Après avoir mis à jour son application gratuite pour lui ajouter des fonctionnalités lourdes en ressources, ES Global lance une version payante de son application ES File Explorer. Une manœuvre qui provoque la grogne des utilisateurs.

es-file-explorer

À une époque pas si lointaine, ES File Explorer était l’un des explorateurs de fichiers les plus prisés des utilisateurs Android. L’application a néanmoins perdu de sa superbe au fil des mises à jour. Si l’interface a évolué dans le bon sens, avec notamment un passage au Material Design, l’application s’est aussi alourdie avec de nombreuses publicités et fonctionnalités indésirées dans un explorateur de fichier. La semaine dernière seulement, XDA publiait un édito titré « ES File Explorer, courte histoire d’un roi déchu », symptomatique d’un malaise entourant l’application.

Ce week-end, la stratégie d’ES Global semble s’être dessinée plus clairement avec la mise en ligne sur le Google Play Store d’une version « Pro » de l’application. Dépourvue de publicités, celle-ci est également plus légère et se concentre sur l’essentiel, même si l’on retrouve certaines fonctionnalités comme le « nettoyage de cache » qui fait grincer des dents certains utilisateurs de la version gratuite.

Un marketing bien rodé

En proposant une version payante de son application permettant peu ou prou de faire ce que la version gratuite proposait auparavant, et en rendant moins attrayante cette dernière, ES Global emboîte le pas à une autre application très populaire : Pushbullet. Récemment, celle-ci est devenue limitée, et un abonnement mensuel a été mis en place afin de profiter à nouveau de toutes les fonctionnalités.

Cela pourrait être la conséquence d’un rachat de l’entreprise derrière cette application, ou tout du moins d’une restructuration importante, ce qui expliquerait le changement du nom du développeur cet été de ES App Group à ES Global.

Les clients mécontents

Il est cependant peut-être déjà trop tard pour la réputation de l’application qui a déjà perdu en importance, d’autant qu’il existe un grand nombre d’alternatives disponibles sur le Google Play Store.