S Health, application fitness disponible sur le Galaxy Note 4, par exemple, propose une mise à jour qui nous apprend qu’il est possible de mesurer les UV depuis le téléphone, ou encore la saturation en oxygène.

s-health

Samsung n’a pas attendu longtemps pour voler la vedette à Google Fit, en proposant une mise à jour pour S Health. Certains médias relatent que les appareils Samsung qui disposent d’un capteur cardiaque et de l’application dans sa dernière version (à télécharger sur le Galaxy Apps) peuvent désormais consulter des données sur leur sommeil, mesurer le taux d’UV, ou encore la saturation en oxygène.

Sur la version française, que nous avons téléchargée, la saturation en oxygène dans votre sang (SpO2 sur l’application) est absente mais on trouve bien les deux autres. Assez intrigant, le capteur d’UV fonctionne très simplement. Il suffit d’orienter le mobile en direction du soleil, et en quelques secondes, l’application indique si les risques liés à l’exposition sont faibles, moyens, ou élevés. L’application donne aussi des recommandations pour se protéger efficacement, mais reste très basique. On est néanmoins sur la bonne voie.