Nous avions réalisé à deux reprises des guides d’achat pour vous aider à choisir un smartphone avec la meilleure expérience Android, mais également le meilleur rapport qualité/prix. Avec l’arrivée massive de nouveaux produits et la segmentation de plus en plus importante du marché, nous avons décidé de mettre en place les AWARDS 2011, où nous allons décerner des prix pour les trois meilleurs appareils de huit catégories. La sélection est réalisée par l’équipe FrAndroid à l’issue d’un vote. Pour les terminaux, nos critères prennent en compte les différentes prises en main, la qualité de finition, la fréquence des mises à jour, mais également vos retours à travers les commentaires et le forum. Nous ne sélectionnons que les modèles sortis depuis le début de l’année, car ils proposent généralement un matériel et une version d’Android plus récente. Pour les autres catégories, nous essayons d’examiner les différents points, pour désigner par la suite un top le plus objectif possible.

Nous allons donc vous présenter différents classements relatifs aux produits sous Android : meilleur constructeur, meilleures tablettes, meilleurs smartphones haut de gamme, meilleurs smartphones d’entrée de gammemeilleurs smartphones avec un clavier physiquemeilleurs smartphones pour les joueurs… Notre objectif est de vous aider dans votre achat. En effet, la concurrence est très forte et il est parfois difficile de choisir parmi une vaste gamme de modèles. De plus, les opérateurs n’hésitent pas à redoubler d’offres de remboursement (ODR), ce qui complexifie à nouveau votre tâche. Il est donc important de repérer le meilleur opérateur, avec la meilleure marque et le meilleur modèle. Cette combinaison est parfois difficile à obtenir, tant le marché est vaste.

Aujourd’hui, nous allons nous intéresser aux smartphones dit « de milieu de gamme » (prix inférieur à 400 euros sans engagement). Les terminaux qui étaient il y a un an considérés comme du haut de gamme glissent naturellement au fil des mois vers cette catégorie. Mais en parallèle, les constructeurs offrent des produits avec des caractéristiques réhaussées, ce qui nous a amené à sélectionner des modèles récents uniquement. Ce segment du marché est tout comme l’entrée de gamme, une des clés qui permet aujourd’hui à Android de se démarquer. Les concurrents sont plus nombreux, avec des modèles sur Windows Phone 7 ou encore des BlackBerry par exemple. Les constructeurs sous Android ont aujourd’hui compris que la publicité était une force. C’est ainsi que l’on retrouve régulièrement bugdroid, la mascotte d’Android, qui est devenue au fil du temps une vraie image de marque.

Sans plus attendre, voici notre classement des trois meilleurs smartphones milieu de gamme :

  • Médaille de bronze : Google Nexus S

La sélection du segment de marché du Google Nexus S a été relativement compliquée. Ce modèle est le dernier sorti par le géant de la recherche, pour montrer aux constructeurs l’exemple qu’il faut suivre. Contrairement au Nexus One, qui avait à l’époque apporté une fraicheur sur le marché, avec des caractéristiques revues à la hausse, le Nexus S fait pâle figure dans le domaine. En effet, on peut grossièrement le considérer comme un Samsung Galaxy S avec une puce NFC. La politique commerciale a très fortement été modifiée, par rapport à la première variante. C’est ainsi que l’on a pu voir des publicités à la télévision ou encore dans le métro ou sur des abribus. Malheureusement, le géant américain ne communique aucun chiffre sur les ventes, mais les retours semblent plutôt mitigés à l’heure actuelle. Rappelons tout de même que l’objectif initial de cette gamme de smartphones n’est pas d’être vendue en masse.

L’avantage de ce smartphone est le suivi officiel par Google des mises à jour. Il est actuellement le modèle qui les reçoit en premier, devançant le Nexus One. Cette rapidité s’explique en grande partie par le fait qu’aucune surcouche n’est ajoutée : il s’agit uniquement d’Android de base. Par conséquent, les amateurs de bidouillages aimeront ce téléphone, pour l’installation de ROMs et autres customisations. En revanche, le grand public qui attend plutôt un produit qui intègre une offre logicielle conséquente se déporteront certainement sur d’autres modèles « moins compliqués ». Ceci explique en grande partie pourquoi il n’occupe pas une meilleure place dans le classement.

Bien que le système intégré soit plutôt basique comparativement à des couches plus élaborées, Google et Samsung ont voulu se différencier sur la forme du produit. En le regardant de profil, on voit clairement qu’il est courbé. Mais attention, c’est uniquement le plastique qui a cette forme, car l’écran est bien plat. Sur l’arrière, on observe une bosse sur le bas, qui est similaire à d’autres produits de chez Samsung.

On retrouve aujourd’hui le smartphone en version nue à partir de 375€. Chez les opérateurs, il se négocie pour quelques dizaines d’euros.

 

N’hésitez pas à lire notre test du smartphone.

