Voilà le Mirabook, un drôle d’ordinateur portable entre smartphones et PC. L’équipe française derrière le Miraboo est confiante pour le lancement en mai 2018. Nous les avons rencontrés pendant le CES 2018.

L’année dernière, nous avions rencontré Miraxess. Après plusieurs de mois de développement et une campagne de financement participatif réussie, nous avons pu mettre la main sur un des derniers prototypes du Mirabook.

Un accessoire pour le mode PC de nos smartphones

Pour rappel, cette startup française veut démocratiser le mode PC que l’on retrouve chez Samsung avec DeX et chez Huawei avec EMUI Desktop. La solution tient dans un PC portable qui ressemble beaucoup Razer Blade Stealth. Ils le définissent comme l’ultime accessoire pour les smartphones Samsung et Huawei, mais il fonctionne avec tous les smartphones tant que votre connectique USB Type-C est compatible DisplayPort.

Il s’agit plus concrètement d’une coque de PC portable avec un écran de 13 pouces (Full HD) avec un clavier complet (AZERTY ou QWERTY), un touchpad, des connectiques (USB, HDMI, slot SD), une batterie (10 heures d’autonomie selon les créateurs) et deux connectiques USB Type-C (charge et DisplayPort).

Conçu pour les superphones

Si votre smartphone est compatible USB Type-C DisplayPort, il vous suffit de le brancher au Mirabook pour lui donner vie : l’écran prend environ 5 secondes pour afficher le contenu de votre smartphone.

Soit vous avez un mode PC intégré (Samsung avec DeX, Huawei avec EMUI Desktop, ou encore Windows Phone avec Continuum) qui s’active, soit vous utilisez le mode mirroring de votre smartphone.

Dans le deuxième cas, l’équipe Miraxess développe également un mode Oxi qui permet de retrouver une interface adaptée. Les applications Android pourront ainsi être encapsulées dans des fenêtres, tandis que vous aurez accès à système multitâche plus ergonomique. Malheureusement, cette interface est sous la forme d’une ROM Android qui devra être installée manuellement sur votre smartphone. Avant de vous lancer, il faudra vérifier que la connectique USB-C de votre smartphone est bien DisplayPort (ce qui n’est pas le cas de tous les smartphones).

Lien YouTube S’abonner à FrAndroid

C’est impressionnant de voir les progrès réalisés par cette startup, les finitions du produit sont impeccables : il doit être livré aux premiers acheteurs dès mai 2018, l’équipe française derrière le projet est en train de finaliser la partie logicielle. Le hardware est terminé, et il respire la qualité, l’écran est de bonne facture et l’ensemble paraît solide. Nous nous attendions à un produit encore plus léger (1,2 kilogramme, plus lourd que certains PC portables), il n’y a quasiment aucun composant à l’intérieur. Nous aurions également apprécié un écran tactile. On apprécie néanmoins que le Mirabook puisse fonctionner sans fil, par le biais d’un récepteur exploitant le standard Miracast.

Vous pouvez le pré-commander à 250 dollars environ, il sera vendu à 30 ou 40 dollars de plus pour sa commercialisation en mai prochain. Nous aurons certainement l’opportunité de le tester avant son lancement.

 

À lire sur FrAndroid : Comment transformer son Android en PC ? – Tutoriel