On continue sur notre lancée du Galaxy S III (GT-i9300 ?) avec les premiers résultats de l’outil GLBenchmark 2.1 et une sortie prochaine chez l’opérateur téléphonique Vodafone au Royaume-Uni.

android-samsung-galaxy-s-iii-3-1

Selon les premiers résultats qui ont été obtenus, le scénario le plus probant est que le GT-i9300 (possible Galaxy S III) intégrera une architecture quadruple-cœur Exynos 4412 cadencée à 1,4 GHz, qui s’avancera avec la puce graphique Mali-400 (cette fois cadencé à 440Mhz contre 266Mhz dans le SGSII). L’architecture Exynos 4412 est gravée en 32 nm et est basée sur un SoC ARM Cortex-A9, contrairement à l’Exynos 4210 du Galaxy S II qui est également basée sur un SoC ARM Cortex-A9, mais avec une gravure en 45nm et seulement en double-cœur.

Beaucoup disent que Samsung aurait peut-être du attendre l’Exynos 5250, une architecture double-cœur avec une cadence plus élevée (~ 2GHz) et un SoC basée sur l’ARM Cortex-A15, avec la nouvelle puce graphique Mali-T604 (qui a dit Terminator) pour son Galaxy S III. Hélas, ce type d’architecture est encore trop jeune pour arriver sur le marché à ce jour et semble encore à l’étude/essai chez plusieurs constructeurs, dont Samsung qui pourrait sortir ultérieurement un ou plusieurs modèles embarquant cette dernière, notamment avec les hypothétiques Galaxy B, Galaxy Note 2, etc.

Comme on peut d’ores et déjà le supposer, les résultats obtenus sur l’outil de GLBenchmark 2.1 viennent sûrement d’un prototype du smartphone, où l’optimisation n’est pas encore au sommet de sa puissance. Cependant, ça nous permet dans un premier temps de se faire une idée sur ce premier jet et ainsi savoir à quoi s’attendre. Un premier jet qui est plus que concluant puisqu’il terrasse quelques uns des plus performants smartphones du moment.

Dans la liste, nous avons :

  • 1. le Samsung GT-i9300 : Résolution 720p, CPU Exynos 4412 (quadruple-cœur) avec son GPU Mali-400
  • 3. le HTC One S : Résolution 540p, CPU Snapdragon S4 (double-cœur) avec son GPU Adreno 225
  • 4. le Samsung Galaxy S II : Résolution 480p, CPU Snapdragon S3 (double-cœur) avec son GPU Adreno 220
  • 5. le Google Galaxy Nexus : Résolution 720p, CPU TI OMAP4430 avec son GPU PowerVR SGX540

Sur GLBenchmark 2.1 Egypt Offscreen, le GT-i9300 est devant tous les autres smartphones avec plus de 90 images par seconde.

Même résultat sur GLBenchmark 2.1 Pro Offscreen, le GT-i9300 l’emporte également autour des 130 images par seconde.

Désormais, la puce graphique Mali-400 atteint sa première année d’existence et on voit clairement qu’elle s’offre une nouvelle jeunesse avec l’Exynos 4412.

Si le constructeur coréen souhaite continuer à être un réel concurrent dans ce domaine, il se doit avant tout de privilégier la meilleure optimisation possible afin de faire face en temps voulu à chaque évolution du marché. Pour rappel, Samsung finalise/produit en ce moment-même sa prochaine architecture Exynos 5250 double-cœur montée sur un SoC ARM Cortex-A15 qui s’accompagnera normalement aussi par la puce graphique Mali T-604, et qui suivra un peu plus tard avec l’Exynos 5450 quadruple-cœur avec la possible intégration de la puce graphique Mali T-658 (encore à confirmer).

Pour conclure, le Samsung Galaxy S III sera prochainement lancé chez l’opérateur téléphonique Vodafone au Royaume-Uni, pour une sortie qui devrait théoriquement s’étaler sur l’Allemagne et la France (chez SFR).

Rendez-vous le 3 mai pour la présentation du Samsung Galaxy S III :

via AndroidandMe (1, 2)
source Phone ArenaVodafone et Google Play