Introduction

Lors de l’IFA 2015, Acer a dévoilé quatre nouveaux arrivants dans sa gamme Liquid Z, dont le Liquid Z630. Positionné en entrée de gamme, avec un prix d’appel de 199 euros, il vise « les utilisateurs utilisant un smartphone pour la première fois » et se veut donc simple et accessible, sans pour autant sacrifier de trop ses performances. Son but ? Remplacer le Liquid Jade Z tout en apportant un léger renouveau, ne serait-ce que par sa taille d’écran.


acer-liquid-z630-1

Fiche Technique

Modèle Acer Liquid Z630
Version d'AndroidAndroid 5.1 Lollipop
Taille d'écran5,5 pouces
Définition d'écranHD 720p
Résolution d'écran267 PPP
Protectionnc
SoCMediaTek MT6735
CPU4x Cortex-A53 @ 1,3 GHz (64-bits)
GPUMali-T720
Mémoire RAM2 Go de RAM
Mémoire interne16 Go
Carte SDOui
Appareil photo dorsal8 Mégapixels
Flash LED
Appareil photo frontal8 Mégapixels
Batterie4000 mAh amovible
Lecteur d'empreintes digitalesNon
4G LTEOui, jusqu'à 150 Mb/s
800 / 1800 / 2100 / 2600 MHz
Wi-Fi802.11 b/g/n 2,4 GHz
NFCNon
Bluetooth4.0
GPSa-GPS
USBmicroUSB 2.0 OTG
SIM 2x micro SIM
Dimensions 156,3 x 77,5 x 8,9 mm
Poids165 grammes
CouleursNoir
Prix Environ 200 euros

Costaud pour un entrée de gamme, léger pour un milieu de gamme, le Liquid Z630 tente d’attirer ceux qui recherchent un rapport qualité-prix avantageux. Son plus gros atout sera sûrement sa batterie de 4000 mAh, une capacité impressionnante pour un simple écran HD 720p.

Un design un peu daté, mais efficace

Acer ne joue pas la carte de l’originalité pour son Liquid Z630 et reprend les grandes lignes des Jade S et Jade Z. De face, il s’agit d’un rectangle aux angles fortement arrondis, très banal dans sa conception. Il arbore néanmoins son haut-parleur chromé tel un bijou centré au-dessus de son écran, ce qui n’est pas sans attirer l’œil. À l’arrière, l’inventivité d’Acer est la même, avec une coque en plastique à l’aspect brossé griffé du logo de la marque au centre, de son appareil photo très légèrement protubérant à la lisière de son bord supérieur et un haut-parleur multimédia sur le bas.

acer-liquid-z630-5 acer-liquid-z630-6

Ajoutons à cela son liseré argenté sur la tranche du téléphone qui dessine tout son contour, et voilà qu’on lui trouve facilement des petits airs de ressemblance avec le Galaxy S III de Samsung. Bonne nouvelle néanmoins, si sa vitre avant marque légèrement (comme sur tous les smartphones), sa coque arrière, elle, cache bien les traces de doigts et autres fines rayures.

acer-liquid-z630-7

Les boutons habituels se situent sur la tranche droite du Liquid Z630. Malheureusement, ils sont positionnés un peu haut pour un tel gabarit et celui permettant de monter le volume nécessite de repositionner sa main pour être utilisé. Dans l’ensemble, il est assez massif et tient bien en mains, mais n’espérez pas l’utiliser d’une main, son écran de 5,5 pouces couplé à ses bords imposants ne vous le permettront pas. Enfin, la sortie casque et le port USB se situent respectivement sur la tranche supérieure et la tranche inférieure du téléphone, tous deux excentrés sur la gauche. Notez que l’accroche du câble USB est peu rassurante au vu du jeu qu’elle laisse, mais le téléphone reste bien accroché tout de même.

acer-liquid-z630-11

Contrairement à ses prédécesseurs en revanche, le Liquid Z630 dispose d’une coque amovible. Celle-ci cache sa batterie (remplaçable), son port microSD et ses deux emplacements pour carte SIM. Pour changer une carte SIM ou son extension de mémoire, il faudra néanmoins retirer la batterie au préalable, et donc redémarrer le téléphone.

