Quels sont les meilleurs aspirateurs robots pour dire adieu aux corvées ?

Domo arigato Mr Roboto

 

Vous voulez garder vos sols propres sans lever le petit doigt ? Laissez un robot faire le travail à votre place. Les options sont plus performantes et abordables que jamais et nous vous aidons ici à choisir le meilleur aspirateur robot qui convient parfaitement à votre maison, votre budget et vos usages.

Les meilleurs aspirateurs robots

Notre préféré
9 /10
Roborock S6 MaxV
  • Cartographie intelligente
  • Grande autonomie
  • Google Assistant et Alexa
Très complet
9 /10
iRobot Roomba i7+
  • Système de vidage automatique (optionel)
  • Efficace et très précis
  • Application bien pensée et complète
L'option rapport qualité-prix
Roborock S5 Max
  • Le successeur au Roborock S50
  • Très complet et autonome
  • Fonction serpillère en bonus

Quand vous vous apprêtez à dépenser 500 euros (ou bien plus) pour un aspirateur-robot, vous voulez une petite machine qui aspire silencieusement et de manière fiable. C’est un produit qu’il ne faut pas choisir au hasard, sinon vous finirez par courir derrière lui en vous assurant qu’il ne tombe pas dans les escaliers ou qu’il n’aspire pas ce qu’il ne devrait pas. Il est donc important de bien choisir son aspirateur-robot.

Plusieurs marques se partagent le marché, mais certaines se détachent plus que d’autres. Voici nos recommandations des meilleures références pour faire travailler les robots à votre place. En espérant qu’ils ne se rebellent pas trop vite.

Notre préféré

  • Cartographie intelligente
  • Grande autonomie
  • Google Assistant et Alexa
Disponible à 536 € sur Fnac

Si vous vous intéressez au S6 MaxV, la première chose à faire est de lire le test du Roborock S6. Pourquoi ? Car le S6 reste une option très intéressante, mais surtout, car le S6 MaxV reprend tout ce qui a fait le succès du S6.

Un réservoir plus important, similaire au S5 Max

Roborock S6 MaxV // Source : Roborock

Roborock a fait évoluer son aspirateur-robot sur plusieurs points : il aspire mieux, car il est plus puissant, avec une aspiration annoncée à 2500 Pa maximum (contre 2000 Pa sur le S6). Sous le capot, il dispose d’un processeur Qualcomm APQ8053 qui alimente une fonction qui lui permet d’éviter des obstacles. Basée sur l’IA et des caméras frontales, cette fonction permet au MaxV de reconnaître certains objets et ainsi de les éviter. Mieux encore, il les identifie clairement.

Ses caméras sont capables de faire de l’identification précise, mais elles proposent également une fonction de surveillance. Cette fonction est activable à distance, y compris depuis l’extérieur, pour vous permettre de vérifier si tout va bien chez vous, en téléguidant votre aspirateur robot. Ce n’est clairement pas indispensable, mais cela s’avère pratique.

Vous pouvez utiliser l’application Mi Home, mais on vous conseille plutôt l’application Roborock. Elle permet de profiter de toutes les fonctions du S6 MaxV avec des mises à jour plus régulières.

Besoin de plus d’information ? Si oui, notre test du Roborock S6 MaxV est là pour ça.

Très complet

  • Système de vidage automatique (optionel)
  • Efficace et très précis
  • Application bien pensée et complète
Disponible à 899 € sur Fnac

Le iRobot Roomba i7+ est tout simplement la Rolls-Royce des robots aspirateurs. Il promet de simplifier intelligemment votre quotidien. Pour connaître son nouvel environnement sur le bout de ses doubles brosses, il embarque une caméra pour cartographier l’intérieur de votre maison/appartement. Cela permet de créer des cartes fidèles et il est d’ailleurs capable de mémoriser 10 plans différents — à renommer et à éditer à tout moment.

De plus, il s’ajuste automatiquement en fonction du type de sol (moquette, parquet, carrelage, etc.) et arrive même à circuler sur des sols accidentés (un tapis épais, par exemple). Cependant, contrairement aux autres aspirateurs robots de ce guide, il n’est pas possible de le suivre en temps réel sur la carte de l’app.

