Nintendo investit les produits intelligents, comme les tablettes et les smartphones. Mais évidemment, vous l’avez certainement compris, il est très peu probable que l’on retrouve ses séries les plus populaires sur le Google Play. Ce qui n’empêche pas les éditeurs de jeux mobiles de copier, sans scrupule, les grandes licences. Voilà la copie ultime de Pokémon.

Pocket Battle

 

Mise à jour du 11 décembre 2015 : Sans grande surprise, le titre a été supprimé du Play Store. En revanche, on le trouve toujours sur son homologue dédié à iOS. Plus pour longtemps, sans nul doute…

Comme dans les versions Rouge et Bleu de Pokémon, au début du jeu, vous devez aller voir le Professeur Chen. Comme dans les versions Rouge et Bleu de Pokémon, vous allez devoir choisir entre trois Pokémon de départ : Carapuce, Bulbizarre et Salamèche. Et comme dans…, ce sera à vous de le dresser, de le faire progresser en le faisant combattre. Contrairement aux nombreuses copies, Pocket Master copie sans aucune vergogne. On retrouve les Pokémon classiques, des paysages similaires, mais nous sommes très loin d’être devant une pâle copie.

Pocket Battle II

Au-delà de l’univers, Pocket Master reprend également à gauche et à droite des recettes des succès mobiles. Même si les aspects recherche, investigations, exploration sont omniprésents (dialogues, inventaire d’objets, points d’attache…), Pocket Master vous prend par la main : il est possible d’automatiser les combats, et même la recherche d’adversaires. D’ailleurs, les premières minutes de jeu sont frustrantes, puisqu’il s’agit d’une suite de tutoriels.

Pocket Battle III

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Avec 500 monstres à collectionner, 200 compétences à apprendre, plus de 100 niveaux à franchir, et du combat en ligne contre d’autres dresseurs, il serait dommage d’ignorer ce jeu. Ce free-to-play ne semble pas être une vulgaire copie, mais cela en devient presque gênant d’y jouer étant donné les nombreuses similitudes avec la licence japonaise. Notez que la version iOS se nomme Pocket Master Saga (ou Pocket Master Legend selon les régions) ; il est très étrange qu’Apple ait accepté ce titre sur son App Store. On remarque également que l’éditeur de ce titre prend le nom de « DNA », à comparer avec l’éditeur… DeNa.