Avoir une tablette c’est bien, mais pouvoir l’utiliser comme un véritable PC portable, c’est encore mieux. Les utilisateurs les plus avertis savent déjà qu’il est possible de connecter n’importe quel clavier Bluetooth à leur appareil Android. Des claviers, certes pratiques, mais qui ne se prêtent pas tout le temps à la mobilité. Logitech vient justement de commercialiser le Key-To-Go, un clavier très mince, très léger, étanche et bénéficiant d’un grand confort de frappe.


clavier key to go android

Un clavier compact et complet

Ce petit clavier n’est pas vraiment une nouveauté. En fait, Logitech a déjà sorti une première version l’année dernière, mais réservé exclusivement aux appareils d’Apple. Le Key-To-Go que nous avons pu tester est légèrement différent dans le sens où c’est un clavier compatible à la fois avec Windows et Android. Il comprend donc des touches de raccourcis spécifiques aux deux OS. La touche Ctrl, Alt, Fn (fonction) et Windows sont bien présentes sur la rangée de touches basses et l’on trouve également des touches Home, retour et Multitâches dédiées à Android sur la partie haute.

Je n’ai essayé le clavier que sur une tablette Android mais toutes les touches, même celles liées à Windows sont parfaitement fonctionnelles. Un appui sur la touche Windows permet par exemple d’activer la recherche (écrite ou vocale) avec Google Now. La touche de musique permet de lancer Google Music. On passe rapidement sur la procédure d’installation du clavier, qui consiste simplement à appairer son smartphone ou sa tablette avec l’appareil de Logitech en passant par le Bluetooth.

clavier key to go android 3

Le clavier se recharge via un port micro-USB.

L’un des points forts de ce clavier, c’est son design. Celui-ci mesure 24,2 cm de longueur sur 13,9 cm de largeur pour une épaisseur de 6 mm et un poids de 180 grammes. Le Key-To-Go est petit mais dispose d’une largeur et d’une hauteur suffisante pour y poser les deux mains sans être particulièrement à l’étroit. Surtout, sa très faible épaisseur lui permet d’être transporté très facilement : on peut le glisser dans une valise entre deux piles de vêtements ou le mettre dans un sac à dos sans perdre de place. Il y a peu de claviers transportables aussi compacts.

Logitech a également utilisé des matériaux spéciaux afin de rendre le Key-To-Go étanche, ou tout du moins résistant aux éclaboussures. Je n’ai pas testé le clavier dans mon bain ou dans une piscine (et je ne conseillerai à personne de le faire) mais lorsque l’on fait couler de l’eau dessus, cette dernière glisse sur le revêtement hydrophobe et n’abîme pas l’appareil. La contrepartie de cette résistance à l’eau ou au café, c’est le toucher feutré du clavier, très particulier et qui a tendance à beaucoup accrocher la poussière. Il est doux mais n’est pas aussi lisse que les touches d’un clavier de bureau traditionnel. Un changement qui m’a perturbé lors de mes premières frappes.

clavier key to go android 2

L’eau glisse sur le clavier et n’est jamais absorbée par le revêtement.

Une excellente sensation de frappe

Et la frappe alors ? Comment est-elle ? C’est peut-être ce qui impressionne le plus avec ce petit clavier, elle est très agréable, pour ne pas dire étonnamment agréable. Malgré ses 6 mm d’épaisseur, la course des touches se fait parfaitement sentir. Une course courte, évidemment, mais qui marque très bien l’enfoncement de chaque touche. On a réellement la sensation de taper sur un clavier et non sur une planche, comme on pourrait le craindre au premier abord. Pour avoir écrit une partie de cette prise en main avec le clavier, je peux affirmer qu’il est tout à fait possible de travailler avec et même d’écrire des textes assez longs et pratiquement aussi rapidement.

L’espacement des touches est excellent, la touche Maj, à droite du clavier est suffisamment longue pour qu’on ne la cherche jamais et j’ai pris mes marques sur ce clavier en quelques minutes seulement. Je n’aurai que deux reproches à formuler à ce clavier. Le premier concerne l’absence de LED pour indiquer quand la touche Ver Maj est activée. Et Android ne se charge jamais de le montrer à l’écran. Le second est plus un regret qu’un défaut : si le Key-To-Go avait bénéficié d’un pad tactile, même minuscule, il serait parfait. Pour réaliser des modifications sur un document texte, rien ne vaut un bon vieux pointeur plutôt que des gros doigts.

clavier key to go android 4

Le Key-To-Go dispose d’une largeur et d’une hauteur suffisante pour y placer ses deux mains sans qu’elles se chevauchent.

Le Key-to-Go dispose d’une batterie interne d’une capacité inconnue. Le site officiel annonce trois mois d’autonomie, ce que je n’ai évidemment pas pu vérifier. Il se recharge en tout cas par un port microUSB situé sur le côté droit du clavier, juste à côté du bouton de mise en marche (qui, pour le coup, ne doivent pas être étanches). Le clavier est par ailleurs vendu avec un petit support en plastique destiné à recevoir des smartphones et des petites tablettes. Ce support est très bien pour une Nexus 7, mais il tient mal en place sur des appareils plus lourds.

Le clavier Logitech Key-to-Go est vendu 69,99 euros, ce qui est assez cher, et est disponible uniquement en noir et en bleu. Il est par ailleurs vendu sans pochette de protection et le manuel d’installation est très (très) sommaire. Il reste toutefois pour nous l’un des meilleurs appareils du genre.