Avec le Galaxy S7, Samsung a réussi à faire mieux en termes de performances par rapport au Galaxy S6, comme nous l’avons vu dans notre test complet du terminal. En revanche, nous avons aussi vu que le Mate 8 de Huawei conservait sa place de leader. Nous avons pris le temps de creuser la question pour comprendre un peu mieux le fonctionnement de chaque terminal en matière de performances. De manière étonnante, nous avons constaté que le Galaxy S7 edge était moins performant que sa variante classique.


Galaxy S7 S7 edge

Les Galaxy S7 et Galaxy S7 edge de Samsung que nous avons reçus à la rédaction sont tous équipés de la puce maison Exynos 8890 puisque nous avons les versions européennes de ces terminaux. Pour rappel, aux États-Unis, les consommateurs disposeront de la version dotée d’un Snapdragon 820. Nous espérons avoir l’occasion de faire tourner notre protocole de test sur la version américaine (avec notamment des jeux vidéos et GameBench) puisque nous avons souvent vu que les benchmarks peuvent être similaires alors que l’expérience utilisateur peut être totalement différente.

Les benchmarks : Samsung devant Huawei

On peut d’ailleurs vérifier rapidement cette affirmation avec notre dossier du jour. À la lecture du tableau des résultats de benchmark, les Galaxy S7 et S7 edge sont au même niveau et au-dessus du Huawei Mate 8. Mais dans la pratique, on ne peut pas vraiment en dire autant. Au quotidien, avec des applications de base, le Galaxy S7 et son compagnon le Galaxy S7 edge sont parfaitement fluide. Mais dans les jeux, ce n’est pas le même constat.

 Samsung Galaxy S7Samsung Galaxy S7 edgeSamsung Galaxy S6Huawei Mate 8
AnTuTu 6.x128 089128 05385 50092 820
PCMark4 8034 7265 0007 186
3DMark Ice Storm Unlimited28 88728 90522 26519 369
3DMark Ice Storm Unlimited (Graphics)33 28933 30523 63020 854
3DMark Ice Storm Unlimited (Physics)19 74319 76518 52115 506
GFXBench T-Rex (onscreen / offscreen)51 / 81 FPS51 / 81 FPS37 / 54 FPS41 / 43 FPS
GFXBench Manhattan (onscreen / offscreen)25 / 38 FPS25 / 38 FPS15 / 25 FPS18 / 19 FPS
Real Racing 3 (GameBench)43 FPS32 FPS34 FPS60 FPS
Hitman Sniper (GameBench)27 FPS19 FPS19 FPS34 FPS

Pour mesurer les performances des quatre terminaux, nous avons lancé une partie de 10 minutes de Hitman Sniper ainsi qu’une partie de 15 minutes de Real Racing 3 (avec les graphismes réglés en mode Xtra High). Nous avons mesuré les performances (exprimées en images par secondes ou FPS) et monitoré les fréquences de fonctionnement du CPU et du GPU avec le logiciel de notre partenaire GameBench. Voici les résultats.

Real Racing 3
  • Mate 8 : 60
  • Galaxy S7 : 43
  • Galaxy S7 edge : 32
  • Galaxy S6 : 34

Le Galaxy S7 plus performant que le edge

Comme on peut le voir, le Galaxy S7 apporte une véritable plus-value au Galaxy S6, que ce soit dans les benchmarks classiques, mais aussi dans les jeux gourmands. En revanche, si le Galaxy S7 edge fait mieux que le Galaxy S6 dans les benchmarks – mais aussi bien que le Galaxy S7 classique -, il atteint péniblement les mêmes résultats que le Galaxy S6 dans la pratique avec les jeux gourmands que sont Real Racing 3 et Hitman Sniper.

Le Galaxy S7 edge serait donc moins performant que le Galaxy S7 classique et aussi performant que le Galaxy S6. Comment expliquer cela ? Je suis sûr que vous l’avez deviné : les fréquences de fonctionnement.

