Les rumeurs enflaient depuis déjà quelque temps. HTC allait présenter de nouveaux smartphones pour 2017. C’est ce qu’il a fait en ce début janvier, en conviant la presse quelques jours avant sa conférence « For U » du 12 janvier. L’occasion de voir de ce que HTC réserve pour ce début d’année 2017 en prenant en main les nouveaux smartphones HTC U Play et HTC U Ultra.

htc-u-et-u-ultra-18-sur-49

La date pourrait interpeller. Les questions des journalistes sur place n’ont d’ailleurs pas manqué. « Pourquoi juste après le CES ? Pourquoi ne pas attendre le Mobile World Congress dans un peu plus d’un mois ? » C’est que HTC a décidé de se repositionner, à la fois dans sa communication, ainsi que dans la manière dont est abordée la conception de ses smartphones. Après une difficile année 2016, HTC a décidé de changer d’approche et cela pourrait bien lui réussir.

htc-u-et-u-ultra-43-sur-49

U Play à gauche, U Ultra à droite

Retrouver un momentum

En 2016, une des bonnes surprises pour HTC a été le succès de son casque de réalité virtuelle, le Vive. Alors que les articles sur la marque étaient surtout portés sur une entreprise rencontrant des difficultés financières croissantes, le Vive donnait à voir une autre facette de la firme. Avec le Vive, HTC était vu à nouveau comme un acteur innovant, capable de proposer de réelles nouveautés.

Les représentants de la marque que nous avons rencontrés nous ont donc expliqué vouloir continuer sur cette trajectoire en 2017. HTC veut ainsi mettre l’accent sur l’innovation au service de l’utilisateur, « For U » comme on le voyait déjà dans le visuel de la conférence.

htc-u-et-u-ultra-34-sur-49

 

Les caractéristiques sont importantes, mais ne font pas tout

Et justement, c’est ce thème de l’expérience utilisateur que HTC a déroulé comme un fil d’Ariane. L’entreprise nous a présenté deux nouveaux smartphones, les HTC U Ultra et HTC U Play. Le premier, le HTC U Ultra constitue le flagship haut de gamme du constructeur taïwanais pour le début d’année 2017, ce qui laisse la place pour un second flagship d’ici la fin de l’année. Le deuxième, le HTC U Play, se présente comme un petit frère plus orienté vers le milieu de gamme.

Modèle HTC U Ultra HTC U Play
Version de l'OS Android 7.0 Nougat Android 6.0.1 Marshmallow
Interface Sense Sense
Taille d'écran 5,7 pouces 5,2 pouces
Définition 2560 x 1440 pixels 1920 x 1080 pixels
Densité de pixels 513 ppp 428 ppp
SoC Snapdragon 821 à 2,15GHz Helio P10 à 2GHz
Processeur (CPU) Kryo Cortex-A53
Puce Graphique (GPU) Qualcomm Adreno 530 Arm Mali-T860 MP2 700MHz
Mémoire vive (RAM) 4 Go 3 Go
Mémoire interne (flash) 64 Go 32 Go
MicroSD Oui Oui
Appareil photo (dorsal) 12 Mégapixels 16 Mégapixels
Appareil photo (frontal) 16 Mégapixels 16 Mégapixels
Enregistrement vidéo 4K 1080p
Wi-Fi 802.11 a/b/g/n/ac 802.11 a/b/g/n/ac
Bluetooth 4.2 4.2
Réseaux LTE, WCDMA, GSM LTE, WCDMA, GSM
Bandes supportées 2100 MHz, 800 MHz, 1800 MHz, 2600 MHz, 700 MHz 2100 MHz, 800 MHz, 1800 MHz, 2600 MHz
SIM nano SIM nano SIM
NFC Oui Oui
Ports (entrées/sorties) USB Type-C USB Type-C
Géolocalisation Oui Oui
Batterie 3000 mAh 2500 mAh
Dimensions 162,41 x 79,79 x 7,99 mm 145,99 x 72,9 x 7,99 mm
Poids 170 grammes 145 grammes
Prix 650 euros 420 euros
Fiche produit | Test Fiche produit

Fait intéressant, les représentants n’ont au départ pas abordé les spécifications techniques. Celles-ci sont pourtant plutôt bonnes, en tout cas pour le HTC U Ultra, puisqu’il est animé par un Snapdragon 821 avec 4 Go de RAM et dispose d’un écran Super LCD 5 de 5,7 pouces QHD (2560 x 1440 pixels) protégé par du verre Gorilla Glass 5.

