Pierre Lescure (fondateur de Canal+) et Jean-David Blanc (fondateur d’Allociné) souhaitent lever 100 millions d’euros pour lancer leur service Molotov.tv qui regrouperait la TV en direct ainsi qu’un service de catch-up. De quoi inquiéter Netflix ?

Molotov.tv

Le service Molotov.tv a été présenté à la presse en juin dernier, comme on peut le lire sur le site de BFM TV. Le service devrait être lancé sous forme de bêta fermée d’ici le mois d’octobre et en attendant, on peut trouver une description floue du service sur le site Molotov.tv.

Molotov est un nouveau service qui permet d’accéder aux chaînes de télévision de manière innovante. Fini le zapping à l’ancienne, terminé les heures passées à chercher quelque chose à regarder, ou manquer un programme ! Molotov va vous permettre de profiter pleinement de la richesse et de la diversité des programmes proposés par les chaînes de télévision. D’abord lancé sur le web, Molotov sera disponible petit à petit sur tous les écrans.

 

La télévision est morte, vive la télévision

Pour comprendre un peu plus le fonctionnement de Molotov, on peut lire la tribune titrée « La télévision est morte, vive la télévision ! » publiée sur le site Le Monde.fr et cosignée par Pierre Lescure et Jean-David Blanc, les deux parents de Molotov.tv. Dans cette tribune, on comprend que le duo veut réinventer la manière de regarder la télévision pour séduire les digital natives qui délaissent la TV au profit des services du Net comme Netflix ou YouTube par exemple. Toutefois, il semble que l’idée n’est pas de proposer un service de streaming mais un service pour regarder la télévision en direct tout en ayant accès à une offre de rattrapage (catch-up) pour profiter des films et émissions déjà diffusés, d’une manière innovante, afin de faciliter l’accès aux flux et d’en finir avec le zapping.

 

100 millions d’euros à venir

Hier, le site Bloomberg a obtenu l’information selon laquelle les deux fondateurs de Molotov.tv chercheraient actuellement 100 millions d’euros pour finaliser leur service. Les hommes espéreraient récolter cette somme d’ici le début de l’année 2016. Cela leur permettrait de lancer officiellement le service Molotov.tv. Les hommes auraient déjà conclu des partenariats avec la plupart des chaînes françaises (notamment France Télévisions, Gulli et Mezzo alors qu’ils étaient toujours en discussion avec M6 en juin dernier) pour proposer le direct et les flux de rattrapage sur le service. Toutefois, TF1 et M6 ont toujours été réfractaires pour apparaître sur ce type de services, et on se souvient notamment de l’absence de ces deux chaînes sur le Chromecast.

 

Un service qui devrait attirer tous les acteurs

Molotov.tv pourrait intéresser les chaînes en leur permettant d’augmenter les revenus issus de la publicité si les spectateurs trouvent plus facilement le programme qui les intéresse. De son côté, le service prévoit de se rémunérer avec une ponction sur les abonnements tiers (par exemple une souscription à une offre Canal+ en passant par Molotov.tv) ainsi que par le biais de fonctionnalités optionnelles comme un stockage sur le cloud pour enregistrer les programmes TV. Le service est donc légèrement différent des offres proposées Netflix et on imagine qu’il sera gratuit pour l’utilisateur, mais pourrait bien faire de l’ombre à ce mastodonte de la SVoD.