acer-liquid-z630-12

Écran

Avec son écran IPS HD de 5,5 pouces, l’Acer Liquid Z630 propose un affichage de grande taille avec une résolution convenable, mais pas extraordinaire, de 267 PPP. La cible visée, à savoir « celui qui utilise un smartphone pour la première fois » ne devrait pas s’en soucier, mais les plus pointilleux remarqueront néanmoins qu’il est parfois possible de discerner les pixels à l’œil nu, sans même coller son nez sur l’écran, et que les images et vidéos ne donnent pas leur plein potentiel de détails.

acer-liquid-z630-9

Concernant sa colorimétrie, il ne faut pas s’attendre à des miracles. Tout l’écran arbore une teinte jaunâtre, ce qui a tendance à rendre les couleurs fades (surtout le rouge et le vert). De même, lorsque l’angle de vision n’est pas optimal, la colorimétrie s’en ressent, ce qui n’est pas étonnant dans cette gamme de prix puisque c’est la marque de fabrique des dalles IPS d’entrée de gamme.

Avec une luminosité maximale mesurée de 310 cd/m², le Z630 ne compte pas parmi les meilleurs élèves en la matière. En intérieur, cela ne devrait pas poser trop de problèmes, tout comme pour les pages claires en extérieur. En revanche, dès que la luminosité ambiante est forte et que l’image affichée est sombre, votre reflet sera davantage visible que le contenu que vous cherchez à regarder.

Dans les paramètres, Acer a ajouté une option baptisée Lumiflex censée « optimiser la lisibilité et le rendu de l’écran dans toutes les conditions ». En pratique, nous n’avons perçu aucune différence lorsque l’option était activée ou non.

Le vert à toutes les sauces

Contrairement au Liquid Jade Z, le Liquid Z630 tourne sous Android 5.1 Lollipop. Son interface est d’ailleurs très proche de celle de base d’Android, à quelques différences près, notamment au niveau des icônes de base et du volet de paramètres rapides qui se « mettent au vert ». Ces derniers peuvent d’ailleurs être facilement modifiés à la guise de l’utilisateur afin de toujours garder à portée de doigt les 7 paramètres essentiels à chacun. Point étonnant, même la barre de recherche Google a été modifiée, et le logo arbore bien la nouvelle typographie sans-sérif, mais pas ses couleurs.

parametres-rapides-acer-liquid-z630

Sans révolutionner Android, la surcouche d’Acer apporte quelques fonctionnalités bien pratiques, comme la possibilité de fermer toutes les tâches d’un coup, ou d’accéder rapidement à certaines applications en dessinant une lettre du bout du doigt sur l’écran de veille. Un « V » ouvre par exemple la fonction téléphone tandis qu’un « C » ouvre l’appareil photo. Autre nouveauté agréable, la barre de paramètres rapides propose d’ouvrir dans une fenêtre flottante un calendrier, une calculatrice ou un bloc-note.

Tout comme ses prédécesseurs, le Z630 est truffé de bloatwares. Booking.com, eBay et une partie du catalogue free-to-play de Gameloft viennent ainsi saturer la moitié de la mémoire du téléphone dès son déballage. Heureusement, d’autres éléments plus utiles sont présents, comme un explorateur de fichiers, un lecteur musical, une lampe, ainsi qu’un Quick Mode qui offre un affichage très simplifié, idéal pour les enfants et les personnes âgées.

interface-acer-liquid-z630

Ce qu’il faut pour être fluide

Acer a équipé son nouveau Liquid Z630 d’un processeur MT6735, soit un processeur d’entrée/milieu de gamme. Sur le papier, couplé à ses 2 Go de RAM, le SoC s’en sort très bien et surpasse même le très bon (pour sa gamme) Snapdragon 410 de Qualcomm. Il est vrai que les deux puces reposent sur la même architecture (à savoir quatre cœurs ARM Cortex-A53 64-bits), bien que la solution taïwanaise possède une cadence plus rapide (1,3 GHz contre 1,2).

