Apple rachète l’éditeur de Workflow, une application qui permet d’automatiser des actions et des tâches sur son smartphone.

Workflow

Apple n’a pas communiqué les détails de la transaction ni ce qu’il comptait tirer du rachat. On sait seulement que l’application restera au catalogue et même qu’elle est devenue gratuite.

C’est néanmoins l’occasion de découvrir cette application réputée, réalisée par une petite équipe qui comprend une pointure de la scène iOS, Ari Weinstein, auteur d’un jailbreak d’iPhone.

Qu’est-ce que Workflow ?

Workflow est un anglicisme courant, qui signifie « flux de travaux ». Plus concrètement, c’est une suite de tâches ou d’opérations effectuées par une personne. Sur iOS, c’est un outil d’automatisation. Il permet d’automatiser des tâches sur tous les appareils iOS.

La puissance du produit est sa capacité à se connecter à d’autres applications tierces, ou d’autres services. Objets connectés, applications, services… les tâches peuvent être quotidiennes (sauvegarder mes photos de galerie dans mon Dropbox) ou des tâches de maintenance (vérifier si les lumières de chez moi sont éteintes lorsque je suis absent).

Capture d’écran de Workflow

Workflow avait remporté un Apple Design Award en 2015, son interface avait été particulièrement remarquée pour répondre aux problèmes d’accessibilité. Apple avait noté, à l’époque, l’exceptionnelle intégration de VoiceOver, la technologie de synthèse vocale d’Apple. C’est une application qui touche avant tout les power users d’iOS, ce qui permettrait à Apple d’accroitre ses efforts pour amener les gens à utiliser l’écosystème iOS : l’iPhone, iPad et même l’Apple Watch.

Apple compte sûrement intégrer quelques fonctions d’automatisation dans iOS, ce qui serait utile combiné à Siri, l’assistant vocal. Les utilisateurs iOS pourraient ainsi demander à Siri de préparer, par exemple, l’envoi d’un SMS en fonction d’un événement (quand la réunion sera terminée).

Microsoft a également conçu Flow, concurrent direct de Workflow. De son côté, Google n’a pas (à notre connaissance) de technologie similaire. Des alternatives existent en revanche sur Android.

 

Les alternatives sur Android

Sur Android, il existe plusieurs alternatives intéressantes. La première est IFTTT, très connue. Disponible depuis 2014 sur Android, l’application propose des « applets » pré-configurées (on ne dit plus « recettes »), mais il est possible d’en créer sur-mesure. Nous avions sélectionné certaines de nos applets préférées, toujours valables. Notez que les applications mobiles « IF » pour Android et iOS ont été mises récemment en version 3.0, et il existe également un bouton « Do » pour connecter des tâches à un bouton physique.

Il existe une alternative, plus technique, qui se nomme Tasker. Malheureusement, même si la documentation est complète, l’application n’est pas mise à jour régulièrement et elle semble peu suivie.

Vous pouvez également regarder du côté d’Automate, qui se focalise sur les fonctionnalités du smartphone. Moins complet qu’IFTTT, il reste néanmoins un outil efficace.

Enfin, Microsoft possède une application similaire : Flow. Disponible sur Android, elle est gratuite et très complète.