Nous avons pu rapidement prendre en main le tout nouveau Honor View 10 à Londres, où il a été officialisé pour le marché européen. Voici nos impressions et quelques photos pour mieux découvrir la bête.

On savait que le Honor 7X allait être présenté le 5 décembre et l’on s’attendait à ce que le Honor V10 soit officialisé en Europe à l’occasion du même événement. On a bien eu droit aux deux. Nous avons déjà pu tester le premier et nous avons eu l’occasion d’avoir le second en main pendant quelques minutes.

Nous avons ainsi pris quelques photos et nous faisons part, ici, de nos toutes premières impressions.

Un téléphone plein d’ambitions

On pensait que le Honor V10 dévoilé en Chine s’appellerait Honor 9 Pro en France. Finalement, son constructeur a opté pour un autre nom : Honor View 10. Les caractéristiques sont très similaires avec un écran au ratio 18:9 de 5,99 pouces. Ce qui est intéressant, c’est que contrairement à ce à quoi l’on est habitué avec l’esthétique borderless, le lecteur d’empreintes est situé à l’avant, en dessous de l’écran.

Autrement dit, les personnes qui n’aimaient vraiment pas que ce capteur soit placé à l’arrière — et qui, par conséquent, pouvaient être amenés à bouder le smartphone sans bordures —, pourraient être intéressées par cet argument qui permet, en outre, de différencier le Honor View 10.

Lecteur d’empreintes en façade

Personnellement, j’ai trouvé que le scanner d’empreintes est bien intégré — il a une forme légèrement aplatie — et n’engendre pas d’inconfort particulier. La prise en main est agréable tant qu’on ne tient pas les grands écrans en horreur. Par ailleurs, l’appareil est loin d’être trop épais et ses finitions sont suffisamment bien arrondies pour tenir comme il faut dans le creux de la main.

Lors de l’événement, les exemplaires de Honor View 10 étaient posés sur des sortes de scratchs qui ont laissé quelques traces sur le dos des appareils comme on peut le voir sur nos photos. Il s’agit là d’un cas un peu particulier et, à première vue, je n’ai pas eu l’impression que la surface en aluminium était particulièrement salissante. Mais cela reste encore à déterminer lors d’un test plus approfondi.

Comme sur le Honor 7X, le double appareil photo — capteurs de 16 et 20 mégapixels (couleurs et monochrome) —, situé en haut à gauche, est assez protubérant. Ce n’est pas affreux, mais c’est un tout petit peu dommage. Pour contrebalancer cela, on citera un pont positif non négligeable : la prise jack n’a pas été sacrifiée.

Nous avons pu le manipuler seulement quelques minutes et nous n’avons donc pas vraiment pu voir ce que donnait le Kirin 970 et ses 6 Go de RAM, ni la combinaison entre l’interface maison EMUI 8.0 et Android 8.0 Oreo. Cependant, après avoir testé le très bon Huawei Mate 10 Pro qui profite de caractéristiques identiques à ce niveau-là, on peut s’attendre à une expérience très fluide et agréable.

La batterie de 3 750 mAh, quant à elle, devrait assurer une belle autonomie. On peut mentionner aussi l’intelligence artificielle gérée en local par le SoC — encore une fois comme sur le Mate 10 Pro — et la reconnaissance faciale (qui n’a pas très bien fonctionné pendant la présentation).

Prix et disponibilité

Le Honor View 10 va s’opposer dans un duel de choc au OnePlus 5T, car il sera commercialisé au prix de 499 euros. Le lancement aura lieu le 8 janvier 2018.

Galerie photo

À lire sur FrAndroid : Test du Honor 7X : le trublion des borderless à moins de 300 euros