Android a connu une croissance de plus de 382% en un an en France. Le système occupe la troisième place du marché.

Nous savons qu’Android est très fort au niveau mondial. Une récente étude de Canalys indique même qu’il se serait plus vendu de téléphones sur cet OS que sur Symbian, leader jusqu’alors, au dernier trimestre 2010. Nous obtenons facilement des chiffres sur les Etats-Unis et l’Asie, mais beaucoup plus rarement sur l’Europe et encore moins en France. Mais comScore MobiLens vient de dévoiler ses chiffres sur l’hexagone pour l’année 2010. De quasi-anonyme, le système de Google est devenu la troisième force sur ce marché.

Revenons un an en arrière, en janvier 2010. Nous avions alors le classement suivant : Symbian (avec ~40 de parts de marché), puis iOS (30%), Windows Mobile (20%), Blackberry (5%) et enfin Android (~ 4%). Inutile de dire qu’avec une si petite part de marché, Android était ridicule face à ses cinq opposants. On peut noter que le score de Symbian et d’Apple est dans la moyenne. Blackberry est légèrement en deçà de son niveau mondial et Windows Mobile est plutôt puissant. On peut remarquer que la totalité des chiffres n’atteint pas 100%, car il manque des systèmes comme Moblin ou webOS.

Six mois plus tard, le classement commence à être bouleversé. Android laisse sa cinquième place à Blackberry et s’offre désormais 10% du marché français. La hausse est spectaculaire avec une augmentation de près de 150%. Blackberry n’a pas pour autant perdu du terrain et même au contraire, car il a pu grappiller 2 points de pourcentage. Windows Mobile commence à s’effondrer avec une chute de 6 points. Apple réussi à stabiliser son marché, malgré l’attente de l’iPhone 4. Symbian s’essoufle tout comme au niveau mondial, en perdant 2,5% de parts de marché.

Mais au milieu du mois d’Août, un grand changement intervient : Android continue sa croissance inexorable et Windows Mobile n’arrive plus à enrayer sa chute. C’est ainsi que vers le 15 août, les deux systèmes se partagent 14% du marché. Quelques semaines plus tard, Android s’installe confortablement sur ce podium de luxe. Windows Phone 7 arrive à la fin octobre, mais les faibles stocks ne laissent pas au système le temps de faire une introduction en fanfare.

A la fin de l’année 2010, Android est alors très largement troisième avec 19,3% du marché. Pour vous donner un ordre d’idée, la croissance est de l’ordre de 382,5%. L’Android anonyme du début d’année est devenu une force qu’il faut prendre en compte. Au niveau des autres systèmes, Symbian et iOS (iPhone) font jeu égal avec ~30%. Le système d’Apple est stable, mais celui de Nokia perd 10 points en un an. Windows Phone 7 ne réussit pas à s’imposer pour stopper la chute de son prédécesseur et atteint moins de 10%. Blackberry termine tout de même en hausse à 8,1% de parts de marché, à quelques centimètres de son concurrent de toujours.

Souvenez-vous un an en arrière, ne voyez-vous pas des iPhones à tous les coins de rues. Tout le monde ne parlait que DU système à la mode, mais aujourd’hui la situation change. FrAndroid est la preuve que le système de Google se porte très bien en France : vous êtes toujours plus nombreux à nous rendre visite et le public doit maintenant faire place à une audience plus large.

Le marché des smartphones est en bonne santé en France. Les ventes se sont établies à 12 millions, soit 5 millions de plus qu’en 2009. Les téléphones mobiles perdent de la place face à leurs concurrents intelligents : chacun représenterait environ 50% du marché. L’ascension n’est pas prête de s’arrêter, car le directeur général adjoint de comScore avance que 90% des téléphones vendus pourraient être des super-téléphones dans les prochaines années.

Avez-vous remarqué ce phénomène autour de vous ? Depuis quand êtes vous sous Android ?

Source : Le Figaro