Samsung commercialisera prochainement un accessoire dédié à ceux qui utilisent leur smartphone – ou plutôt, qui utiliseront leur Galaxy S6 edge+ – pour taper de longs messages. Nous avons pu essayer son Keyboard Cover.

Samsung Keyboard Cover

Au côté de son Galaxy S6 edge+, Samsung commercialisera bien en France, d’ici la fin de l’année, un Keyboard Cover aux allures pour le moins originales. Cette coque-clavier donne à la phablette du Coréen de faux airs de BlackBerry, et promet d’améliorer la précision et la rapidité de frappe, pour ceux du moins qui utilisent l’appareil dans un souci de productivité. Très bien pensée, elle ne requiert ni Bluetooth, ni WiFi pour fonctionner, ce qui permet de ne pas ponctionner l’autonomie du téléphone, et d’éviter une saisie fortuite lorsque le clavier n’est pas dans sa position d’utilisation.

Samsung Keyboard Cover
keyboard-4

Ce Keyboard Cover faisait partie des accessoires que montrait hier Samsung France, à l’officialisation du Galaxy S6 edge+, près de coques plus classiques ou d’un chargeur nomade à induction. On connaît désormais son prix, à sa sortie d’ici la fin de l’année : 79,99 euros, uniquement en gris. L’accessoire se présente en réalité comme une coque dorsale texturée – on pourra la remercier d’épargner à l’utilisateur rayures et traces de doigts – sur laquelle on viendra clipser un clavier complet (QWERTY dans la mouture que nous avons testée). Ce dernier est automatiquement reconnu par le téléphone, dont l’affichage se déporte instantanément vers le haut, et comporte les touches de navigation classique, Multitâche, Home et Retour. Les touches sont assez douces sous le doigt et rappellent celles de BlackBerry, même si l’on pourra regretter leur grande sensibilité, qui peut conduire à taper plusieurs fois la même lettre sans le vouloir.

À lire : Test du Samsung Galaxy S6 edge+

Notez que quand il n’est plus utilisé, le clavier peut être fixé sur la coque, mais côté dos, afin de ne pas être égaré trop rapidement. On se permettra tout de même de douter de la solidité de l’ensemble, que l’on craint de briser un peu trop facilement en le séparant du téléphone, d’autant que l’on a tendance à déclipser la coque arrière du téléphone lorsque l’on cherche à en ôter le clavier.

keyboard-3