Selon les caractéristiques définies par l’Union Internationale des Télécommunications (UIT), saviez-vous que notre 4G actuellement déployée n’en est pas vraiment ? En effet, la 4G (LTE) déployée actuellement correspond à du 3.90G si l’on se réfère aux normes définies par l’UIT. Pendant ce temps au Japon, les opérateurs téléphoniques vont débuter l’installation des premières antennes LTE-Advanced… la fameuse « vraie 4G ».

Capture d’écran 2013-03-02 à 07.28.28

L’UIT fait parti de ces organismes qui ont pour objectif de réguler et standardiser le marché de la téléphonie. Pour chaque génération de télécommunications, ils doivent définir des spécifications minimales : débits, fiabilité, distance….

La vraie 4G (LTE Advanced) : de 1 Gb/s jusqu’à 3 Gb/s

Pour la 4G, ces spécifications avaient déjà été définies depuis plusieurs années. Pour être « 4G », une technologie sans fil devait respecter un débit descendant minimal de 100 Mb/s pour les communications en « mobilité élevée » (à environ 100 km/h) et de 1 Gb/s pour les communications en faible mobilité. Des débits impressionnants ! Au delà des débits, il y avait bien entendu d’autres caractéristiques à respecter : une latence minimale et des distances de couverture également.

La fausse 4G (LTE) : 300 Mb/s, enfin pas vraiment…

La 4G que l’on déploie en France est de la LTE, elle permet d’obtenir avec un équipement terminal de catégorie 5 et en utilisant une largeur de bande de 20 MHz (telle que celle obtenue par Free et Orange) des débits descendants de 300 Mb/s et montants de 75 Mb/s. Ce n’est pas de la 4G mais du « 3.99G ». Enfin, c’est loin d’être tout… puisque pour profiter des 300 Mb/s encore faut-il être équipé comme il faut.

Les équipements 4G (LTE) actuels sont de « catégorie 3 » : 100 Mb/s

Les smartphones et tablettes 4G (LTE) actuellement vendus sont compatibles « catégorie 3 » ce qui limite le débit à 100 Mb/s. Les premiers smartphones « catégorie 4 » viennent tout juste d’être présentés chez Huawei (Prise en main du Huawei Ascend P2), sa connectivité LTE (4G) est de catégorie 4 et permet donc des débits jusqu’à 150 Mb/s.

A quand la vraie 4G (LTE Advanced) ?

La 4G sera réellement disponible avec la norme LTE-Advanced, le Japon a déjà commencé son déploiement. L’opérateur NTT DoCoMo va commencer la migration de son architecture, l’objectif est de pouvoir proposer ce réseau dès 2014 au lieu de 2016. Au Japon, les trois opérateurs se livrent une bataille, NTT DoCoMo est le seul à ne pas proposer l’iPhone, c’est pour cela qu’il souhaite aller plus vite que ses concurrents (KDDI et SoftBank).

Et la 5G ?

On y pense déjà, mais pour 2020. La Commission européenne est déjà en train de préparer de belles enveloppes pour les opérateurs. Pourtant cette fameuse 5G n’est pas encore définie… aucune spécification n’est donc officielle. L’UIT doit se regrouper…