RR3-S7-vs-E7-edge

Le débit d’images sur Real Racing 3

Si on jette un œil aux résultats obtenus par GameBench, sous Real Racing 3, le Galaxy S7 réussit à afficher en moyenne 43 images par seconde contre 32 images par seconde pour le Galaxy S7 edge. 30 FPS correspond au strict minimum alors que les joueurs préfèrent plutôt réussir à frôler les 60 FPS.

Avec le graphique, on comprend mieux le phénomène : le Galaxy S7 est bien plus stable en débit d’images alors que sur le Galaxy S7 edge, le débit d’image joue au yoyo. Si l’on compare le débit d’image aux fréquences de fonctionnement de la puce, tout s’explique : sur le Galaxy S7 edge, les cœurs Exynos M1 dédiés aux tâches gourmandes chutent à 730 MHz alors que sur le Galaxy S7 classique, ceux-ci réussissent à finir la course aux environs de 1,5 GHz. La faute à Real Racing 3 ? Pas sûr !

GS7-vs-GS7-edge-CPU-hitman

La fréquence des quatre Exynos M1 sous Hitman Sniper

Sur Hitman Sniper, le constat est similaire. Alors que le Galaxy S7 parvient à obtenir une moyenne de 27 FPS, le Galaxy S7 edge tombe à 19 FPS. Le constat est encore plus alarmant lorsqu’on se penche aux fréquences de fonctionnement. Sur le Galaxy S7, on trouve deux cœurs Exynos M1 au moins cadencés à 1,14 GHz alors que la fréquence descend à 0,94 GHz sur la variante edge. Pire, alors que le Galaxy S7 classique parvient à faire fonctionner quatre cœurs Exynos M1 de concert à de nombreuses reprises, la variante edge peine sur ce genre d’exercice et désactive complètement deux cœurs au bout de 4 minutes alors qu’il faut attendre 8 minutes sur le Galaxy S7 classique pour voir ce comportement.

 

Pourquoi un tel écart ?

Mais comment expliquer ce phénomène ? Nous n’avons malheureusement pas plus de détails et il faudra donc se contenter de suppositions. Écartons d’emblée le rôle du GPU, puisque dans les deux cas, la fréquence de fonctionnement moyenne était identique sur les deux smartphones, à 261 MHz. C’est largement moins que les 650 MHz annoncés par Samsung. Plusieurs facteurs peuvent forcer le processeur à revoir à la baisse sa fréquence de fonctionnement : une chauffe excessive, une limite de consommation atteinte ou la volonté de Samsung de brider le Galaxy S7 edge pour mettre en avant une meilleure autonomie.

Capture d’écran 2016-03-11 à 17.39.06

En théorie, le Galaxy S7 edge dispose du même système de refroidissement que le Galaxy S7 classique (avec le fameux système de caloduc et le refroidissement liquide), et l’Exynos 8890 devrait donc être aussi bien refroidi dans les deux cas. À moins que l’agencement interne des composants ait une incidence négative dans le cas de la version edge ? On peut aussi imaginer que l’écran du Galaxy S7 edge consomme davantage d’énergie que la version classique, ce qui induit un plus grand échauffement du terminal et donc du SoC. Une théorie peu probable puisque lors de notre test, la batterie du Galaxy S7 edge était moins chaude (32°C) que celle du Galaxy S7 classique (35°C).

Le Huawei Mate 8 devant les Galaxy

Bref, cette découverte pose plus de questions qu’elle n’apporte de réponse. Mais dans tous les cas, le Galaxy S7 edge est moins performant que le Galaxy S7. Les deux smartphones sont toutefois moins performants que le Huawei Mate 8 qui reste le leader avec une moyenne de 60 FPS sur Real Racing 3 et 34 FPS sur Hitman Sniper.

Certains mettent en avant la définition d’écran inférieure du Huawei Mate 8 (1080p) face au Galaxy S7 (1440p). Un argument qui ne tient pas puisque Hitman Sniper et Real Racing 3 se lancent en Full HD sur l’ensemble des terminaux de notre dossier. D’ailleurs, Hitman Sniper est moins joli sur les Galaxy de Samsung que sur le Mate 8 à cause de l’absence d’antialiasing. Sur Real Racing 3, la qualité graphique semble identique entre les terminaux de Samsung et celui de Huawei.

