Sony Ericsson appartient désormais à 100% à Sony et devient Sony Mobile Communications.

La nouvelle tombait à la fin du mois d’octobre : Sony rachetait les 50% d’Ericsson dans la co-entreprise Sony Ericsson. Avant que le rachat ne soit définitif, il manquait l’approbation des autorités compétentes et notamment de la Commission Européenne. Validée depuis la fin janvier, la disparition de Sony Ericsson était imminente.

C’est désormais chose faite depuis le 15 février, comme le confirme un communiqué officiel. L’entreprise, devenue ainsi filiale, va être renommée en Sony Mobile Communications. Les mobiles seront distribués sous l’appellation Sony. Ce rachat est stratégique pour le japonais qui voit sa console portable Playstation Vita recevoir un accueil plutôt modéré du public. L’orientation vers les smartphones est donc un choix pour le court et long terme.

Cette nouvelle collaboration entre les entités va permettre une plus grande interaction avec les smartphones, tablettes, TVs et PCs du géant japonais. La PSVita pourra notamment dialoguer avec les nouveaux Xperia S et Xperia Ion, grâce au Playstation Suite.

Quelques données pour terminer :

  • Siège social : Londres, Royaume-Uni
  • Centres de R&D : Pékin (Chine), Lund (Suède), la Silicon Valley (Etats-Unis) et Tokyo (Japon)
  • Effectifs : 8 000 au 1er février 2012
  • Capital déclaré : 100 millions d’euros

Les Xperia S et Ion seront les premiers smartphones vendus par Sony. Les autres terminaux seront présentés la veille du MWC.