LG fait partie des premiers constructeurs de smartphones à inaugurer ce Mobile World Congress 2016. Le Coréen est venu avec, dans ses valises, un LG G5 qui a su faire monter la pression depuis plusieurs semaines. Et à écouter les détails que la marque a livrés, il n’y a pas de quoi être déçu.

LG-G5

Le G4 avait su nous séduire, mais, en termes de ventes, il semble qu’il n’ait pas été à la hauteur des ambitions de LG. Qu’importe, le Coréen change aujourd’hui son fusil d’épaule, avec un G5 qui abandonne l’apparence bombée, avec des boutons situés au dos des smartphones. On retrouve donc désormais un smartphone plat, entièrement métallique, mais qui trouve son originalité ailleurs.

 

Un smartphone résolument premium

NomLG G5
Taille de l'écran5,3 pouces
Technologie de l'écranIPS LCD Quantum
Définition de l'écran2560 x 1440 pixels (QHD)
Densité de pixels554 ppi
SoCQualcomm Snapdragon 820
Mémoire RAM4 Go de RAM LPDDR4
Stockage interne32 Go (UFS 2.0)
Slot microSDOui jusqu'à 2 To
Capteurs photoDouble capteur à l'arrière de 16 et 8 mégapixelsn 8 mégapixels à l'avant
Batterie2800 mAh avec Quick Charge 3.0
Modularité Un module Cam Plus ajoute 1200 mAh et un module de haut-parleurs Hi-Fi Plus avec B&O Play
ConnectiqueUSB Type-C en USB 2.0 (compatible 3.0)
Connectivités Bluetooth 4.2, NFC et Wi-Fi 802.11ac.
Dimensions149,4 x 73,9 x 7,7 mm
Poids 159 grammes
ColorisSilver / Titan / Gold / Pink

Commençons par ses caractéristiques de base. Le smartphone, haut de gamme oblige, est doté d’un écran de 5,3 pouces (IPS Quantum) pour une définition QHD, ce qui porte sa résolution à 554 ppp. On n’attend pas vraiment de terminaux 4K comme l’est le Xperia Z5 Premium de Sony pendant ce MWC, et c’est donc peu ou prou la résolution maximale qu’il faut attendre chez les flagships de ce premier semestre.

Le terminal, comme on le savait déjà, est animé par un SoC Snapdragon 820 de Qualcomm, associé à 4 Go de RAM. Sa mémoire de 32 Go est extensible par le biais d’une carte microSD, il dispose d’un port USB type-C, et le tout tourne sous Android 6.0 Marshmallow. Une fonctionnalité logicielle Always On, permettant d’afficher l’heure et les notifications sur l’écran éteint (comme sur le V10) sera également de la partie.

Capture d’écran 2016-02-21 à 14.08.06

Le G5l est évidemment compatible 4G (avec le dernier modem de Qualcomm), et embarque un capteur photo de 16 mégapixels que LG promet très grand-angle. Il s’agit en réalité d’un double capteur, l’un de 78° et l’autre de 135°, permettant, une fois combinés, de capturer des scènes très larges.

Une autre nouveauté, uniquement aperçue chez le V10, fait son entrée chez le G5 : le lecteur d’empreintes. Comme chez le Nexus 5X dont LG est le concepteur, il est rond et situé au dos du smartphone. Lequel, d’ailleurs, est légèrement bombé : le terminal mesure ainsi 149,4 x 73,9 x 7,7 à 8,6 mm, la faute à un élément photo légèrement protubérant, comme chez le Nexus 6P. L’appareil est en outre unibody, en métal, et décliné en divers coloris. Il mise sur des courbes qui ne sont pas sans rappeler le Nexus 5X.

 

Un smartphone modulaire

Dans la mesure où les véritables projets de smartphones modulaires se limitent à un Fairphone 2 qui ne vise pas une commercialisation massive et à un Projet Ara encore loin d’être finalisé, l’approche de LG ne peut qu’enthousiasmer. Le Coréen propose donc un système de modules qui apportent un véritable surcroît d’intérêt au smartphone.

G5-module-2

La partie basse du téléphone est en réalité amovible, elle s’en “déclipse”, permettant à l’utilisateur d’accéder à sa batterie de 2800 mAh. En soi, c’est intéressant, mais le véritable atout du G5 tient à ce qu’il est possible de placer cette même batterie dans un élément qui viendra remplacer la partie basse du téléphone. On trouve ainsi un LG Cam Plus, qui se présente sous la forme d’un grip abritant une deuxième batterie (1200 mAh), ainsi qu’un bouton déclencheur pour le smartphone.

Capture d’écran 2016-02-21 à 14.06.13
G5-module-1

Prix et disponibilité

Pour l’heure, LG n’a pas précisé la date ni le prix de lancement de son G5, ni des modules qui l’accompagneront. Toutefois, il indique dès à présent son intention de le commercialiser simultanément sur des marchés clés, dont la France fera très certainement partie.