Alors que 33 millions de smartphones devraient être vendus sur cet exercice, Sony Mobile parie sur une forte croissance en 2013.

Sony a racheté Sony Ericsson l’année dernière et tout semble lui sourire. En effet, le cabinet d’études Kantar a noté que le constructeur avait doublé Nokia et RIM en Europe, aidé par d’excellentes ventes en France, Allemagne et Espagne. Sur cet exercice (ou année fiscale), 33 millions devraient ainsi être vendus, contre 22,5 millions l’année passée. La gamme du constructeur qui est souvent décriée pour être trop complexe pourrait justement l’aider afin de cerner les attentes du marché et de revenir encore plus fort dans les mois et années à venir.

Sur l’exercice 2014 (car mars 2013 – mars 2014), les analystes pensent que Sony Mobile va vendre 50 millions d’exemplaires, soit une très forte progression. Certes ce chiffre est encore en dessous de Samsung, numéro 1 du secteur qui réalise ce chiffre en un seul trimestre, mais démontre que le ralentissement à la fin des années 2000 est terminé. Cela mettrait Sony à la 3ème place des vendeurs au niveau mondial.

Le nombre de smartphones sous-traités augmenteront également, passant de 30 à 35% (soit 17,5 millions). Les entreprises choisies sont Compal, Arima et Foxconn, qui s’occupent déjà des Xperia J, T et V.