Depuis l’application iRobot Home (disponible sur Android et iOS), c’est un véritable jeu d’enfant de « passer l’aspirateur ». En votre absence, vous pouvez programmer de nettoyer telle ou telle pièce à une heure précise et même de tracer temporairement une ligne de démarcation virtuelle supplémentaire pour empêcher le robot d’aspirer à un endroit précis. Il apprend également de ses erreurs pour devenir plus efficace au quotidien, en évitant notamment les zones où il a déjà rencontré des problèmes pour ne pas faire la même erreur lors les prochains passages ou en analysant soigneusement son travail pour savoir si, oui ou non, il doit repasser plus en profondeur sur une zone à nettoyer.

En ce qui concerne l’autonomie, comptez environ 60 minutes. Si ce score est un peu moins élevé que la concurrence, l’aspirateur d’iRobot retourne seul à sa station pour se recharger. Il va donc nettoyer votre intérieur jusqu’à épuisement de la batterie, puis se charger avant de reprendre sa tâche de nettoyage à l’endroit précis où il s’était arrêté. La station permet également de vider le sac de 0,4 litre de l’aspirateur — jusqu’à 30 fois environ selon notre test.

Très complet, il est également compatible avec Google Assistant et Amazon Alexa, il suffit d’activer la compétence iRobot et de la lier à votre compte. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter notre test détaillé du iRobot Roomba i7+.

On le trouve également à 999 euros avec station de vidage automatique, il existe également le modèle Roomba i7 (sans le Plus) sans station de charge.

Il se vide seul

  • La base qui vide le robot
  • Excellente qualité de fabrication
  • Relativeme
Disponible à 599 € sur Fnac

Vous êtes séduit par le concept de base vidant automatiquement le robot, mais le Roomba i7 est trop cher pour vous ? Le i3+ pourra vous séduire ! Déjà utilisée sur plusieurs autres modèles, cette base intéressera tout particulièrement les utilisateurs ayant la flemme de vider le bac tous les jours (ceux qui ont des animaux très poilus comprennent).

L’aspirateur robot iRobot Roomba i3+ et sa Clean Base //Source : FRANDROID/Anthony WONNER

L’aspirateur robot iRobot Roomba i3+ et sa Clean Base //Source : FRANDROID/Anthony WONNER

Au-delà de sa base, le robot reprend un design circulaire et est assez haut. Il aura donc quelques soucis pour passer sous les meubles bas. Pour ce qui est du nettoyage lui-même, rien à redire, le système à deux brosses fait du bon travail. Contrairement à une majorité d’appareils de milieu de gamme, ce modèle n’est pas doté d’une navigation par caméra.

C’est relativement efficace, mais cela ne permet pas de créer la moindre cartographie. Et par extension, l’application de contrôle ne permet pas de faire du géofencing facilement (pour délimiter des zones de passage). On apprécie le fait qu’il soit relativement silencieux.

Un peu moins avancé techniquement que ses concurrents directs, le Roomba i3+ séduira avant tout ceux qui veulent une base capable de le vider. Retrouvez notre test complet de cet aspirateur robot.

Quelques conseils avant d’acheter votre aspirateur robot

Avant d’acheter un robot aspirateur, de nombreuses questions peuvent traverser votre esprit. Nous en avons listé quelques-unes ici en y apportant des réponses qui, nous l’espérons, éclaireront votre lanterne.

L’aspirateur robot est-il un gadget ?

Si vous avez encore cette image de l’aspirateur-robot emmêlé dans les câbles ou bloqué sous une chaise… C’est que vous avez mal choisi votre aspirateur-robot ou que vous n’avez pas un aspirateur-robot de première jeunesse.

Les aspirateurs-robots ne fonctionnent plus comme les robots de piscine, que nous respectons, mais qui se cognent partout, rebondissant sur les murs dans des directions aléatoires. Ils sont désormais méthodiques. Ils vont et viennent en suivant des lignes parallèles pour accomplir le travail. Les pieds de chaise ne l’effraient pas, il les contourne soigneusement.