htc-u-ultra_6v_blanc-perle

Nous restons un peu plus circonspects devant le HTC U Play quand on nous a annoncé qu’il est animé par un Helio P10 de MediaTek, même s’il dispose de 3 Go de RAM. Il affiche en outre une définition Full HD (1920 x 1080 pixels) pour son écran Super LCD 3 de 5,2 pouces protégé par du verre Gorilla Glass 3.

htc-u-play_6v_blanc-perle

Au contraire, la marque a tenu à présenter des évolutions de fonctionnalités en introduisant deux nouveautés pour la marque : le HTC Sense Companion, un assistant personnel intelligent, à l’image de Google Assistant qui devrait bientôt débarquer en France, ainsi qu’un second écran destiné aux notifications, comme on en trouve sur le LG V20 par exemple.

 

HTC Sense Companion : l’IA made in HTC

Le HTC Sense Companion est en fait la tentative du constructeur de se lancer sur le marché très porteur de l’intelligence artificielle. Ainsi, avec une application et des API développées par HTC, l’assistant aura pour objectif de faciliter la vie de son utilisateur en apprenant au fur et à mesure de ses habitudes grâce au machine learning.

Ainsi, l’assistant personnel version HTC pourrait vous aider à mieux gérer votre batterie et votre vie quotidienne. Il pourra par exemple détecter si vous avez un rendez-vous important dans la soirée pour vous rappeler vers 17 heures de recharger votre smartphone, afin de ne pas tomber en pénurie de batterie avant la fin de soirée. Il pourra également vous conseiller de décaler votre alarme de quelques minutes pour vous réveiller plus tôt si vous avez une réunion de prévue tôt le matin.

Cette poussée dans l’intelligence artificielle n’en est cependant qu’à ses débuts, et HTC assure vouloir étendre petit à petit les fonctionnalités de cette application. On peut imaginer à terme un cas où, à l’approche de l’anniversaire d’un de vos contacts — suite à une invitation dans un évènement dédié par exemple — ce compagnon vous proposera d’acheter un cadeau à la personne en question.

On peut émettre quelques doutes sur le fonctionnement du Sense Companion puisque HTC ne dispose pas de l’armée d’ingénieurs d’Amazon (avec Alexa) ou de Google (avec l’assistant), mais on laissera le bénéfice du doute à HTC. Rappelons que Sense Companion ne serait pas le fruit d’un rachat d’une start-up, comme l’a récemment fait Samsung avec Vivlabs.

 

Interface et 2e écran

Nous n’avons pas pu malheureusement prendre en main comme il se doit l’interface, puisque celle-ci était encore à l’état de prototype. Le HTC Sense Companion n’était ainsi pas fonctionnel. En revanche, nous avons pu jouer rapidement avec le second écran du HTC U Ultra qui permet d’avoir accès rapidement aux notifications, à la météo, à son calendrier, à ses contacts et même à des raccourcis vers certaines d’applications.

htc-u-et-u-ultra-42-sur-49 htc-u-et-u-ultra-38-sur-49 htc-u-et-u-ultra-37-sur-49

Le second écran est fonctionnel aussi bien lorsque le smartphone est allumé, que lorsque le U Ultra est éteint. Il suffit alors de lever légèrement le terminal vers soi pour activer ce second écran, ou tapoter dessus. Cela devrait économiser la batterie, en évitant d’allumer constamment l’écran principal lors de la réception d’une notification. Pratique aussi pour regarder l’heure ou vérifier le lieu d’un rendez-vous.

htc-u-et-u-ultra-41-sur-49 htc-u-et-u-ultra-40-sur-49 htc-u-et-u-ultra-39-sur-49

Pour le reste de l’interface, c’est toujours HTC Sense qui est de la partie, en version Android 6.0 Marshmallow pour le HTC U Play et en version Android 7.0 Nougat pour le grand frère le HTC U Ultra. Étrange de sortir un terminal sous Marshmallow en 2017, mais HTC nous promet une mise à jour rapide par la suite.

 

Verre incurvé sur 3 axes

HTC à décidé de totalement renouveler son design avec cette nouvelle gamme U. Fini l’aluminium, utilisé par tous les constructeurs et devenu banalisé selon les représentants de la marque. HTC a été l’un de ses plus grands promoteurs depuis le HTC One M7, et l’a expérimenté avec différentes variations, mais il était temps de changer.

htc-u-et-u-ultra-1-sur-49 htc-u-et-u-ultra-5-sur-49

Alors que les designs métalliques uniboby se sont multipliés au cours de l’année 2016 chez différents constructeurs, HTC fait le pari du verre, qu’on connaît déjà chez Samsung, avec notamment le Galaxy S7, chez d’autres marques Android et anciennement chez Apple. Vous vous en doutiez peut-être en observant les photos précédentes : les smartphones HTC U Ultra et U Play bénéficient d’un châssis en aluminium qui est recouvert par du verre, sur le devant comme à l’arrière.

