Lifeline risque de vous changer des jeux habituels puisqu’il s’agit d’un concept narratif où le temps de jeu est plus ou moins égal au temps réel. Voué à aider un interlocuteur mystérieux, vous allez devoir souvent attendre pour distiller vos conseils…

lifeline

Aujourd’hui, le Play Store de Google met en avant un drôle de jeu qui a attiré notre attention pour son icône affichant un cosmonaute qui semble perdu au milieu de nulle part. En bons fans de SF, nous avons donc voulu jeter un œil à cette curiosité, qui a en plus le mérite d’être en promotion pour une durée limitée (1,07 euro). Mais visiblement, certains membres de la rédaction connaissaient déjà ce titre, qui fait notamment un carton sur iOS puisqu’il supporte la langue française sur la plateforme d’Apple. Ici, ce n’est pas le cas et il faut avoir un niveau d’anglais respectable pour finir le jeu en ayant compris l’intégralité des échanges entre vous et Taylor.

Taylor, c’est un astronaute qui se retrouve perdu et seul sur une lune après le crash de son vaisseau. Le jeune homme vous raconte sa vie et ses déboires, et vous allez devoir lui poser les bonnes questions, et l’orienter au mieux pour le sortir de ce pétrin. En jeu interactif, Lifeline essaie de se baser sur le temps réel, ce qui signifie que lorsque Taylor est occupé, ou dort, il ne vous est pas possible de rentrer en contact avec lui. D’ailleurs, c’est toujours lui qui est à l’origine des échanges, et vous recevrez des notifications sur votre smartphone lorsqu’il essaiera de communiquer avec vous.

Vous allez ainsi apprendre à connaitre Taylor, faire face à ses sautes d’humeur, et à son angoisse. Le jeu est de ce fait très immersif puisque vous êtes la seule personne en mesure de l’aider. Ne dévoilant que des messages écrits, le jeu fait travailler notre imagination pour s’imprégner de l’atmosphère qui règne sur cette lune présumément vide. Les avis sur le Play Store sont très bons (4,6/5), les utilisateurs francophones espérant simplement qu’une mise à jour apporte rapidement le support du français. Si vous avez aimé The Wolf Among Us, sachez d’ailleurs que le scénario de Lifeline a été rédigé par le même auteur. Une expérience narrative à essayer.