Google n’a pas annoncé (directement) de nouveautés pour Android TV ou Android Auto. Bien entendu, tout a été évoqué, néanmoins Android Wear a été particulièrement gâté par rapport aux autres systèmes. Google a rassuré, avec quelques nouveautés bienvenues.

c_google-io-frandroid-DSC08793

L’Apple Watch a surpris, Apple a fait son travail. Les développeurs et éditeurs étaient au rendez-vous dès le lancement avec des applications plutôt convaincantes. Pire, l’Apple Watch semble bien plus « réfléchie ». A titre d’exemple, quand on met l’Apple Watch en mode avion, l’iPhone se met également en mode avion. Je ne vous parle pas même des applications chiadées des plus gros éditeurs, et même des plus petits.

c_google-io-frandroid-DSC08791

Mais voilà, Android Wear est jeune et Google a compris l’importance des montres connectées dans son écosystème. D’ailleurs, pendant la keynote on nous a rappelé les mises à jour régulières depuis le lancement, avec l’arrivée du GPS, du WiFi… sur toutes les montres Android Wear.

c_google-io-frandroid-DSC08817

Android Wear a surtout le plus gros parc d’applications dédiées, avec 4000 applications. Bref, Google a profité de la keynote pour introduire quatre nouveautés principales et présenter quelques applications majeures.

c_google-io-frandroid-DSC08794

Comme on le pressentait, le mode always-on permettra d’afficher du contenu sur sa montre, dans un mode qui consomme peu d’énergie. Une carte Google Maps, une liste de courses, un code QR…

c_google-io-frandroid-DSC08796

Google introduit également les emoji, pour pouvoir répondre rapidement depuis sa montre à des messages. Il suffira de dessiner à la volée le type d’emoji, et une liste sera proposée. Marrant.

c_google-io-frandroid-DSC08801

 

De nouveaux gestes sont également introduits. Vous pouviez activer l’écran de la montre d’un simple geste du poignet, vous pourrez désormais passer d’une carte à une autre également. Plus besoin d’interagir directement avec l’écran.

Enfin, Google a revu le launcher, et plus précisément le drawer. La liste des apps installées sera accessible d’un simple geste… c’était un des défauts principal d’Android Wear (même si des alternatives existaient sur le Play Store).

Enfin, Google a également montré l’évolution de quelques applications de gros éditeurs, comme Uber, Spotify, Shazam, City Mapper… assez alléchantes.

c_google-io-frandroid-DSC08813 c_google-io-frandroid-DSC08807 c_google-io-frandroid-DSC08806 c_google-io-frandroid-DSC08812