Après l’effervescence générée par le Galaxy S5, l’intérêt pour le smartphone se prolonge, mais d’une manière différente. Alors que le terminal entrera en vente en avril prochain, la Toile continue de voir des variantes du S5 un peu partout. Après une version mini, voici une déclinaison zoom apparue sur le benchmark GFX Bench.

S5-Zoom-GFX Bench-pouet?

On peut commencer par dire qu’il est dans l’habitude de Samsung de pondre des déclinaisons à tout-va de ses terminaux. C’est ainsi qu’est né le Samsung Galaxy S4 Zoom, un drôle de photophone que nous avions testé. Ce Une déclinaison photo pour le dernier né de Samsung est donc assez plausible d’autant plus que les noms de série sont proches : SM-C1010 désignait le S4 Zoom. Selon les données collectées par GFX Bench, le SM-C115 dispose d’un processeur Exynox 5 Hexa (et ses 2 Go de RAM) ainsi qu’un GPU Mali T624, le tout sous la dernière version d’Android (4.4 KitKat). Côté mémoire, le benchmark affiche des données brutes, vraisemblablement le décompte de l’espace disponible sur le terminal, soit au moins 9 Go.

Mais l’activité principale du smartphone réside dans son fonction photo. Il incorpore deux appareils, un frontal de 2 mégapixels (qualité Full HD) mais aussi un capteur arrière de 19 mégapixels capable de faire de la vidéo en 1080p. Si le S4 Zoom nous avait satisfait pour ses photos, nous avions regretté un design disgracieux (le photophone reposait sur son objectif). Si Samsung a réussi à gommer les grosses déformations engendrées par l’installation d’un objectif, le SM-C115 pourrait être un très bon photophone. On remarquera toutefois une lacune, à l’heure où la l’Ultra HD fait son entrée sur les smartphones haut de gamme : pas de 4K à l’horizon chez cet appareil qui, vraisemblablement, serait comme son prédécesseur plutôt orienté milieu de gamme. Aucune mention non plus du fameux capteur ISOCELL dont Samsung fait actuellement la publicité, et dont les performances, à l’intérieur d’un smartphone, reposent sur des promesses de gestion lumineuse améliorée.