Aux côtés de sa nouvelle ligne de smartphones, Sony a également officialisé la commercialisation de son Xperia Touch, un curieux projecteur interactif sous Android. Nous l’avons essayé et il s’avère très étonnant.

Le produit qui nous a le plus surpris sur le stand de Sony à ce Mobile World Congress 2017 n’est pas le Xperia XZ Premium et son module photo capable d’enregistrer des vidéos à 960 FPS, mais bien le Xperia Touch, un vidéoprojecteur portable. Pourtant, il n’est pas nouveau, puisque cela fait plus d’un an que la marque enchaine les démonstrations de son prototype. Mais le voilà qui touche à son terme et qui sera bientôt commercialisé.

 

Vidéo

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

 

La présentation

Pour ceux qui n’en auraient jamais entendu parler, le Xperia Touch c’est un boitier de 134 x 143 x 69 mm muni d’un projecteur et d’une bardée de capteurs capables de localiser avec plus ou moins de précision le doigt de son utilisateur dans l’espace afin qu’il puisse interagir avec les informations projetées. Le tout tourne sous Android 7.0 Nougat grâce à un processeur Snapdragon 650 et 3 Go de RAM.

Posé sur une surface plane (une table, un plan de travail…), le Xperia Touch projette ainsi une interface Android de 23 pouces. Il s’agit bien sûr d’un picoprojecteur, donc la luminosité (100 lumens) n’est pas celle de votre vidéoprojecteur de maison, mais même sur un salon, sous les spots du stand de Sony, on arrivait à y voir assez clair pour naviguer.

Enfin, pour ceux qui préfèrent les surfaces verticales, il est possible de poser le Xperia Touch près d’un mur pour que la projection se fasse sur ce dernier. La navigation ne se fait alors plus au tactile, mais par reconnaissance de mouvements grâce à la caméra intégrée, un peu comme le ferait le Kinect de Microsoft.

 

Une réactivité incroyable

Pouvoir projeter une interface complète sur une surface et interagir avec est un rêve des amateurs de SF, mais jusqu’à présent, les quelques démonstrations n’ont que rarement été concluantes. Ici pourtant, nous avons été particulièrement surpris par la réactivité de l’appareil. La latence est bien sûr plus élevée que sur un écran tactile, mais elle reste tout de même assez négligeable pour réussir à effectuer des actions aussi précises qu’une partie de Fruit Ninja sans la moindre gêne.

L’appareil reconnait en outre jusqu’à dix doigts simultanément, ce qui permet d’affronter ses amis. Et on doit avouer qu’on se laisse facilement prendre au jeu.

Une fois l’image projetée sur un mur, la reconnaissance est tout de suite beaucoup moins impressionnante. Admettons-le, les conditions d’un salon sont loin d’être optimales, mais lors de notre essai, la navigation était un véritable calvaire. Non seulement les gestes ne sont pas particulièrement intuitifs, mais la caméra perd régulièrement le focus. Autant dire que l’image que l’on se fait de la navigation en motion control à la Minority Report est encore bien loin… mais les bases sont là.

 

Android au complet, et plus encore

Le Xperia Touch tourne sous Android 7.0 Nougat et propose donc une véritable interface de tablette. On a ainsi accès à YouTube, mais aussi au Google Play Store, ce qui donne alors une infinité de possibilités. Vous voulez jouer à Glow Hockey sur votre table en chêne massif ? C’est possible. Vous voulez afficher votre recette de cuisine ou regarder votre série Netflix en préparant le diner ? C’est possible., d’autant que cet étrange appareil dispose de plusieurs haut-parleurs. Vous voulez travailler sur votre dernier Google Doc, mais votre ordinateur vient de tomber en panne ? Pas de panique, c’est possible aussi !

Précisons également que le boitier est équipé d’une puce NFC afin de projeter facilement des documents (des photos par exemple) et que l’intégration d’une fonction Miracast est à l’étude afin de l’utiliser comme un Chromecast.

Sony oblige, le Xperia Touch profite également de tout un écosystème et il peut également servir d’écran pour jouer à la PlayStation 4 en Remote Play. Évitez par contre les jeux trop sombres en plein jour, vous risqueriez de rater quelques ennemis.

 

Le futur des tablettes ?

Alors que le marché des tablettes est clairement en berne, le Xperia Touch apporte une touche rafraichissante en proposant une alternative plutôt intéressante. Portable, le Xperia Touch peut être utilisé de façon totalement autonome, même si nous n’avons pas réussi à obtenir une réponse claire quant à la durée de vie de sa batterie.

Il reste bien sûr quelques détails à peaufiner, qu’il s’agisse du poids (presque 1 kg !), de la luminosité ou encore de l’utilisation contre un mur, mais on a ici un appareil capable de transformer n’importe quelle surface en plan de travail interactif sous Android de 23″. Autant dire qu’à part en totale mobilité (utiliser le Xperia Touch dans le métro serait difficile), ce projecteur pourrait remplacer bien des usages de la tablette d’aujourd’hui.

 

Une projection onéreuse

Le Xperia Touch devrait être disponible dans le courant du printemps 2017. En revanche, il ne s’adresse pas à toutes les bourses puisque le prix de départ est fixé à 1500 euros. Un tarif qui en refroidira certains, mais comme toute technologie, il pourrait devenir abordable au fil du temps.