J’étais plutôt surpris, lorsque je suis tombé sur cette entreprise française : « AV Concept Products ». Au premier abord , cela semble être une entreprise dédiée au son et à la vidéo, avec des produits traditionnels. Porter ce type de nom, ce n’est pas très vendeur. Mais il ne faut pas avoir d’a priori au CES, ce produit est ambitieux : il s’agit du HC All In One.

c_CES-FrAndroid-DSC08619

Le HC All In One est un projecteur d’une taille plutôt classique pour un produit de ce type, il pèse 2 kilogrammes environ. Le plus surprenant : il ne possède aucune connectique, seulement un câble d’alimentation. La startup AV Concept Products veut rendre son produit le plus discret possible et donc éviter d’avoir des câbles partout, surtout si le projecteur est installé en hauteur.

c_CES-FrAndroid-DSC08621

Pour pouvoir brancher ses périphériques, il faut donc utiliser une clé HDMI. Cette fameuse clé ne communique pas en Wi-Fi, mais à travers la bande de fréquences 6 GHz.

c_CES-FrAndroid-DSC08629

Une bande de fréquences propriétaire qui permet d’obtenir de très bons débits et « peu de latence » selon le fondateur, mais dans un périmètre très restreint. Idéal pour cacher sa PlayStation 4 ou sa box TV à côté. C’est plutôt ambitieux et osé de proposer une telle solution déportée.

Ultra-Comp-Des_00015

La box communique également en Wi-Fi pour récupérer un flux Internet, mais l’alimentation est également un CPL. Pour rappel, vous pouvez donc faire transiter les données par le courant. D’ailleurs, la société m’a envoyé des images inédites de l’intérieur, où on peut découvrir la carte mère et les différents composants.

AIO_Eclaté_00360

À l’intérieur se trouvera une architecture ARM Freescale, un spécialiste de semi-conducteurs issu d’une branche de Motorola. Mais intéressons-nous à la partie Android. En effet, le HC All In One tourne sous Android, dans une version modifiée à partir de l’Android Open Source Project. Pour le moment, ils ont opté pour cette solution, après avoir testé l’intégration d’Android TV. Cependant, cette dernière version d’Android dédiée aux TV ne leur permettait pas de proposer l’expérience souhaitée… ils envisagent néanmoins de retenter l’expérience un peu plus tard dans l’année.

c_CES-FrAndroid-DSC08612

L’interface est donc sommaire pour le moment, et propose du Miracast ainsi que du AirPlay pour pouvoir diffuser le contenu de votre smartphone ou de votre PC. On retrouve également de nombreuses applications, comme Netflix, YouTube et Facebook. Il sera sûrement possible d’installer d’autres apps Android, sous forme d’APK – car les Google Services ne sont pas intégrés d’après ce que j’ai vu.

Il est possible de télé-commander le projecteur depuis une app Android et iOS

Il est possible de télécommander le projecteur depuis une app Android et iOS

Enfin, le capteur diffuse des images en Full HD (1080p) avec une luminosité maximale de 1000 lumens, des valeurs dans la moyenne des projecteurs actuels.

Le prix est cependant salé… 1000 euros. Il faudra voir si les finitions et les fonctions annoncées seront bel et bien au rendez-vous lorsque le produit final sera sur le marché, un peu plus tard dans l’année. Avec une batterie intégrée, il pourrait sûrement avoir un argument supplémentaire pour pouvoir afficher sereinement un tel tarif.