À l’occasion du Mobile World Congress qui se déroule en ce moment même à Barcelone, Acer a présenté une nouvelle gamme de smartphones nommée Liquid Zest. Elle se compose de deux mobiles, les Zest 3G et 4G, pratiquement similaires, hormis en ce qui concerne la mémoire vive et le stockage interne. Et nous avons eu l’occasion de prendre en main la version 4G sur le stand de la marque.

DSC06563

Un look très commun

Pour peu que l’on soi un tant soit peu familier des mobiles estampillés Jade, le design du Zest 4G ne nous étonnera pas le moins du monde. Comme la plupart des derniers smartphones de la marque, il se présente avec des angles arrondis, quoique ce détail soit peut-être un peu moins prononcé ici, et d’éléments esthétiques faisant appel à des formes circulaires. C’est par exemple le cas du haut-parleur en façade, ou de la sortie audio au bas de la coque du téléphone.

DSC06557 DSC06556

Acer montre également son savoir-faire en matière de conception, et propose, une fois n’est pas coutume, un mobile de seulement 120 grammes, le même poids que le Acer Liquid Jade. Entièrement fait de plastique, ce Liquid Zest se tient bien en main, avec une tranche assez douce bien que la construction du mobile fasse qu’elle dépasse (très) légèrement par rapport à la coque. Ayant opté pour du plastique mat et strié à l’arrière, Acer s’évite aussi le problème des traces de doigts et le syndrome “du mobile qui glisse”. Un bon point.

DSC06560 DSC06567

Comme les terminaux d’entrée de gamme savent dorénavant le faire, l’écran IPS HD de 5 pouces est plutôt agréable à regarder et à utiliser, et on remercie la technologie Zero Air Gap pour cela puisque c’est elle qui permet de supprimer l’air entre la couche tactile et la vitre. On évite ainsi un effet de profondeur désagréable et des angles de vision mauvais. L’écran n’est toutefois pas plus impressionnant que cela, se classant dans la normalité en ce début 2016.

DSC06566 DSC06565

Performances et logiciel

À l’intérieur, on y retrouve un processeur quadricœur cadencé à 1,3 GHz, dont le modèle reste à définir, ainsi que 2 Go de RAM et 16 Go d’espace de stockage. On y trouve également deux appareils photo, de 5 Mégapixels (avec objectif grand-angle) en façade et de 8 Mégapixels à l’arrière avec une ouverture de f/2.0. La batterie, dont la taille n’a pas été précisée pour le moment, n’est malheureusement pas amovible, comme on peut le voir sur les photographies du mobile sans sa coque.

DSC06583 DSC06585

Côté logiciel, le Liquid Zest fonctionne nativement sous Android 6.0 Marshmallow, et n’apporte pas énormément de changements. Toutefois, comme sur le Samsung Galaxy S7, on trouve une sorte de Game Center dédié aux jeux, permettant par exemple de “killer” des applications tournant en fond pour conserver les performances du téléphone ou de lancer un enregistrement vidéo de la partie. Malheureusement, on doute que le SoC soit adapté à une telle fonction.

DSC06603

 

Disponibilité et prix

Au final, le Liquid Zest 4G permet au constructeur d’apporter Marshmallow sur un nouveau terminal sur le segment de l’entrée de gamme, et il sera disponible au mois de mai, à un tarif de 149 euros. Un renouvellement sans prétention, et sans réel défaut. Du moins à l’oeil.