L’équipe de LineageOS s’est prononcée au sujet de SafetyNet, la protection mise en place sur Android lorsque le terminal est modifié. La position est claire : LineageOS n’ira pas à son encontre.

En 2016, Google a modifié ses outils SafetyNet afin de détecter toutes les sortes de modifications du système. Avec son aide, certaines applications peuvent ainsi bloquer les utilisateurs de terminaux modifiés. C’est le cas par exemple de Netflix, qui n’apparaît alors plus sur le Google Play Store, de Pokémon Go ou encore d’Android Pay. Forcément, ceux ayant installé LineageOS en payent le prix, mais les développeurs de la célèbre ROM alternative ne comptent pas changer cela.

Dans une tribune, les développeurs de LineageOS se sont exprimés sur SafetyNet. Il y est dit qu’ils « n’iront pas intentionnellement à l’encontre d’une vérification d’intégrité mise en place par Google pour les développeurs ». Le but est de ne pas froisser Google, qui pourrait alors décider de bloquer la totalité du Google Play Store pour les utilisateurs de systèmes modifiés, ce qui impacterait la totalité des ROM personnalisées. LineageOS n’intégrera donc jamais nativement d’outil permettant d’outrepasser cette sécurité.

Ceux qui veulent utiliser les applications protégées devront donc réinstaller leur firmware d’origine et verrouiller leur bootloader, ou bien passer par des applications alternatives, comme Magisk par exemple qui permet de dérooter temporairement un terminal. Supprimée du Play Store par Google, cette application peut se trouver sur XDA.