Le rachat d’Android Inc. par Google en 2005 est selon David Lawee : « la meilleure affaire jamais faite » par l’entreprise.

En Juillet 2005, Google a acheté Android Inc., une petite startup de Palo Alto en Californie. A sa tête se trouvait notamment Andy Rubin, leader actuel de la plate-forme chez Google.

Le montant est resté secret, mais sur les 130 millions de dollars d’acquisition par le géant de Mountain View en 2005, il est fort probable qu’environ 50 millions de dollars ait été dédié à l’achat d’Android Inc.

David Lawee, vice-président du développement de l’entreprise dans le service juridique de Google, a indiqué au cours du 16ème Stanford Accel Symposium que lorsque le géant de la recherche achète une entreprise, c’est pour que les entrepreneurs en fassent un succès.

Pour Lawee, ses premières impressions sur Andy Rubin étaient plutôt mauvaises :

« J’ai vu ce gars dans mon bâtiment qui, depuis 2 ans, promenait son chien et je me disais «j’espère que ce gars-là fait quelque chose». »

Malgré ce scepticisme initial, Rubin a su démontrer qu’Android pouvait devenir une plate-forme majeure du monde mobile.

Et aujourd’hui David Lawee a changé de vision car il cite en exemple cette réussite :

« Il est évident que lorsqu’une affaire n’a pas marché, c’est à cause des personnes qui quittent [Google]. C’est la clé : Est-ce que la technologie est utilisée ? qui peut l’expliquer. La réponse provient en grande partie de la persévérance de l’équipe »

Aujourd’hui Android est très rentable pour Google, car les publicités permettent à elles seules de couvrir les frais de développement.

En parallèle, Google a racheté cette année AdMob, une startup spécialisée dans la publicité mobile. Cette fois-ci le montant est bien plus élevé : 750 millions de dollars et le retour sur investissement pourrait être bien plus long que pour Android Inc.

Source : VentureBeat