Une nouvelle application basée sur Apple ARKit permet de choisir son menu au restaurant en faisant défiler des plats en réalité augmentée.

Réalité augmentée non contractuelle

La réalité augmentée, cette technologie qui utilise la caméra, les capteurs et le processeur d’un appareil mobile pour faire apparaître des objets en images de synthèse dans son environnement réel, fascine les développeurs depuis l’apparition des smartphones. De la Nintendo 3DS aux Google Glass, d’année en année, la technologie est devenue de plus en plus impressionnante, mais a souvent manqué de cas d’utilisation réellement intéressant pour être utilisée au quotidien.

Avec l’arrivée sur ce marché de Microsoft Hololens, et surtout, d’Apple avec ARKit, les développeurs semblent avoir retrouvé leur enthousiasme et redoublent d’imagination pour créer de nouveaux usages. La dernière démonstration à la mode vient de Kabaq, une société qui s’adresse aux restaurateurs.

Une bonne idée qui pourrait faire naître la déception

Cette société a eu une bonne idée : remplacer la carte d’un restaurant par une application pour smartphone ou tablette qui va afficher chaque plat devant l’utilisateur sur sa table, en images de synthèse. Cela permet à l’utilisateur de bien comprendre le plat qu’il souhaite commander, mais aussi de voir sa taille à échelle réelle.

On peut toutefois se demander si l’arrivée de ce nouveau genre de carte ne va pas faire réagir les associations de consommateurs. En effet, les plats sont évidemment présentés sous leur meilleur jour, avec une présentation soignée, et il semble évident que les plats qui seront servis au client ne seront pas identiques.

C’est un phénomène que l’on a tous constaté au fast-food en comparant un plat préparé et la photo du même plat sur la carte du restaurant. La déception sera ici d’autant plus grande que le client aura vu virtuellement le plat devant lui sur sa table, là où on a l’habitude qu’une photo d’un produit soit non contractuelle.

À lire sur FrAndroid : 10 projets ARKit d’Apple qui montrent la puissance de cette plateforme de réalité augmentée