Review of: LG Optimus L9
Testé par:
Bruce Heller
Version:
4.0.4
Price:
350 €

Reviewed by:
Rating:
3
On 3 janvier 2013
Last modified:3 janvier 2013

Summary:

Ce LG Optimus L9 laisse une impression mitigée. C'est bien évidement un modèle de moyenne gamme qui ne cherche pas à concurrencer les modèles phares du moment, mais par certains aspect il y avait pourtant moyen de faire mieux. Un écran large de 4,7 pouces, c'est une bonne chose qui va dans l'ère du temps, mais alors pourquoi avoir utilisé une résolution si faible sur un tel écran ? Dans le même ordre d'idée, pourquoi un appareil photo aussi mauvais ? Tout comme les performances qui sont juste correctes en cette fin 2012. Et les détails s'accumulent, pas de led de notifications, pas de détecteur de luminosité... Pour autant, l'appareil n'est pas dénué d'intérêts, que ce soit sa construction solide et bien finie, ou encore sa connectivité redoutable en font un excellent modèle dans sa gamme de prix. On peut évidement ajouter une bonne batterie amovible, une offre applicative solide et son port MicroSD.

LG n’est pas un nouveau venu dans le monde des mobiles Android. Toutefois aucun de ses modèles n’a vraiment marqué les esprits, si on écarte le modèle créé ces derniers mois pour le compte de Google.

Test du LG Optimus L9

Avec sa gamme L Style, associée au haut de gamme Optimus 4X HD, l’autre fabricant coréen tente ici de proposer une offre claire et accessible pour pouvoir reprendre des parts de marché à son éternel rival, Samsung. Voici donc le test du plus grand modèle de la gamme, le LG Optimus L9.

Caractéristiques techniques

Modèle
LG Optimus L9

VersionAndroid 4.0.4 (Ice Cream Sandwich)
Ecran4,7 pouces
Résolution960 x 540 pixels (qHD)
TechnologieIPS
capacitif et multipoint (10)
Densité de pixels234 ppi
Processeur (CPU)Double-coeur ARMv7 à 1 GHz
Chipset graphique (GPU)PowerVR SGX540
Mémoire vive (RAM)768 Mo
Mémoire Interne4 Go
Support microSD-HCOui (jusqu'à 32 Go)
APN / Caméra5 mégapixels
Caméra frontaleqHD (960x540)
Carte SIMOui (miniSIM)
WiFi / Wifi DirectOui b/g/n, Oui
DLNA / Hostpot WiFi
Hotspot Bluetooth / Hotspot USB
Oui / Oui
Oui / Oui
BluetoothOui, 3.0
RéseauxUMTS, EDGE et HSDPA 21
Améliorations sonoresDolby Mobile
NFC (Near Field Communication)Oui
Boussole / GPS / BaromètreOui / Oui / Non
Accéléromètre / GyroscopeOui / Non
Capteur de proximité et lumièreOui / Non
Sortie jack 3,5 mmOui
Port micro-USB / HDMIOui / Non
Tuner FM (Radio)Oui, stéréo
avec RDS
Support DivXOui
Batterie2 150 mAh
Dimensions131.9 x 68.2 x 9.1 mm
Poids125 grammes
DAS0,395 W/kg
Prix public conseillé345 € nu ou selon offre opérateur.

Prise en main et présentation générale

Ce nouveau modèle présente une forme quasi-parfaitement rectangulaire. Nous sommes ici très loin des courbes vues ailleurs. D’une construction majoritairement en plastique rigide, il offre toutefois un sentiment de solidité agréable sur cette gamme. La très légère courbure du dos de l’appareil, associée à sa texture, donne une excellente prise en main qui rassure. Ce LG ne semble jamais glisser des mains et c’est un très bon point sur un appareil de cette taille.

lg-optimus-l9-3lg-optimus-l9-8

L’appareil n’est pas d’une finesse incroyable mais reste largement assez mince pour que cela ne dérange en rien à son usage au quotidien. Les boutons physiques qui équipent l’appareil semblent également assez fiables. En dehors des classiques boutons ON/OFF et de volume, on retrouve un large bouton central en façade qui sert de bouton « Accueil ». Deux boutons sensitifs l’entourent pour accéder aux fonctions de Retour et de Menu.

