La startup Hologram lance sur le marché un nouveau casque de réalité virtuelle, le VRotica. Sa particularité, en plus d’être autonome, est d’être uniquement conçu pour le contenu pornographique.

On a tendance à dire que pour qu’une nouvelle technologie vidéo se démocratise, il faut que l’industrie du porno s’en empare. Pour ce qui est de la réalité virtuelle, c’est déjà le cas et la startup anglaise Hologram mise beaucoup dessus en sortant un casque dédié aux contenus pour adultes, sobrement baptisé VRotica.

Un casque autonome

Alors que les casques de réalité virtuelle actuels demandent généralement l’utilisation d’un ordinateur ou d’un smartphone haut de gamme, certains misent plutôt sur le côté autonome. C’est le cas de ce casque qui n’a besoin de rien d’autre que de lui-même et de vos yeux pour fonctionner. Pas de difficulté d’installation, pas de fioritures ou de contenus noyés dans la masse, le VRotica va directement à « l’essentiel » en proposant directement les vidéos recherchées.

D’un point de vue technique, le VRotica n’est pas une bête de course, et si l’on ne connait pas les composants qui l’animent, on sait en revanche qu’il dispose d’une définition Full HD et d’un champ de vision (FOV) de 83°. À titre de comparaison, un Gear VR couplé à un Galaxy S8 propose un affichage de 2960 x 1440 pixels et un FOV de 101°. Variety souligne néanmoins à juste titre que pour ce genre de contenu, on ne cherche que très rarement à regarder par dessus son épaule… Déjà qu’on ne le fait pas vraiment pour les autres vidéos.

L’interface du VRotica. Crédits : Variety

Le choix dans le casque (et non dans la date)

De base, le Hologram VRotica inclus six vidéos déjà chargées et laisse à l’utilisateur l’accès à une boutique afin de télécharger des films produits par Badoink (qui n’en est pas à son coup d’essai en VR). À l’avenir, les productions d’autres studios seront ajoutées, de même que des vidéos générées par les utilisateurs eux-mêmes. D’ici la fin de l’année, plus d’un millier de vidéos devraient donc être disponibles.

Mais Hologram ne compte pas s’arrêter là et réfléchit également à intégrer un service de live streaming ainsi que des jeux pour adultes.

Le prix des vidéos n’a pas été précisé, mais cela s’ajoutera aux 220 dollars nécessaires à l’achat du casque, d’ores et déjà disponible sur Amazon US.

À lire sur FrAndroid : Quand le porno rencontre la réalité virtuelle : entretien avec Dorcel