La NASA gère un programme nommé CubeSat qui propose aux écoles américaines d’envoyer un mini-satellite dans l’espace. Il est ainsi possible pour les étudiants de travailler sur la conception de ce CubeSat avant son expédition puis sur les résultats qu’il transmet dans un second temps. Pour ce lancement ce sont 33 petits satellites de 10 cm de côté pesant un peu plus d’un kilo chacun qui vont décoller entre 2013 et 2014. Parmi ces satellites, deux d’entre eux embarqueront des téléphones sous Android. Ce sera donc un des premiers vols du système d’exploitation Google.

 

Le projet envoyant ces deux nano-satellites se nomme PhoneSat, les satellites sont PhoneSat 1.0 et PhoneSat 2.0. PhoneSat 1.0 embarquera un Nexus One, des batteries externes et un système de Radio afin de communiquer avec la Terre pour pouvoir le redémarrer si besoin. Ce projet permettra de préparer et vérifier la faisabilité du projet PhoneSat 2.0. Celui-ci embarquera un téléphone un peu plus puissant nommé ‘Nexus S‘. L’équipe explique que le nexus S s’est imposé du fait de sa facilité à être programmer et à personnaliser le système Android. Il sera cette fois couplé à un système de panneaux solaires pour couvrir une plus grande durée de vol. Ces projets sont les premiers tests de satellites Low Cost. En effet, ils ne coûtent ‘que’ 2800€ pièces ce qui est très peu par rapport aux satellites communs. L’objectif final de PhoneSat est de proposer de petits robots équipés de capteurs et pouvant relever des mesures et prendre des photos de la station. Dans un second temps, ils pourraient envoyer les relevés des capteurs et les photos au centre de contrôle Terre via la station à laquelle ils sont reliés par wifi. Ils pourraient aussi réaliser les petites tâches que nos astronautes effectuent dans l’espace afin de leur laisser plus de temps pour faire de la science.

Une petite vidéo de présentation du projet pour nos amis bilingues (On voit même le petit Robot !)

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Bref, un petit vol pour les droids, un grand pas pour Android 🙂

Source : Korben