Benchmark/ModèleWiko SelfyAcer Liquid Z630Wileyfox Swift
SoCMediaTek MT6735MediaTek MT6735Snapdragon 410
AnTuTu v519 303 points26 218 points23 927 points
PCMark2 663 points3 500 points3 077 points
3DMark Ice Storm Unlimited-5 019 points4 337 points
3DMark Ice Storm Unlimited Graphics-4 465 points-
3DMark Ice Storm Unlimited Physics-8 872 points-
GFXBench T-Rex (onscreen / offscreen)-15 / 8,5 FPS5,3 / 9,8 FPS
GFXBench Manhattan (onscreen / offscreen)-4,1 / 2,2 FPS1,8 / 4,0 FPS

Sans surprise donc, le Liquid Z630 ne peine pas à lancer de gros jeux sans accroc, même Asphalt 8, dont l’optimisation avec les puces MediaTek est souvent catastrophique. Ainsi, même les applications les plus lourdes tournent sans ralentissement, et la gestion du multitâche permet de passer en toute fluidité d’une application à l’autre. Par ailleurs, la chauffe du téléphone est plus qu’acceptable, contrairement à d’autres produits de la même gamme.

AnTuTu
  • Acer Liquid Z630 : 26218
  • Wileyfox Swift : 23927
  • Wiko Selfy : 19303

À l’utilisation quotidienne, le résultat est tout aussi impressionnant. La navigation dans les menus est extrêmement fluide et les applications se lancent rapidement. Tout réagit parfaitement bien et même lors d’une utilisation intensive, le multitâche est géré sans bug.

Communications et GPS

L’Acer Z630 est tout aussi efficace lorsqu’il est question de l’utiliser en tant que… téléphone. Son modem est bon et l’accroche réseau est de qualité. La 4G passe sans problème même en intérieur ou dans les zones en bordure de couverture et propose un bon débit (100 Mbps constatés, 150 Mbps maximum en théorie). Comme souvent sur ce type d’appareils double SIM, une carte principale peut se connecter à tous les réseaux, tandis que la seconde est limitée à la 2G. Il est dommage que le WiFi n’accepte en revanche que les fréquences 2,5 GHz et non le 5 GHz.

La qualité d’appel est également acceptable, et si le son n’est pas absolument limpide (avec une tendance à accentuer les graves notamment), il en reste audible, autant en émission qu’en réception.

En ce qui concerne la qualité du GPS, nos rapides essais n’ont pas permis de déceler le moindre problème. L’accroche est rapide (entre 4 et 8 secondes en extérieur) et sur plusieurs satellites. Par ailleurs, la localisation est stable et la boussole fiable.

reseau-acer-liquid-z630

Photo : peut mieux faire

La partie photo de l’Acer Liquid Z630 n’a rien d’exceptionnel, mais arrive encore à rester correcte pour sa gamme de prix. Avec une résolution de base de 6 mégapixels, qu’il est possible de pousser à 8 mégapixls en passant en 4:3, il réalise des clichés qui n’ont rien d’impressionnants une fois transférés sur un grand écran, mais qui suffiront à fixer un souvenir à afficher sur son téléphone ou à poster sur les réseaux sociaux.

Son autofocus est parfois capricieux, mais il s’en sort globalement bien et apprécie tout particulièrement les effets « macro ». Pour des plans plus larges en revanche, il peine à harmoniser le contraste sur l’ensemble de l’image, avec pour résultat des ciels souvent cramés et des zones sombres à la limite du bouché. Heureusement, si les conditions sont bonnes, le rendu des couleurs est convenable.

acer-liquid-z630-photo-3
acer-liquid-z630-photo-7
acer-liquid-z630-photo-8
acer-liquid-z630-photo-9
acer-liquid-z630-photo-10

On notera que son mode HDR ne fait pas vraiment la différence, et s’il est possible avec un peu d’analyse de deviner quel prise de vue a été effectuée avec ce mode, l’évidence ne saute pas aux yeux.

acer-liquid-z630-HDR

HDR à gauche… ou peut-être à droite ?