Hitman Sniper
  • Mate 8 : 34
  • Galaxy S7 : 27
  • Galaxy S7 edge : 19
  • Galaxy S6 : 19

Les bonnes performances du Huawei Mate 8 s’expliquent aisément par le fait que les quatre Cortex-A72 sont actifs en même temps durant nos parties de Real Racing 3 et Hitman Sniper, cadencés entre 1,5 et 2,3 GHz. Lorsque le CPU est à 1,5 GHz, le jeu débite environ 34 FPS contre environ 44 FPS lorsque le processeur atteint les 2,3 GHz. Ce test montre donc le lien fort entre la fréquence CPU et les FPS alors que le GPU semble donc secondaire. L’arrivée de la nouvelle API graphique Vulkan devrait justement permettre de réduire ce phénomène.

 

Game Launcher : 30 FPS de manière stable

Terminons ce dossier avec le Game Launcher, qui permet notamment d’économiser la batterie du téléphone pendant les parties de jeu. Pour cela, le terminal réduit la définition de l’écran et bloque le débit d’images à 30 FPS pour éviter de faire travailler inutilement le processeur et la puce graphique, même si pour certains, 30 FPS est une limite trop basse.

Nous avons testé la fonctionnalité avec Hitman Sniper sur le Galaxy S7. La fonction bloque bel et bien le débit d’images à 30 FPS (comparable à 30 Hz donc), alors que sans la fonction activée, le terminal n’arrive pas à dépasser les 27 FPS. Il existe toutefois une différence de taille : avec la fonction d’économie activée, les 30 FPS sont atteints tout au long du test, avec une stabilité de 100 %. Sans la fonction, la stabilité n’est que de 67 % puisque le débit commence à environ 40 FPS pour descendre à 20 FPS.

Galaxy-S7-eco-energie-RR3

L’inconvénient de l’activation de la fonctionnalité est la baisse de la qualité graphique du jeu. Elle est clairement visible sur les captures d’écran, mais beaucoup moins à l’œil nu. Les plus pointilleux remarqueront le changement – comme une sensation de flou -, mais les joueurs occasionnels n’y verront que du feu.

Les joueurs acharnés pourraient d’ailleurs être séduits par cette option, qui permet de lisser les performances et d’atteindre les 30 FPS sur toute la partie, pour éviter de se retrouver avec un jeu ralenti au bout d’à peine 3 minutes sur le Galaxy S7. L’autre solution est de passer par le Huawei Mate 8 qui ne passe jamais sous les 34 FPS avec une qualité supérieure graphiquement.

 

Samsung ou Huawei ?

Que retenir de tous ces chiffres et ces ressentis ? Si vous cherchez le smartphone capable de faire tourner au mieux les jeux gourmands avec un maximum de détails, foncez sur le Huawei Mate 8. Vous hésitez entre le Galaxy S7 et le Galaxy S7 edge et portez une attention particulière aux performances ? Foncez sur le plus petit des deux. Vous êtes sur un Galaxy S6 et souhaitez passer au Galaxy S7 ? Vous obtiendrez bel et bien une hausse des performances.

Samsung Galaxy S7 Mate 8 (1 sur 1)

Est-ce que les différences sont assez minimes pour ne pas se voir ? Clairement, non. Les différences sont vraiment visibles à l’œil nu. Sur Hitman Sniper, dès les premières secondes, le Galaxy S7 edge donne une sensation de lenteur et de lourdeur clairement pas appréciable. Celle-ci se retrouve un peu sur le Galaxy S7 au bout de cinq minutes environ. En revanche, sur le Huawei Mate 8, le téléphone reste fluide tout le long de la partie.

Il faut nuancer les résultats obtenus par les Galaxy S6 et S7 qui restent devant tous leurs concurrents sur les jeux gourmands, comme nous l’avions vu lors du comparatif réalisé avec le OnePlus 2. Seul le Huawei Mate 8 réussit à lui tenir tête.