Qualcomm multiplie actuellement les références en matière de processeurs, qu’il s’agisse de ses puces S200 destinées aux smartphones d’entrée de gamme, ou de SoC plus performants, tel le S800.

Snapdragon 800

Aperçu dans le manuel d’une déclinaison coréenne du Galaxy S4, le Snapdragon 800 est en passe de devenir le must have du prochain semestre. On le retrouvera, et c’est confirmé par la marque, dans le prochain opus de la gamme G-Series de LG.

LG annonce que « le successeur de l’Optimus G, smartphone primé de LG, utilisera le processeur Qualcomm Snapgragon 800, le microprocesseur mobile le plus évolué du marché« . Le prochain G du Coréen ne devrait d’ailleurs pas être le seul terminal de la marque à embarquer un tel processeur, puisque LG va jusqu’à évoquer « les futurs modèles LG G-Series » ainsi équipés.

Autant dire que celui que l’on nomme actuellement Optimus G2, faute de nom officiel, devrait être équipé d’une bête de course dont les premiers benchmarks, réalisés sur des terminaux de tests, attestent de performances très haut de gamme. Si l’on résume les différentes caractéristiques de ce processeur basé sur un CPU quadricoeur Krait 400 et un GPU Adreno 330 promettant des performances doublées par rapport à l’Adreno 320 actuel. Le SoC sera optimisé pour la 4G, mais aussi pour un affichage Ultra HD (4 fois la Full HD actuelle),  prendra en charge le Miracast HD 1080p, ainsi que le son HD multicanal avec DTS-HD et Dolby Digital Plus.

Notez que l’attente ne devrait plus être très longue, puisque l’on prévoit un événement LG dans le courant de l’été, soit plus précisément le 7 août, lors d’un événement new-yorkais dont les premières invitations viennent d’être lancées. Les terminaux appelés à être équipés d’un Snapdragon 800 sont nombreux, toutes marques confondues : les Samsung Galaxy Note 3 et Oppo Find 7 pourraient ainsi être propulsés par la puce de Qualcomm à l’automne prochain.