Introduction

Le fabricant américain demeure le leader dans le marché des bracelets connectés. Dévoilé à l’IFA 2016, le Fitbit Charge 2 a été proposé à presque 160 euros à sa sortie en octobre dernier. Le produit est destiné aux sportifs amateurs et à tous ceux qui veulent garder un œil sur le suivi de leur activité physique, la qualité de leur sommeil ou encore de leur alimentation. Mais que vaut ce tracker d’activité au quotidien ?

dsc00509-copy

ModèleFitbit Charge HR
BraceletFermoir en acier inoxydable de qualité chirurgicale
RevêtementMatière élastomère
EcranOLED
CapteursBluetooth 4.0
Moniteur de fréquence cardiaque optique
Accéléromètre 3 axes
Altimètre
Moteur vibrant
BatterieLithium-polymère
Autonomie 5 jours

FitBit ou l’incompatibilité santé et mode

Oubliez la discrétion avec le Fitbit Charge 2. Avec ses 21,45 mm de largeur et son épais bracelet silicone, accentué par le capteur, il est plutôt grossier. Une chose est sûre, il ne s’agit pas d’un bel objet alliant santé et mode comme on aimerait nous le faire croire. Il ne dispose que d’un bouton unique sur la tranche gauche. Ses attaches et les bordures de l’écran OLED sont en aluminium. L’écran est plus grand que le Fitbit Charge HR avec ses 1,8 x 3,2 cm, ce qui est appréciable.

L’effet strié du bracelet attrape la poussière, comme on le signalait déjà sur notre test du Fitbit Charge HR. Il laisse aussi des marques peu élégantes sur le bras, puisqu’il est nécessaire de plaquer l’appareil contre le bras pour que le capteur de rythme cardiaque soit efficace.

dsc00506-copy

Le modèle proposé pour l’essai était de taille L, il existe cependant la taille S et XL. Il était beaucoup trop large pour mon poignet, il faut savoir aussi qu’ils ont tendance à tailler grand comme cela s’est vérifié dans la rédaction.

Les bracelets sont interchangeables et se clipsent très facilement. Il existe différents coloris : noir, prune, bleu vert et bleu, le modèle que nous avons eu pour le test. Il existe également des déclinaisons en éditions spéciales pour 189,95 euros de couleurs noir ou lavande avec des détails anthracite ou or rose. Il existe aussi des bracelets de cuir plus esthétiques marron plus, rose tendre ou indigo pour un prix de 69,95 euros supplémentaires.

À noter que l’appareil n’est pas étanche, c’est dommage, mais il résiste cependant à quelques gouttes d’eau.

Le plein de fonctionnalités

Le capteur de fréquence cardiaque est au coeur du dispositif. Celui-ci est actif en permanence, dès qu’il est en contact avec la peau, ce qui est un très bon point. Il ne faut cependant pas s’attendre à des folies avec ce Fitbit.

Il n’y a pas de GPS intégré il y a donc une nécessité de le lier à son smartphone. Certes, il est possible d’effectuer une course sans smartphone et donc sans carte, mais c’est quand même intéressant de pouvoir suivre le parcours effectué.

dsc00507-copy

La respiration guidée est idéale pour s’accorder un petit moment de détente. Il s’agit pour une session de deux ou cinq minutes de suivre un cycle de respiration sur l’écran OLED du bracelet.

Il fait aussi podomètre, chronomètre, relève les étages montés avec l’altimètre, la distance parcourue dans la journée ainsi que les calories brûlées et les minutes actives. Il ne reconnaît pas automatiquement les activités sportives, il est nécessaire de les sélectionner et de les déclencher en maintenant le bouton enfoncé. Les activités proposées sont assez complètes : tapis de course, gym, jogging, vélo, exercices à intervalle, musculation et vélo elliptique.

dsc00504-copy

Le bracelet se connecte avec votre smartphone et peut, si vous l’activez, recevoir des notifications. Quand vous recevez un appel ou un message (messagerie SMS native, WhatsApp, Messenger ou encore Hangouts au choix) le bracelet envoie deux vibrations. Il vous faut alors réveiller l’écran pour consulter le numéro de l’appel entrant ou faire défiler le texte du message. Une alarme liée à votre agenda peut être également faire office de notifications. Enfin, Fitbit a un rôle de coach puisqu’il vous propose, de temps en temps, des notifications pour vous motiver à effectuer quelques mouvements supplémentaires.

