L’institut Kantar World Panel livre régulièrement ses rapports sur la pénétration des OS mobiles dans le monde, et publie aujourd’hui sa dernière étude, portant sur les mois de mars à mai 2015. Android y reste loin devant, malgré une remontée d’iOS dans certains pays.

Capture d’écran 2015-06-30 à 10.35.01

L’étude de Kantar  révèle une part de marché toujours aussi importante pour Android sur la scène internationale, malgré une certaine baisse dans quelques régions. En France, Android représente 69,9 % des parts de marchés soit 3,7 points de plus qu’en 2014 à la même période, contre 17,2 % pour iOS qui perd 2,2 points par rapport à mai 2014. Le système de Redmond représente quant à lui 11,1 % des ventes en mai 2015, soit une progression de 0,6 %. En comparaison, BlackBerry continue sa chute passant de 1,1 %  à 0,7 % des ventes. Les autres systèmes (Tizen, Firefox OS, Ubuntu Touch) ne représentent plus qu’une goutte d’eau avec 1,1 % du marché contre 2.8 % en 2014. Dans l’Hexagone toujours, Samsung écrase la concurrence avec 39 % de parts de marché, et le sino-français Wiko occupe pour sa part 7,7 % de part de marché, soit sa plus forte progression jamais enregistrée.

Parmi les consommateurs qui ont acheté un smartphone pour la première fois, on notera que 24 % ont choisi un androphone. Les seuls autres pays marquant eux aussi une progression d’Android sont l’Espagne et les États-Unis où le système culmine à 64,9 % (+ 3 points). Le pays de Cervantes n’est pas en reste avec 89,9 % du marché occupés par l’OS de Google (+2,9 % par rapport à mai 2014).

Comparatif vente smartphone france 20142015

Où Android perd du terrain, Apple reprend du poids

Dans le reste de l’Europe, la progression du système mobile de Google est moins importante. En Allemagne, la chute est même brutale avec – 6,2% de parts de marché pour Android. Au Royaume-Uni, Android est aussi sur une pente descendante, avec  – 7,7 points à 52,5 %. L’OS enregistre en outre une baisse  -4,8 points en Italie (70,7 %). Le scénario est le même en Chine avec -5,9 % (76,8 %) et en Australie avec une perte de 7,5 % (56,2 %).

Le système d’Apple perd lui aussi des parts de marché, avec -1,6 % aux États-Unis, au Japon il passe de 51,7 % à 44,6 % (-7,1 %). Mais il enregistre une hausse importante en Allemagne, iOS s’est accru de 3,8 % passant de 12,1 %  à 15,9 %. En Chine, la Pomme a acquis 6,8 points, grâce au lancement de l’iPhone 6. En Australie, iOS gagne aussi 7,9 % de parts de marché (35,9 %), et le Royaume-Uni passe de 29,4 % à 36,8 % (+7,4 %).

Pour finir, Windows Phone est toujours le dernier du podium en Europe. En France il acquiert 11,1 % des parts de marché (+0,6 %), en Italie le marché progresse lui de 4 % ( 13,9% de parts de marché). Au Royaume-Uni celui-ci passe à 10 % du marché (+0,8 point sur l’année). Le système n’arrive néanmoins toujours pas à s’imposer dans son propre pays, l’OS ne pèse que 3,5 % des ventes de smartphones aux États-Unis, avec une baisse de 0,3 %.