 

Tout sur la durée

Avec seulement 9 % de batterie perdus durant notre test d’autonomie habituel (consistant à regarder une vidéo 720p sur YouTube en WiFi durant une heure avec la luminosité d’écran réglée à 200 cd/m²), le Z630 se place parmi les meilleurs résultats jamais enregistrés par notre rédaction. Cela se confirme à l’utilisation, avec une très bonne autonomie générale qui permettra à ceux qui ne consomment pas trop de tenir deux jours de suite sur la même charge.

Test de batterie
  • Acer Liquid Z630 : 91
  • Acer Liquid Jade Z : 84

Test Acer Liquid Z630 Le verdict

design
7
Esthétiquement banal, le Z630 ne se démarque pas, mais reste globalement satisfaisant. Les finitions sont correctes (mis à part son port micro-USB) et rappellent même les hauts de gamme d'il y à quelques années. Point bonus pour sa coque arrière amovible facilement qui donne accès à sa batterie.
performances
7
Le Z630 n'est pas exceptionnellement puissant, mais cela suffit largement à proposer une fluidité exemplaire et à faire tourner n'importe quel jeu. Rien à redire de ce côté au vu du prix.
logiciel
6
La surcouche d'Acer n'est pas belle, et la prédominance du vert rappelle plus facilement un malade que l'univers d'Android. Si Google l'a abandonné depuis longtemps, il y avait une raison... Les quelques fonctionnalités supplémentaires sont bien trouvées, mais il en manque encore pour combler les lacunes d'Android, et les nombreux bloatwares entachent l'ensemble.
écran
6
Ni bon ni mauvais, l'écran du Z630 n'est pas affreux, mais reste un peu grand pour sa définition et a tendance à virer au jaune. Des défauts qui lui sont tout excusés au vu de son prix.
autonomie
9
Avec 4000 mAh de batterie et des composants peu gourmands, le Z630 tient très bien la charge. Comptez deux jours d'autonomie en utilisation modérée, ou une grosse journée pour ceux qui ne peuvent se séparer de leur smartphone.
caméra
5
L'autofocus peine parfois à faire son travail, la résolution n'est pas optimale, le mode HDR manque d'intérêt et les contrastes sont difficilement gérés lorsque les conditions de lumière ne sont pas parfaitement optimales. Malgré ces nombreux défauts, on ne peut pas dire que l'appareil photo du Z630 soit une catastrophe, surtout au prix auquel est commercialisé ce dernier. Il remplit son objectif, tout simplement.
Note finale du test 7/10
Avec le Liquid Z630, Acer a bien soigné sa copie et propose un appareil de bonne facture, avec de bonnes finitions, une autonomie exemplaire et des performances plus que correctes, ce qui suffit déjà à faire oublier ses prédécesseurs. Son écran est également acceptable pour les moins tatillons, même s'il est encore loin de la perfection, tout comme son appareil photo, qui ne brille pas par son excellence, mais qui reste suffisant pour une utilisant ponctuelle ou pour partager des moments de vie fugaces sur les réseaux sociaux.

Dans l'ensemble, le Liquid Z630 est plutôt bon pour son prix, mais il souffre de la comparaison avec le Honor 4X, meilleur sur presque tous les points pour un prix similaire. Meilleur écran, interface plus travaillée, appareil photo plus qualitatif, autonomie à peine moins durable et performances tout aussi bonnes... La solution de Huawei semble alors un meilleur choix. Pour autant, celle d'Acer n'est pas à déconseiller pour autant, et ceux qui préfèreront le taïwanais y trouveront certainement leur bonheur.
  • Points positifs
    • Rapport qualité/prix acceptable
    • Très bonne autonomie
    • Batterie amovible et port microSD
  • Points négatifs
    • Beaucoup d'applications inutiles préinstallées
    • Un écran un peu jaunâtre
    • Souffre de la concurrence avec le Honor 4X