Depuis la fin du mois de mars dernier, Yahoo met en vente une bonne partie de ses activités. Les différentes sociétés intéressées par ces « bouts » de Yahoo ont jusqu’au 11 avril prochain pour déposer leurs offres. Mais on connaît déjà une partie des prétendants.

yahoo

Et c’est le site web spécialisé dans la finance Bloomberg qui dégaine une première liste de société intéressée par le rachat de Yahoo. Selon lui, Google ferait partie des prétendants. La firme de Mountain View serait intéressée par « le cœur de métier » de Yahoo, à savoir ses activités Internet qui regroupent la recherche, la messagerie et les sites d’actualités et de vidéo. Des secteurs dans lesquels Google est déjà présent et qui s’intègreraient parfaitement à ses activités existantes.

Google n’est toutefois pas seul sur le coup. Toujours selon Bloomberg, l’opérateur américain Verizon serait également intéressé par ces mêmes activités Internet de Yahoo, et se montrerait prêt à racheter dans le même temps Yahoo! Japan afin de donner plus de poids à son offre. Il se murmure également que l’éditeur du magazine Time serait aussi intéressé par le rachat de ces activités. Microsoft, un temps pressenti pour faire une offre, ne serait en revanche pas sur les rangs, alors même qu’il avait tenté de racheter Yahoo il y a quelques années.

Depuis le début de l’année, Yahoo est en pleine tourmente. Sous pression d’une partie de son actionnariat, son conseil d’administration se voit dans l’obligation de revendre son cœur d’activité, le web, et de réaliser une restructuration. Yahoo prévoit désormais de faire fondre ses effectifs de 15 % cette année et de se diriger vers des activités plus « porteuses », comme le mobile ou la vidéo.