L’application 

L’application mobile est l’un des atouts du Fitbit Charge 2. Disponible gratuitement sur le Play Store, elle dispose en plus d’une très récente mise à jour. Agréable à parcourir et plutôt bien pensée, elle organise toutes les fonctionnalités de l’objet connecté. Elle permet de suivre en temps réel son activité physique et à paramétrer l’affichage de l’écran du bracelet comme l’horloge, les alarmes à programmer, l’ordre d’affichage, etc. Veillez bien à ce que les deux appareils se soient bien synchronisés. À ce propos, la mise à jour rend la synchronisation plus difficile.

fitbit-charge-2-app

Le logiciel Fitbit permet aussi de gérer le suivi de votre sommeil avec des graphiques détaillés qui vous renseigneront sur la qualité de votre sommeil grâce aux différentes phases : endormi, agité, éveillé. C’est aussi un très bon outil pour contrôler son hydratation et son alimentation. Vous pouvez entrer chaque aliment de façon individuelle pour chaque repas, régler les portions et scanner les codes barres. L’application ne reconnaît pas tout, mais ce n’est quand même pas mal.

L’app permet aussi de se lancer des défis comme perdre du poids en tant de temps, dormir un minimum d’heure par nuit ou encore boire ses deux litres quotidiens. Il n’y a pas la possibilité de partager sur les réseaux sociaux ses résultats, mais une partie du logiciel pousse les utilisateurs à se défier entre amis, mais cela sous-entend d’avoir des amis équipés. Et ça, c’est une autre histoire.

L’expérience

Le principal intérêt a été de suivre son activité physique tout au long de la journée, mais aussi pendant l’effort pendant son jogging ou lors d’une séance de gymnastique. C’est aussi un bon moyen de se donner quelques petits challenges quotidiens grâce à l’application notamment, comme boire un minimum d’eau ou effectuer tant de pas par jour.

On s’amuse à remplir pour chaque aliment, chaque verre d’eau dans l’application, mais au bout d’un moment, cela devient une corvée et on finit par oublier de temps en temps voire complètement laisser tomber ce suivi. C’est d’autant plus compliqué lorsqu’on se prépare soi-même ses petits plats, il faut rentrer tous les ingrédients un par un, connaître les calories, la quantité… cela devient vite un casse-tête et une affreuse perte de temps.

dsc00513-copy

Il est aussi amusant, dans l’idée, de surveiller son sommeil, d’autant plus que c’est gérer de façon autonome, il n’y a nul besoin de donner plein d’informations soi-même. Cependant, en pratique, il s’avère que porter le Fitbit la nuit est dérangeant, à cause de son format plutôt imposant. Et puis, il faut supporter d’avoir quelque chose de serré autour du poignet toute la nuit…

Pendant une partie de jogging, lorsqu’on veut suivre son rythme cardiaque, il s’avère assez agaçant de constater que l’écran s’éteint si rapidement. Heureusement, avec un bref, mais dynamique coup du poignet en direction du visage permet de le déverrouiller sans avoir à le tapoter ou à appuyer sur le bouton.

Assez pratique dans les fonctionnalités qu’il propose, il faut avouer que son bracelet peu confortable et anti-mode ne vont pas nous pousser à le porter tous les jours, et toute la journée. On se demande également quelle sera la durée de vie de ce bracelet, qui a l’air plutôt fragile et vite salissant.

Autonomie

Le Fitbit Charge 2 a une très bonne autonomie. Il ne nécessite que d’une recharge de deux heures tous les cinq jours. Un câble USB et propriétaire avec une pince doit être connecté à un terminal. Il suffit de venir clipser le capteur du bracelet au niveau de la partie intérieure du module. Le bracelet vibre et informe sur l’écran OLED lorsque la batterie est faible.

Prix et disponibilité

 

Notre avis

Note finale du test 7/10
Le Fitbit Charge 2 est un bracelet connecté standard, avec un écran monochrome destiné au suivi d’activités physiques et de santé. Il fait le job, sans pour autant apporter une vraie révolution avec ce nouveau modèle. Il propose de bonnes fonctionnalités, avec une application bien pensée. Cependant, même si l’écran plus grand est appréciable, on ne relève pas d’effort fait côté design : grossier et peu agréable à porter. Un jour peut-être on pourra espérer trouver un produit à la fois confortable avec un bon design et très fonctionnel.

L’appareil s’adresse avant tout aux sportifs occasionnels et plus ou moins réguliers, mais les plus assidus se retrouveront vite limités et se lasseront de son utilisation quotidienne. C’est aussi un bracelet connecté d’appoint, pour ceux qui ne veulent pas trop investir ou qui n’en ont pas une utilisation très poussée de ce genre de matériel.
  • Points positifs
    • Éventail complet des activités
    • Rythme cardiaque suivi en permanence
    • Précision dans le suivi du sommeil
    • Application pratique...
  • Points négatifs
    • Pas du tout esthétique
    • Peu confortable
    • Pas de GPS intégré
    • ...mais fastidieuse à la longue