lg-optimus-l9-6lg-optimus-l9-4

On tombe ici sur une de mes premières critiques des choix de LG, offrir un écran de 4,7 pouces sans utiliser des boutons tactiles comme le préconise Google est à mon sens une erreur. D’autant plus qu’ils n’ont pas respecté non plus la logique des boutons du système en oubliant d’intégrer celui du multitâche, qui se voit relégué à un appui long sur le bouton d’accueil…(comme sur les Samsung Galaxy S3 / Note II…) Et tant pis pour la cohérence d’Android… Je suis assez curieux de savoir comment LG va intégrer Google Now à l’avenir…

Autre manque, aucune LED de notification ne vient signaler les évènements sur l’appareil. Même si ce n’est jamais indispensable, c’est une fonction bien pratique et qui manque au quotidien. Dans le même ordre d’idée, l’absence de capteur de luminosité peut se faire sentir, le réglage ne s’adaptera jamais à l’environnement et c’est à vous de jouer avec selon votre besoin.

lg-optimus-l9-7lg-optimus-l9-5

La batterie est amovible et doit être forcément retirée pour insérer la carte SIM ainsi qu’une éventuelle carte microSD. Impossible donc d’effectuer un changement « à chaud ». Là encore rien de rédhibitoire.

Ecran

Le L9 est équipé d’un large écran de 4,7 pouces de technologie maison IPS. Qui dit IPS dit des angles de vues et un respect des couleurs excellent, mais aussi un noir moins profond qu’en AMOLED. En revanche pour ce qui est de la définition, rien ne va plus. LG a décidé de proposer une dalle de 960 par 540 pixels ! Si sur un écran plus petit (jusqu’à 4,3 pouces) cela aurait été compréhensible, sur une telle taille cela devient problèmatique. Avec 234 ppi, nous sommes ici très loin des standards actuels qui sont généralement au delà des 250 ppi, même dans les moyennes gammes. Pour autant, la qualité d’affichage et la luminosité sont excellentes en dehors de la considération de la finesse.

Affichage écran blanc / noir, de gauche à droite, LG Optimus L9, Galaxy Nexus, Nexus 7

Affichage écran blanc / noir, de gauche à droite, LG Optimus L9, Galaxy Nexus, Nexus 7

Affichage écran couleurs, de gauche à droite, LG Optimus L9, Galaxy Nexus, Nexus 7

Affichage écran couleurs, de gauche à droite, LG Optimus L9, Galaxy Nexus, Nexus 7

Comme on peut rapidement le voir sur ces photos, le rendu des couleurs est bien plus fidèle que sur la dalle AMOLED du Galaxy Nexus qui a tendance à avoir un rendu plus « fluo ». A l’opposé, le noir de l’AMOLED est parfait.

Appareil Photo

Là encore, LG semble avoir misé sur l’économie en équipant son appareil d’un capteur 5 mégapixels seulement. Même si nous ne nous attendons généralement pas à avoir un excellent appareil photo dans un smartphone, nous avons ici droit au minimum syndical, et pas plus ! Les photos prises ne sont pas exceptionnelles, ternes, souvent floues. Et ce malgré un flash LED assez puissant.

Au niveau des possibilités de captures, l’application de photo Android a été légèrement retouchée, mais n’apporte quasiment aucun changement majeur ou presque aucune fonctionnalité nouvelle. Seul un mode de prise de photo en rafale vient s’ajouter, malheureusement pour lui, prendre beaucoup de photos floues n’aide en rien…

La caméra frontale est du même acabit, légèrement meilleure que du VGA sur le plan de la définition, la qualité reste elle aussi à un niveau qui ne permet pas d’en attendre des miracles, elle conviendra toutefois pour des appels vidéo.