  • Médaille d’argent : HTC Desire S

Le Desire S a un lourd passé derrière lui, car il doit succéder au Desire sorti il y a plus d’un an. A l’époque, il s’agissait d’un clone du Google Nexus One, avec un trackpad. L’intégration de HTC Sense et la meilleure visibilité auprès du public a permis à se modèle de se faire remarquer. A l’époque, il constituait une composante du segment haut de gamme de la marque.

En février dernier, HTC a annoncé des nouvelles dont un rafraichissement de son Desire. Très simplement nommé Desire S, il avait alors fait l’objet de nombreux commentaires négatifs, dans la mesure où il ne viendra pas révolutionner le marché. Ses caractéristiques techniques ont été améliorées, mais il a perdu son trackpad cher à de nombreux utilisateurs. Il est ainsi devenu un modèle de milieu de gamme. L’apparence du produit est maintenant plus conventionnelle. On observe clairement le nouveau style de HTC pour ses modèles de 2011, comme le Wildfire S par exemple.

Les changements sont appréciables comme l’arrivée de Sense 2.1 avec Android 2.3 (Gingerbread). Sa mémoire interne passe de 512 Mo à plus d’1 Go. Sachant que la mise à jour actuelle du premier Desire est soumise à des questions sur les éléments qui seront supprimés, le Desire S est beaucoup plus attrayant.

Ce modèle est aujourd’hui disponible à partir de 380€.

  • Médaille d’or : Sony Ericsson Xperia Arc

La médaille d’or revient au Xperia Arc. Ce modèle nous a à nouveau posé des problèmes, dans la mesure où Sony Ericsson ne propose pas un vrai modèle haut de gamme. Il est vrai que comparativement au Xperia Neo (ou Kyno en France), il se situe nettement au dessus, mais il reste en deca de ce que propose les concurrents comme les HTC Sensation, Motorola Atrix, LG Optimus 2X… A la rentrée, l’annonce de l’Xperia Duo devrait permettre de réellement identifier les différents segments sur lesquels s’installe la marque.

 

 

La première fois que l’on regarde ce smartphone, on est avant tout attiré par son design. Sony Ericsson a vraiment fait un produit différent, qui se caractérise par un dos légèrement courbé : au minimum, il atteint 8,7 mm d’épaisseur. La prise en main est agréable, alors que l’on est plutôt septique au premier tour de l’appareil. La copie du constructeur en matière de design est donc très bonne. On regrettera toutefois que sur certains modèles la coque se fissure juste au dessus du capteur de luminosité.

Qui dit modèle de 2011, dit également bouleversement au niveau du support officiel. En effet, le smartphone est déjà sous Android 2.3.3 (Gingerbread) et devrait passer en 2.3.4 à la rentrée. Il se caractéristique par une intégration plus poussée de Facebook et une couche relativement légère, qui ne dénature pas les codes d’Android. On retrouve tout le savoir-faire de la marque dans ce smartphone, avec un écran Bravia. Sur l’arrière, le capteur est un Exmor R, qui démontre à nouveau le rapprochement avec Sony. On regrettera tout de même l’absence d’une caméra frontale sur ce modèle phare.

A l’heure de l’écriture de ce top, l’Xperia Arc est disponible à partir de 399€ en version sans abonnement.

N’hésitez pas à lire notre test du smartphone.

 

Comme pour les autres classements, notre coeur a balancé avec d’autres modèles. Dans cette section, ce sont les LG Optimus Black et Samsung Galaxy Ace qui se sont fait remarquer. Le premier est bluffant par la qualité de son écran NOVA. Il offre une luminosité bien supérieure à ses concurrents, ce qui permet notamment une meilleure lecture au soleil. Mais l’aspect aléatoire des mises à jour du constructeur nous a poussé à nous interroger, face à un Nexus S toujours en pointe dans le domaine. Pour le Galaxy Ace, Samsung a clairement joué sur le nom avec son modèle phare de l’année passée. Ce choix est certainement volontaire, dans la mesure où en posant la question à un vendeur, l’ambiguité pourrait pousser à acheter le modèle le plus onéreux. Les caractéristiques globales de ce smartphone sont plutôt bonnes, tout comme le suivi du constructeur.

Le choix dans cette catégorie a donc été extrêmement difficile, car notre TOP 3 aurait presque dû être un TOP 5. Nous nous sommes uniquement focalisés sur les modèles sortis cette année, mais des produits moins récents (comme le Motorola Defy par exemple) restent d’excellents produits. La sélection d’un modèle de cette année offrira naturellement un suivi des mises à jour sur une plus longue durée. Si vous hésitez parmi plusieurs modèles, n’hésitez pas à demander l’avis d’autres personnes dans les commentaires ou en utilisant notre forum.

Etes-vous d’accord avec notre sélection ? Pensez-vous que d’autres modèles auraient leur place ?