Intel RealSense, vous en avez sans doute déjà entendu parler. Ce sont des technologies qui vous sont sûrement familières, puisque les capteurs de profondeur/distance sont déjà utilisés sur de nombreux produits, comme la Xbox avec Microsoft Kinect. Lors du CES 2015, une demi-douzaine de PC et de tablettes, Acer, Dell, Lenovo ou encore HP ont été annoncés avec la technologie Intel RealSense. De quoi s’agit-il ? Comment cette technologie pourrait-elle révolutionner la photographie mobile ?

c_intel DSC08517

Les caméras RealSense disposent de trois lentilles, une caméra 2D standard pour la photo et la vidéo, mais aussi une caméra infrarouge et un projecteur laser infrarouge. Les parties infrarouges permettent à RealSense de calculer la distance entre les objets, mais aussi de séparer des objets sur différents plans. Elles servent également à la reconnaissance faciale ainsi que celle des gestes. La tablette Dell Venue 8 7000 est le premier appareil avec RealSense, conçu pour la photographie et qui vous permet de changer la mise au point ou de mesurer des distances réelles dans une photo. Ce qui est surprenant avec cette tablette, c’est son épaisseur : 6 mm.

c_intel DSC08550

Un peu plus tard dans l’année, Intel a dévoilé son prototype de smartphone équipé de cette technologie. C’est justement l’appareil que j’ai pu voir la semaine dernière chez Intel. Présenté par Brian Krzanich, PDG d’Intel, le nouveau capteur RealSense pour smartphones possède non seulement une taille plus petite, mais il chauffe moins et a une portée plus longue. Cela ouvre des possibilités non seulement pour la photographie mobile, mais pour toutes les applications next-gen, comme les jeux de réalité augmentée, la vidéo 3D, ou encore la cartographie de l’environnement en temps réel.

c_intel DSC08563

Techniquement, RealSense est un appareil photographique plénoptique. Comprenez : un appareil photographique numérique qui utilise une matrice de micro-objectifs qui permettent d’enregistrer les informations 4D d’un flux lumineux. Ce qui permet en particulier de faire la mise au point par post-traitement, mais pas seulement. Vous pourrez changer les couleurs de certaines couches des photos, ce qui permet de faire du filtrage (bien mieux que ce qu’Instagram propose). En effet, RealSense saisit de multiples couches, vous pouvez ensuite appliquer un filtre noir et blanc ou une saturation lourde à chaque tranche de la trame.

c_intel DSC08560

RealSense peut également ajouter la reconnaissance de la main pour les systèmes de réalité virtuelle, comme Oculus Rift VR. Cette technologie permet aux utilisateurs d’utiliser leurs mains comme contrôleur, ce qui est plutôt intelligent. En effet, comme sur le Galaxy Gear VR, les capteurs si situent alors devant le visage.

c_intel DSC08547

 

 

L’avenir est en 3D, mais pas comme vous le pensiez

Ce ne sont que des exemples des applications de cette technologie, mais Intel a également des développements qui vont au delà de la simple photographie. Par exemple, pour que les drones puissent mieux se diriger de façon autonome, mais aussi les insectes robots. Ce que j’ai testé, c’était également la création d’un modèle 3D d’un individu en faisant simplement le tour de cette personne avec une tablette. Mon visage est apparu en une vingtaine de secondes. Prêt à imprimé en 3D, utiliser dans un monde virtuelle ou simplement pour faire la détection faciale.

c_intel DSC08567

Aujourd’hui, nous ne connaissons pas encore la disponibilité de cette technologie. Ce n’est qu’une question de temps, et Intel n’est pas la seule société à travailler sur ce type de technologie. Google a créé Project Tango – une tablette équipée d’un capteur d’image 3D, et nous avions découvert ce projet lors de la Google I/O 2014. Je pense que l’on ne sera pas surpris de découvrir quelques avancées dans quelques jours lors de l’édition 2015 de l’événement. Quant à Apple, il a acheté PrimeSense en novembre 2013.