Voici quelques exemples de photos :

Système et interface Android

Alors qu’il ne sort qu’en cette fin d’année 2012, LG s’est cantonné à offrir un appareil qui tourne sous Android 4.0.4 (Ice Cream Sandwich). Là encore rien de dramatique mais toujours un peu dommage de voir les nouveaux modèles sortir avec une (voire deux) versions de retard. Ce qui surprend d’autant plus que Google a travaillé avec LG à la conception du dernier Nexus !

lg-optimus-l9-9

L’interface en elle même est totalement relookée dans un style qui rappelle fortement TouchWizz de Samsung et également par moment le travail d’Apple sur iOS… Si ce n’est pas moche globalement, on ne peut pas non plus dire que cela soit très joli. L’écran d’accueil propose jusqu’à 7 bureaux virtuels ré-organisables à loisir. Un appui long sur une zone inoccupée minimise les bureaux et affiche dans un volet les différentes applications et widgets qui peuvent ainsi être ajoutés, cette présentation rappelle fortement Android HoneyComb.

Le dossier applicatif est lui aussi totalement modifié, ici il est possible de ré-organiser les applications dans l’ordre qui vous convient et même de créer des répertoires. LG nous offre même la possibilité de choisir d’afficher des icônes plus petites pour afficher plus d’applications par écrans. Ce sont des ajouts sympathiques, jamais indispensables mais qui permettent à chacun d’adapter le système à son besoin.

L’écran de verrouillage pour sa part se voit réduit à sa plus simple expression. Si toucher une partie de l’écran affiche une « fenêtre » permettant de voir le bureau par transparence, il est impossible de faire autre chose. Ainsi, ne comptez pas lancer l’appareil photo ou autre directement, c’est impossible !

Edit : Comme me le signale Carman dans les commentaires, merci à lui, l’écran de verrouillage propose bel et bien des raccourcis pour accéder directement à diverses fonctions du système. Quatre icônes sont en effet présentés en bas de l’écran à partir du moment ou vous avez une carte SIM insérée dans l’appareil. Ces raccourcis sont paramétrables et vous pouvez insérer n’importe quelle application installée sur votre appareil. Vous pourrez même choisir entre 5 affichages d’horloge et/ou calendrier pour la partie haute. Si vous touchez une partie vide de l’écran, une « fenêtre » permettant de voir par transparence l’application qui tournait avant d’éteindre votre appareil s’affichera, jusqu’à évidement atteindre la taille suffisante pour débloquer l’appareil.

lg-optimus-l9-12 lg-optimus-l9-42 lg-optimus-l9-31

 

La barre de notifications est pour sa part assez pratique, avec des raccourcis pour les fonctions principales telles que le WiFi ou le Bluetooth. Tout est là encore configurable et très bien pensé. Les paramètres systèmes sont assez classiques, reprenant quasiment à l’identique ce que propose Android 4 nativement.

lg-optimus-l9-18

Le clavier est l’un des plus basique qu’il m’ai été donné de voir sur un appareil Android depuis bien longtemps ! Une quasi copie conforme du clavier iPhone dans l’aspect, mais sans ses qualités. L’auto-complétion n’est même pas activée par défaut et sa qualité peut laisser à penser que ce choix est volontaire tellement la fonction est peu pratique. Seule chose agréablement bien faite, le mode « swype » appelé ici « shape writer » fonctionne plutôt bien même si on reste à un niveau inférieur aux autres claviers du genre. Les modes d’écritures manuscrite et T9 sont à mon sens parfaitement inutilisables.

lg-optimus-l9-27

A côté du système de base, LG fournit toute une myriade d’applications plus ou moins pratiques, une offre très complète :

