À quelques jours du lancement de l’iPhone X et de son capteur Face ID, Microsoft met fin à Kinect, sa caméra 3D utilisant la même technologie.

Après l’abandon de Windows Mobile, et de Groove Music, Microsoft continue son grand nettoyage d’automne avec la fin de la production du capteur Kinnect. Cet accessoire pensé pour la Xbox permettait grâce à une caméra 3D et plusieurs micros de reconnaître l’utilisateur et ses ordres, mais aussi de jouer à des jeux vidéo avec une reconnaissance des mouvements.

Après avoir rencontré le succès comme accessoire de la Xbox 360, Kinect a été boudé par les joueurs lorsque Microsoft a annoncé que chaque Xbox One serait obligatoirement vendue avec l’accessoire. Sur fond de crainte d’avoir une caméra branchée en permanence dans le salon, Kinect a rapidement eu mauvaise presse. Devant les faibles ventes de la Xbox One, vendue 100 euros de plus que la PlayStation 4 de Sony, la firme avait revu ses plans et accepté de vendre sa console sans la caméra.

D’abord rapporté par Fastcodesign, Microsoft a par la suite confirmé l’arrêt total de la production de Kinect. L’accessoire est donc officiellement en fin de vie.

Petit accessoire parti trop tôt

Quatre ans après le lancement de la Xbox One, force est de constater que beaucoup des éléments de Kinect sont aujourd’hui devenus des tendances du marché. La caméra 3D à l’origine développée par l’entreprise PrimeSense est aujourd’hui au coeur de l’iPhone X d’Apple.

Le micro qui permettait de contrôler sa Xbox, et donc son installation multimédia, à tout endroit du salon serait aujourd’hui un concurrent idéal face à Google Home ou Amazon Echo.

Aujourd’hui, Microsoft continue d’utiliser certaines technologies développées avec Kinect, notamment les techniques de reconnaissance 3D qui sont utilisées dans Hololens et les casques de réalités mixtes, mais aussi pour de la reconnaissance biométrique sur la Surface Pro et le Surface Book.