Nokia détient des brevets sur le multi-utilisateur sur les téléphones. Serait-ce la cause de l’absence de la fonctionnalité sur Android 4.2 ?

Jelly Bean version 2, alias Android 4.2 n’est pas une révolution, comme avaient pu l’être Ice Cream Sandwich, Honeycomb (et encore..) et Eclair en leur temps. Pourtant cette nouvelle mouture, apporte une nouveauté de taille : le multi-utilisateur et vient ainsi combler une manque important. Sur les autres plateformes, iOS ne le supporte pas et le nouveau Windows 8 de son côté le propose. 

Mais vous aurez peut-être remarqué que ce n’est pas le cas sur les smartphones. On peut en effet lire sur les nouveautés d’Android :

Avec le support de plusieurs utilisateurs, vous allez pouvoir donner à chaque personne leur propre espace. Tout le monde peut avoir ses propres bureaux, fonds d’écran, widgets, applications, jeux… Et puisqu’Android propose du multitâche, basculer entre les utilisateurs est un jeu d’enfant – pas besoin de se connecter et de se déconnecter. Disponible uniquement sur les tablettes.

Selon TechCrunch cette absence ne serait pas voulue, mais subie. En effet, du temps de Symbian (depuis racheté par Nokia), un employé avait déposé un brevet pour le « multi-utilisateur sur téléphone mobile », qui décrivait comme :

« A mobile telephone is designed to be used by several different end-users at different times. A first end-user can alter the mobile telephone so that it operates in a manner specific to that first end-user and a subsequent end-user can alter the mobile telephone so that it operates in a manner specific to that subsequent end-user; each end-user has only to respond to prompts displayed on a screen in order to alter the mobile telephone so that it operates in a manner specific to that end-user. »

On peut donc voir qu’il n’est question que de « mobile telephone » et non pas de tablette. Pour Google, il était impensable de tenter d’intégrer cette fonctionnalité, en violant probablement le brevet de Nokia. Car qui dit Android, dit également « constructeurs » (Samsung, LG, HTC, Sony, Acer…) et des procès multiples. On regrette que cette fonctionnalité logicielle fasse l’objet d’un brevet et nuise à la concurrence. Google se protège et ne peut donc pas faire mieux, probablement parce qu’il n’a pas trouvé un contournement significatif de l’implémentation. De son côté Microsoft propose le Kids Corner sur Windows Phone 8, qui permet de créer une session invitée avec uniquement certaines applications.