Les HTC U play et U Ultra sont agréables à prendre en main, mais le verre glisse bien plus que l’aluminium et il est très salissant ! Lors de la prise en main, il a fallu passer la chiffonnette à de nombreuses reprises pour éviter les vilaines traces de doigts. À la décharge de HTC, nous étions au CES, et nos mains avaient vu passer des mets sucrés et salés toute la journée.

htc-u-et-u-ultra-14-sur-49 htc-u-et-u-ultra-12-sur-49 htc-u-et-u-ultra-6-sur-49 htc-u-et-u-ultra-9-sur-49

 

Appareil photo

Nous avons pu nous amuser quelques minutes avec la caméra du HTC U Ultra. La qualité des photos semble bonne — les conditions lumineuses étaient presque parfaites — alors que l’autofocus est ultra rapide, à l’image du Galaxy S7 de Samsung.

Il s’agit a priori du même capteur que sur le HTC 10. On ne sait cependant pas quelles améliorations logicielles ou matérielles HTC a pu apporter sur le U Ultra. On aurait donc affaire à un capteur « UltraPixel » de 12 mégapixels, ce qui implique une taille des photosites de 1,55 μm, et une ouverture du capteur à f/1.8. Plus concrètement, ces spécifications devraient l’aider lorsque les conditions lumineuses sont moins optimales que lors de notre essai.

Nous n’avons cependant pas pu essayer l’appareil photo du HTC U Play, encore à l’état de prototype, mais nous connaissons les caractéristiques de l’appareil photo. Il est ainsi à noter que l’on aura le droit à de la stabilisation optique (OIS) aussi sur le U Play. Et s’il dispose de 16 mégapixels, la taille des photosites est de 1 μm, avec une ouverture du capteur à f/2.0. Il pourrait donc s’en sortir moins bien que le U Ultra lors des sessions de photo en basse luminosité.

 

HTC 10 vs HTC U Ultra

Le design est sûrement le plus gros changement entre le HTC 10 sorti en 2016 et le U Ultra. En effet, si l’on regarde les spécifications du HTC U Ultra et qu’on les compare au HTC 10, on verra vite qu’il n’y a que peu de différences. Un Snapdragon 821 au lieu d’un 820, du Gorilla Glass 5 et non plus 3, un second écran OLED et un écran plus grand (5,7 vs 5,2 pouces).

 

HTC U Play vs HTC U Ultra

Si les nouveaux U Play et U Ultra partagent le même design, à l’intérieur les deux smartphones sont assez différents. Le U Play dispose ainsi d’un écran de 5,2 pouces quand le U Ultra dispose d’un écran de 5,7 pouces. Au niveau des SoC, le U Play embarque un Helio P10 épaulé de 3 Go de RAM alors que le U Ultra embarque lui un Snapdragon 821 accompagné par 4 Go de RAM. Le U Play sera lancé sous Android 6.0 Marshmallow, tandis que le U Ultra sera lui directement lancé sous Android 7.0 Nougat.
htc-u-et-u-ultra-27-sur-49

 

Prix et disponibilité

Le HTC U Play devrait être disponible début mars, sans date exacte pour le moment. Il sera lancé à 449 euros.

Le HTC U Ultra devrait quant à lui être disponible plus rapidement, mi-février. Il sera lancé à 799 euros.

 

Notre avis

Difficile de se faire un avis sur deux terminaux dont la principale nouveauté — l’assistant HTC Sense Companion — n’est pas encore fonctionnelle. Au point de vue du design, c’est réussi (selon les couleurs et en fonction des goûts, mais cela respire la qualité et une bonne ergonomie), et le HTC U Ultra ne devrait pas déplaire à la communauté sur le plan des performances.

En revanche, en termes de rapport qualité – prix, HTC ne déroge pas à la règle et propose un terminal très (trop) cher. À 799 euros pour le HTC U Ultra, la firme taïwanaise n’a pas le droit à la moindre erreur et sera attendue au tournant. À 449 euros, le HTC U Play se situe à un tarif plus raisonnable, mais au prix d’importantes concessions. Il faudra donc vérifier tout cela lors d’un test approfondi, et notamment sur la partie assistant qui pourrait faire la différence avec la concurrence.

 

Galerie photo