Google a dévoilé  son futur casque de réalité virtuelle autonome lors de la Google I/O.

Mise à jour du 17 mai 2017, 20h50 : Lors de la Google I/O, Google a présenté son premier casque de VR autonome. Comme le disait la rumeur, ce casque n’aura pas besoin de PC, de smartphone ou même de câble. L’appareil sera capable de faire du tracking de position directement sans capteurs ou caméras extérieures.

Article d’origine :

La Google I/O n’a pas commencé, mais quelques informations et rumeurs de dernières minutes se dévoilent. Il semblerait que l’événement soit le moment idéal pour que Google présente son tout nouveau casque de réalité virtuelle. Contrairement à Daydream, il s’agirait d’un périphérique mobile autonome. Cela veut dire qu’il ne nécessitera pas de téléphone ou de PC pour faire fonctionner des jeux et autres expériences VR.

L’année dernière, pour la Google I/O de 2016, Google présentait Daydream, sa plateforme dédiée aux expériences en réalité virtuelle compatible avec les smartphones sous Android. Cette année, il se pourrait que Google accélère le pas en dévoilant un casque VR plus avancé.

Vers une nouvelle génération

Cela ferait plus d’un an que la firme de Mountain View travaillerait sur ce projet. Ce dernier pourrait intégrer la technologie de réalité augmentée Tango, qui permettrait notamment de suivre la position d’un utilisateur dans l’espace. C’est ce type de technologie, basé sur des capteurs externes, qu’on retrouve sur les actuels casques de VR commercialisés comme le PlayStation VR ou encore le HTC Vive.

L’intérêt du futur casque de Google, ce serait qu’il intégrerait directement cette technologie au casque. Cela permet d’éviter tout matériel externe et de rendre l’appareil autonome. Ce n’est pas sans rappeler l’initiative de Facebook qui a dévoilé un tel dispositif lors de l’Oculus Connect.

Un avenir incertain

Malgré un marché de la VR actuellement décevant dans son ensemble, il semblerait que Google n’ait pas dit son dernier mot. Entre Google Earth version VR et le rachat récent d’Owlchemy Labs, un studio spécialisé dans la réalité virtuelle, le géant du web semble croire en l’avenir de cette technologie. Reste à savoir si le système reposera sur Android et si les développeurs auront besoin (et envie) d’optimiser leurs créations en fonction de ce nouveau casque made by Google.

À lire sur FrAndroid : Comment activer Daydream sur son smartphone et où acheter le Daydream VR de Google ?