  • Actualités : une application d’actualités générales, le contenu est fourni par Yahoo!.
  • Agenda : Une version légèrement revue de Google Agenda, utilisant deux panneaux pour lister les rendez-vous en même temps que la vue Calendrier.
  • Backup : Une application assez simple permettant de sauver et restaurer ses données vers et depuis la carte microSD. Une planification automatique est également proposée.
  • Dictaphone : Comme son nom l’indique, vous pourrez sauver de petits mémo vocaux avec.
  • Fileshare : Permet l’échange de fichiers directement d’appareil à appareil en utilisant la connexion WiFi Direct.
  • Finance : Comme son nom l’indique, elle permet de suivre les différents cours de bourses, les données étant fournies là encore par Yahoo!.
  • Gestionnaire de fichier : un gestionnaire assez basique mais qui permet de faire l’essentiel.
  • Gestionnaire de tâches : Permet de voir et tuer les applications ouvertes.
  • Gestionnaire d’applications : Permet de mettre à jour et désinstaller les applications fournies par LG.
  • LG tag+ : Une application permettant d’affecter une action du téléphone à un tag NFC.
  • Mémo : Pour la prise de notes.
  • Météo : Vous devinez :) Les données venant de Yahoo!.
  • Polaris Office : Un bon point, permet d’ouvrir des documents Word, Excel et autres.
  • Radio FM : Application assez simple d’écoute de radio.
  • SmartShare : Connexion DLNA, très efficace !
  • SmartWorld : Catalogue applicatif spécifique à LG, une alternative au Google Play Store donc.
  • Dictionnaire : Un dictionnaire multilingue complet.
  • Quick Translator : Traducteur depuis l’image de l’appareil photo.

Téléphonie et SMS

LG n’a pas cherché à ré-inventer la roue ici, l’application de téléphonie est très classique et comporte tous les éléments qu’on est en droit d’attendre. Un clavier simple et large pour passer les appels, l’historique de ces derniers, les contacts du carnet d’adresse…

lg-optimus-l9-34

De même pour l’application de SMS, un rapide changement d’aspect de l’application Android native.

La qualité de réception et des appels est dans la moyenne, je n’ai eu aucun soucis pour obtenir la 3G ou passer des appels.

Performances et autonomie

Comme vous pouvez le voir dans la fiche technique, LG n’a pas positionné ce modèle comme un haut de gamme, son processeur double coeur cadencé à 1 GHz faisait bonne figure il y a un peu plus d’un an, mais se retrouve logiquement distancé en cette fin 2012. Cependant, si on ne s’attend pas à avoir l’appareil le plus puissant du moment, il devrait être largement suffisant pour un usage courant.

Voici quelques données brutes. Pour tous les tests sauf SunSpider, le chiffre le plus élevé est le meilleur.

Test
LG Optimus L9
Huawei Ascend P1
Galaxy Nexus
Nexus 7
AnTuTu 3.0.372926579595612592
AnTutu 3DRating 1.2.42645280320523103
AnTutu 3DRating Offscreen 1.2.41208136712211197
GeekBench 289511119331446
GLBenchmark 2.5.1 Egypt HD (fps)9,2118,214
GLBenchmark 2.5 Egypt HD Offscreen (fps)5,46,15,39,3
Quadrant Standard3032345420573544
Vellamo HTML 51132119613041395
Vellamo Metal326400379369
Sunspider (chrome en millisecondes)1876,91652,21808,01659,8

Ce qui sauve finalement les performances globales de l’appareil, c’est assez ironiquement la résolution assez faible de l’écran, permettant de compenser le matériel embarqué. Dans la pratique, l’usage des jeux n’est pas trop limité par ces performances même si on ressent nettement des saccades comparées à un Galaxy Nexus, pourtant assez proche sur le papier, dans les mêmes applications.

Au niveau de l’autonomie, sa batterie de 2150 mAh permet de tenir assez aisément la journée d’usage classique. Je n’ai pas en tout cas senti de gène vis à vis de celle-ci.

Musique et vidéo

Sur la partie multimédia, LG profite assez logiquement de son expérience dans le secteur des téléviseurs. Ainsi tant pour le côté audio avec la gestion du son Dolby Mobile, que pour la vidéo avec l’intégration native du DivX. Si on ajoute à cela une excellente gestion du DLNA sur le réseau WiFi, vous pourrez rapidement palier au manque de sortie HDMI de l’appareil.

