L’université de Floride a conçu un prototype de batterie qui se recharge en quelques secondes et dure près d’une semaine. Mais cette révolution potentielle est loin d’être prête.

graphene-free-supercapacitor-2016-11-17-02-1024x728

Des scientifiques de l’université de Floride Centrale (UCF) ont conçu le prototype d’une batterie dotée d’une capacité surpuissante. Cette dernière est de se recharger en quelques secondes, elle bénéficie également d’une durée de vie 20 fois supérieure à celle d’une simple batterie en lithium-ion. L’innovation réside dans le stockage de l’électricité qui est réalisé en surface au lieu d’utiliser les réactions chimiques des batteries que l’on connaît.

Le matériau utilisé est du graphène, très mince, il est possède le record de conduction thermique. Ses caractéristiques exceptionnelles en font un support idéal pour les électrodes des batteries. Les chercheurs ont combiné le graphène avec des particules de silicium, ce qui permet de multiplier par dix la capacité de stockage d’énergie : 3 200 mAh par gramme contre 300 mAh pour les batteries lithium-ion classique.

graphene-1024x576

Enfin, la structure du graphène est très efficace et permet d’atteindre des quantités d’énergie hors de portée des autres matériaux. Ce qui permet de recharger une batterie en quelques secondes.

Avant de commercialiser les premières batteries grand public, il va falloir concevoir de nouveaux prototypes et réaliser des centaines de tests techniques. En tout cas, il s’agit sûrement des futures batteries de nos smartphones, mais aussi de nos automobiles.

Plus d’informations sur Numerama