Huawei a annoncé avoir repoussé certaines des limitations des batteries reposant sur la technologie Lithium-Ion. Pour cela, la société fait appel à l’ajout de graphène dans ses batteries pour augmenter leur résistance thermique ainsi que le cycle de vie totale d’une batterie.

huawei-logo-entreprise

L’autonomie de nos smartphones, ou plutôt le manque d’autonomie de ceux-ci est clairement la plus grande problématique que rencontrent les utilisateurs aujourd’hui. Huawei semble être d’accord, et annonce avoir mis au point des batteries Lithium-Ion améliorées grâce au graphène.

 

Le graphène c’est quoi ?

Avant de comprendre les bénéfices que peut apporter aux batteries existantes le graphène, il convient de présenter rapidement ce matériau. S’il est souvent présenté comme l’élément miracle qui changera l’avenir de l’électronique, la réalité est un peu plus prosaïque. Le graphène est un matériau composé entièrement de carbone, et qui se présente souvent en laboratoire sous l’apparence de feuille, telles des feuilles de papier.

S’il est si prisé, c’est d’une part pour sa finesse, puisqu’une feuille de graphène ne mesure qu’un atome d’épaisseur, mais aussi pour sa résistance puisqu’il est 100 fois plus résistant que l’acier, tout en étant très flexible. Enfin, très important pour les applications électroniques, il s’agit du meilleur conducteur électrique et thermique connu.

 

Ce que Huawei a annoncé

L’annonce de Huawei d’aujourd’hui concerne l’utilisation de graphène, mais dans un but d’aider les batteries existantes au Lithium-Ion. En effet, le graphène est encore un matériau qui est très difficile à produire en masse, et donc cher, même s’il n’est pas rare. Il s’agit donc ici de repousser un peu les limites des batteries existantes grâce à un ajout de graphène.

graphène

Le graphène permet notamment de repousser la limite de résistance thermique, pour faire fonctionner des batteries au Lithium-Ion jusqu’à 60 °C, soit 10 degrés de plus qu’auparavant. De plus, cet ajout doit permettre d’augmenter le cycle de vie total de la batterie. Attention, ici on ne parle pas de l’autonomie, mais bien de la vie complète de la batterie, sur plusieurs années, afin de diminuer l’effet de fatigue des batteries. En effet, grâce à une fatigue moins importante pour les cellules, le graphène permet de moins les endommager sur la durée et donc, de multiplier par deux le cycle de vie totale des batteries, que Huawei a testé sur plusieurs milliers de cycles.

 

Un très long chemin avant d’avoir des batteries graphène

Si l’annonce d’aujourd’hui est donc importante, il faudra donc bien faire attention de ne pas trop s’exciter. Le graphène est souvent cité comme le futur de l’industrie électronique, alors que d’importantes problématiques industrielles ne permettent qu’une utilisation très parcimonieuse et coûteuse.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid