspire 3 A315

  • Son écran Full HD de 15,6 pouces
  • Processeur Intel de 10e génération
  • 512 Go de stockage

HP 14-dk0042nf : prix plancher

Si votre budget est encore plus serré, vous pouvez vous tourner vers le HP 14-dk0042nf. Autant être clair dès le départ : il s’agit d’une machine vraiment basique qui se révélera régulièrement limitée. Toutefois, avec un budget limité, elle pourra satisfaire des besoins basiques de bureautique ou navigation web. À moins de 400 euros, difficile d’en demander plus.

Comme beaucoup de PC portables à tout petit prix, sa définition d’écran est limitée à 1366 x 768, une définition que l’on appelait dans le temps « HD Ready » et qui en 2020 n’est clairement plus un standard. Cette définition aura toutefois le mérite de moins solliciter le processeur AMD Ryzen 3 3200U, une puce désormais assez datée, mais cadencée à 2,6 GHz de base tout de même. Vous trouverez à ses côtés 4 Go de mémoire vive et 256 Go de stockage.

PC pas cher oblige, il ne faut pas s’attendre non plus à de nombreux raffinements esthétiques, mais son format 14 pouces lui permettra tout de même d’être transporté relativement facilement. Sachez enfin que la connectique est très complète avec notamment un port HDMI, deux USB classiques et un USB C.

En bref

  • Un PC peu coûteux au format 14 pouces
  • Avec une connectique complète
  • Mais limité en termes de performances

Microsoft Surface Go 2 : avec ou sans clavier

Microsoft Surface Go 2

L'hybride à petit prix

  • PC ou Tablette
  • Un bel écran Full HD de 10,5
  • Accessoires vendus séparément
Disponible à 479 € sur Amazon

Rebelote pour Microsoft qui a lancé au printemps 2020 la Surface Go 2. Cette deuxième édition du PC convertible ne change pas la formule à succès. C’est donc une nouvelle fois une excellente option pour qui veut s’encombrer le moins possible tout en ayant la possibilité d’être productif lorsque c’est nécessaire en y adjoignant son clavier détachable. Son écran de 10,5 pouces limite encore plus l’encombrement, tout comme son épaisseur d’un peu plus de 8 mm et son poids de 544 grammes.

Microsoft Surface Go 2 et son clavier TypeCover // Source : Frandroid

La dalle, tactile bien évidemment, affiche une définition de 1920 x 1080, ce qui lui donne une résolution de 210 ppp. Couplé à son format 3:2, il peut afficher de nombreuses informations. Presque autant que sur un modèle 13 pouces à vrai dire. Vous trouverez à l’intérieur du modèle de base un processeur Intel Pentium Gold, 4 Go de RAM et 64 Go de stockage. Ce n’est pas extraordinaire, mais puisque la machine tourne sous Windows 10S, cela sera suffisant pour les usages bureautiques et de divertissements.

Cette nouvelle version est également plus autonome avec désormais 10 h de fonctionnement sur une seule charge. Attention, d’après notre test, la recharge complète prend environ 2h30. Notez que la Surface Go est vendue 479 euros, mais sans clavier. Il faudra l’acheter séparément pour 100 euros, ce qui portera l’ensemble à 579 euros. Techniquement, c’est donc un plus que notre limite 500 euros, mais vous n’êtes pas obligé d’acheter les deux en même temps. Vous pourrez en apprendre plus dans notre test de la Surface Go 2.

Pourquoi choisir la Microsoft Surface Go ?

  • Son clavier détachable et son encombrement minimal
  • Ses excellentes finitions
  • L’écran de 10,5 pouces au format 3:2

Asus Chromebook C423 : premier prix

Sous un certain prix, il est très difficile de trouver un PC sous Windows qui sera plaisant à utiliser au quotidien. Sous les 600 euros, on fait déjà beaucoup de concessions et à fortiori sous les 400 euros. Si vous êtes prêt à oublier Windows, nous conseillons plutôt de vous tourner vers des Chromebook. L’OS de Google est beaucoup plus léger, et fonctionne avec le renfort cloud pour alléger encore la tâche de la machine. Ainsi, à configurations égales, les Chromebook sont sensiblement plus rapides.

Nous trouvons que l’Asus Chromebook C423 est une bonne solution, peu onéreuse, et disposant d’une diagonale de 14 pouces (1366 x 768), d’un processeur Intel Pentium, de 8 Go de RAM et 64 Go de stockage. La version que nous vous proposons ici est affichée à 349 euros au moment de la rédaction de cet article.

C’est un candidat idéal pour les budgets très serrés prêts à se passer de Windows, et cela fera également une machine d’appoint pour quelques tâches ponctuelles. Si le principe des Chromebook vous tente, n’hésitez à consulter notre sélection des meilleurs Chromebook. 

Pourquoi choisir l’Asus Chromebook C423

  • Un Chromebook, la meilleure option premier prix
  • La machine reste transportable
  • ChromeOS

FAQ

PC portable pas cher : à quoi faut-il s’attendre ?

Sous la barre de 600 ou 500 euros, les fabricants sont obligés de faire d’importantes concessions pour tenir une enveloppe modeste. Ensuite, c’est à la marque de faire le sacrifice qu’elle juge le plus opportun. La qualité de l’écran ? La quantité de mémoire ? Le processeur ? À vous de choisir l’élément qui vous semble le moins primordial. Nous trouvons qu’un bon écran participe davantage au plaisir d’utilisation qu’une puce un peu plus performante. La différence souvent est plus notable dans le premier cas dans le second.

Qu’est-ce que Windows 10 S ?

Windows 10 S n’existe pas. Il s’agit en réalité de « Windows 10 en mode S », c’est l’appellation de Microsoft. Si elle est à rallonge et pas franchement sexy, elle a le mérite de mettre en avant le fait qu’il s’agit d’un mode désactivable de Windows 10, et pas d’une version à part entière de l’OS. Le principal changement est l’impossibilité d’installation des applications ne provenant pas du Windows Store. Le mode est également moins gourmand, ce qui lui permet de mieux fonctionner sur des machines modestes. Cela simplifie l’utilisation, mais limite aussi le champ des possibles.

Les derniers articles