Les applications de lectures musicales et vidéo sont toutefois on ne peut plus basiques dans leur aspect. Ainsi celle dédiée au son se voit réduit à une application très simple qui affiche les grand classiques comme le tri par album, artistes ou titres. Le lecteur en lui même propose assez peu de fonctions, l’essentiel y est comme le volume, les boutons de lecture et la position dans le morceau, mais c’est à peu prêt tout… Si on ajoute à cela un aspect « métallique » d’un goût plus que douteux, il me parait assez évident que les utilisateurs avertis iront bien vite trouver plus intéressant sur le Google Play Store.

Dans le même ordre d’idée, le lecteur vidéo affiche très simplement la liste des fichiers lisibles, l’interface de lecture est là encore résumée à son minimum. Aucune gestion des sous-titres par exemple. Cependant bon point, grâce au support du DivX, divers formats sont lus directement. Ainsi un fichier Xvid en AVI est lu sans aucun soucis. Là encore, vous trouverez bien plus complet sur le Google Play Store si besoin. La lecture de fichiers en 1080p se fait parfaitement, ce qui est un bon point.

Conclusion

Notre verdict :

Design :
Note :

Ce LG Optimus L9 n’est pas moche, mais n’a pas non plus un aspect ou une fabrication qui sort réellement de l’ordinaire. Sa construction très carrée mais rigide est très classique même si elle inspire confiance. Un excellent point à la tenue en main assurée par le dos texturé et légèrement bombé.

Ecran :
Note :

Si la technologie IPS est un excellent point pour la fidélité des couleurs, pourquoi avoir utilisé une définition si faible sur une dalle aussi grande ? C’est réellement une déception, surtout en cette fin 2012…

Caméra :
Note :

L’appareil photo comme la caméra en facade est loin, très loin, du niveau des smartphone sortis récemment. Evidemment un téléphone n’est pas généralement prévu pour être un bon appareil photo, mais tout de même, faire des photos pas trop floues est un minimum vital à mon sens.

Performances :
Note :

Inutile d’attendre des performances exceptionnelles de ce modèle, pour autant il sera suffisamment véloce pour un usage courant quotidien classique. Ceux qui ont besoin de puissance iront en toute logique voir ailleurs. A ce prix on trouve même nettement plus intéressant sur ce plan là…

Logiciel :
Note :

Toujours Ice Cream Sandwich, en fin 2012 c’est une déception (surtout quand on connait la rapidité des mises à jour chez LG…). L’interface fortement modifiée par LG n’est pas toujours très jolie, mais a le mérite d’être assez complète et pratique. Si on ajoute également l’offre applicative fournie très complète, ce smartphone s’en sort correctement au final.

Autonomie :
Note :

Avec une batterie de 2150 mAh, l’autonomie est très confortable sur ce modèle, vous ne devriez pas avoir de soucis pour tenir une journée complète en usage classique.

Note globale :
Note :

Ce LG Optimus L9 laisse une impression mitigée. C’est bien évidement un modèle de moyenne gamme qui ne cherche pas à concurrencer les modèles phares du moment, mais par certains aspect il y avait pourtant moyen de faire mieux. Un écran large de 4,7 pouces, c’est une bonne chose qui va dans l’ère du temps, mais alors pourquoi avoir utilisé une définition si faible sur un tel écran ? Dans le même ordre d’idée, pourquoi un appareil photo aussi mauvais ? Tout comme les performances qui sont juste correctes en cette fin 2012. Et les détails s’accumulent, pas de led de notifications, pas de détecteur de luminosité…

Pour autant, l’appareil n’est pas dénué d’intérêts, que ce soit sa construction solide et bien finie, ou encore sa connectivité redoutable en font un excellent modèle dans sa gamme de prix. On peut évidement ajouter une bonne batterie amovible, une offre applicative solide et son port MicroSD.

J’ai aimé :

  • Construction solide et bien finie
  • Un appareil léger
  • Connectivité très fournie (NFC, Bluetooth, DNLA, WiFi Direct…)
  • Offre applicative très complète
Je n’ai pas aimé :
  • Résolution de l’écran sur une telle taille
  • Appareil photo
  • Capacité de stockage par défaut
  • Clavier tactile très mauvais