Alors qu’on s’inquiétait pour la concrétisation de l’Essential Phone, le smartphone d’Andy Rubin revient avec de bonnes nouvelles.

L’Essentiel Phone en noir

L’Essential Phone sera commercialisé en Europe

Initialement attendu exclusivement aux États-Unis, et pire, exclusivement chez l’opérateur Sprint, le futur concurrent d’Apple, de Google et de Samsung prépare secrètement son expansion internationale.

Niccolo de Masi, chef de l’exploitation d’Essential (chief operating officer), a révélé au Financial Times que la marque planifie une percée à l’international avec des lancements au Royaume-Uni, en Europe de l’Ouest et au Japon.

Le Financial Times précise qu’Essential a discuté avec des opérateurs britanniques afin de conclure un accord exclusif. La marque critique le manque d’innovation d’Apple et de Samsung, qui privilégieraient les profits à court terme, tout en adoptant une stratégie commerciale digne du premier iPhone, lancé il y a 10 ans. Les stratégies plus modernes de vente directe de Honor et de OnePlus ont pourtant fait leurs preuves.

Lancement imminent aux États-Unis

Enfin, interrogé sur le retard de l’Essential Phone, qui était attendu au mois de juin aux États-Unis, M. de Masi a affirmé que le lancement est imminent.

La saga de l’été ne fait que commencer…