Quelles sont les caractéristiques importantes sur un aspirateur robot ?

Les aspirateurs robots ont beaucoup évolué ces dernières années. Il y a désormais des fonctionnalités et caractéristiques clés pour éviter d’avoir un aspirateur inefficace et maladroit. La présence d’un laser télémètre, par exemple, permet d’avoir une carte en temps réel de votre intérieur. C’est diablement efficace. Les capteurs de proximité sont là pour que votre robot évite de se cogner partout. Enfin, les caméras associées à de l’IA sont désormais les fonctions les plus avancées de ces robots qui permettent d’éviter et identifier des obstacles.

Concernant les caractéristiques techniques, vérifiez le volume de contenance du bac à poussière ainsi que l’autonomie des appareils. Il est également important de vérifier si l’application mobile associée au robot est à jour et simple à utiliser.

Parmi les fonctions nécessaires et intéressantes, voici quelques éléments à vérifier :

  • Différents modes de nettoyage ;
  • Compatibilité Amazon Alexa et Google Assistant ;
  • La génération de cartes avec la possibilité d’ajouter des délimitations, de nommer des pièces et de les bloquer au besoin ;
  • La recharge automatique ;
  • Les technologies de sécurité (pour l’escalier par exemple) et de détection d’obstacles.

Est-ce que je vais avoir besoin tout de même de faire le ménage ?

Oui, mais moins souvent et différemment. Ce n’est pas un aspirateur robot qui passera sous le canapé, sauf si votre canapé est assez haut, qui fera les poussières sur les meubles et qui changera vos draps. En tout cas, ces aspirateurs robots n’en sont pas capables. Vous ferez tout de même moins le ménage avec un ménage plus ciblé et qui vous prendra moins de temps.

Quel est le prix d’un aspirateur robot ?

C’est une question qui revient souvent. On peut trouver des aspirateurs robots à 150 euros. Néanmoins, un aspirateur robot qui vous sera vraiment efficace au quotidien nécessite un budget d’au moins 350 à 400 euros. C’est le prix d’un Roborock S5 Max en promotion par exemple.

Les robots aspirateurs ont-ils évolué depuis ces dernières années ?

La réponse est oui. La première génération de robots aspirateurs disponible sur le marché n’était vraiment pas convaincante. Les différents modèles étaient avant tout conçus pour éviter les obstacles. Ils circulaient en ligne droite jusqu’à ce qu’ils touchent quelque chose, puis repartaient sur un angle aléatoire. D’une certaine manière, ça fonctionnait, mais ce n’était pas particulièrement efficace. Les nouveaux modèles ont une meilleure planification de trajectoire pour un nettoyage plus méthodique, avec une flopée de capteurs pour se situer et se diriger librement dans l’environnement. Ils sont dorénavant en mesure de produire progressivement une carte de votre espace, en améliorant quotidiennement le chemin à emprunter et ses habitudes de nettoyages.

Quelles sont les marques d’aspirateurs robots de confiance ?

Cela parait logique, mais il ne faut généralement pas se laisser avoir par les premiers prix. Ces références à prix plancher font bien souvent l’objet de reproches faits aux modèles de robot aspirateur qui étaient, comme expliqué ci-dessus, pas réellement convaincants. Ils sont généralement dénués de fonctionnalités dites « intelligentes » et ne permettront pas de nettoyer efficacement votre lieu de vie.

Il vaut mieux mettre le prix dans un produit dont les constructeurs ont acquis un certain savoir-faire au fil des années, comme c’est le cas pour iRobot, Roborock, Ecovacs et Neato. Vous aurez toujours besoin de faire le ménage, mais vous gagnerez énormément de temps.

Les aspirateurs robots lavent-ils le sol ?

Certains aspirateurs robots ont des fonctions serpillère qui permettent de laver le sol. Il s’agit néanmoins de fonction annexe, nous vous conseillons de plutôt investir dans un robot serpillère dédié si vous avez de grandes surfaces à laver.

Les derniers articles