Si Lenovo ne commercialise pas ses smartphones en Europe, il n’en va pas de même pour sa marque dérivée Zuk. Celle-ci fait aujourd’hui ses premiers pas en France comme en Espagne, avec un Z1 disponible à moins de 300 euros.

zuk-Z1

Dévoilé au milieu du mois d’août dernier, le Zuk Z1 inaugurait une nouvelle marque dérivée de Lenovo, Zuk, ainsi qu’un Z1 aux caractéristiques plus qu’intéressantes. Car ce téléphone aux caractéristiques haut de gamme, quoi que pour certaines inattendues, est le premier de la firme chinoise à tourner sous CyanogenOS. Quelques jours après son annonce, ZUK évoquait déjà la sortie de son téléphone à l’international sous CyanogenOS 12.1, basé sur Lollipop. C’est désormais chose faite.

ZUK Z1

Zuk annonçait hier le lancement de son Z1 dès ce 1er octobre dans deux premiers marchés en Europe, la France et l’Espagne, qui devraient bientôt être suivis par d’autres pays. Et comme ZTE pour son Axon Elite, la marque chinoise a choisi de commercialiser son téléphone par le biais du site d’enchères eBay, où le Z1 est toutefois disponible sous forme d’achat immédiat. Son prix, estimé à environ 260 euros à la conversion brute lors de sa sortie en Chine, n’a pas trop enflé pendant son voyage jusqu’au Vieux Continent : l’appareil est facturé 285,99 euros en France et 279,99 euros sur eBay Espagne. Notez toutefois que le vendeur espagnol ne livre pas en France et que pour l’heure, le Z1 est indiqué en rupture de stock pour l’Hexagone.

ZUK Z1

En attendant son retour en stock et son test complet, en cours à la rédaction, il faut rappeler que les caractéristiques de ce Z1 sont prometteuses. Équipé d’un SoC Snapdragon 801 cadencé à 2,5 GHz et de 3 Go de RAM, le téléphone affiche une définition de 1920 × 1080 pixels sur une dalle IPS de 5,5 pouces. Sous son capot se cachent une mémoire de 64 Go, une grosse batterie de 4100 mAh, et son bouton Home abrite un lecteur d’empreintes digitales. Le tout mesure 155,7 × 77,3 × 8,9 mm pour un poids de 175 grammes. Dommage toutefois que ce smartphone, comme nombre de ses homologues chinois, fasse l’impasse sur la bande de fréquences 4G 800 MHz, et se contente des 1800 et 2600 MHz.