Entre le temps de l’Android Market et celui du Play Store, les temps ont changé. Mais s’il est une donnée qui a été conservée entre les deux, c’est bien le remboursement des applications achetées dans les 15 minutes suivant leur règlement. Peut-être pas éternellement…

Remboursement

Actuellement, et depuis la fin 2010, les clients du Play Store peuvent se faire rembourser les applications qu’ils ont achetées dans les 15 minutes suivant le paiement. Le délai de rétractation était initialement de 48 heures mais, arguant du fait que les changements d’avis interviennent généralement dans les minutes suivant directement l’achat, Google l’avait réduit à sa plus simple expression. En apparence du moins, puisqu’il s’agit là d’une opération automatisée depuis le Play Store. En réalité, et en dépit des délais de rétractation légaux portés à 7 jours en Europe, il est possible de se faire rembourser sous 48 heures des applications payantes, mais pour ce faire, il faut se rentre dans son compte Google Wallet, puis cliquer sur l’onglet « Vous avez des questions ou des doutes ? » et contacter le vendeur : en gros, il faut que le développeur de l’application puisse (ou accepte) de vous rembourser pour espérer récupérer votre argent, mais c’est toujours possible. Sous réserve de le savoir, évidemment.

Nos confrères d’Android Police ont de leur côté fait un constat différent. Tandis que le délai pour un remboursement automatique (ou plutôt de non-débit) reste pour le commun des mobinautes fixé à 15 minutes, ce qui évite d’éventuelles copies pirates des apps, et ont constaté que le bouton de remboursement était accessible au-delà du quart d’heure réglementaire. De fait, il leur a été possible de se faire rembourser sous deux heures, mais pas pour toutes les applications. Nous avons testé la même opération de notre côté, et effectivement, l’app avec laquelle nous avons réalisé notre essai (le Rayman en illustration ci-dessus) pouvait encore être remboursée plus d’une heure après son achat, mais plus après deux heures. Autrement dit, si la fonctionnalité n’est pas disponible pour toutes les applications (peut-être une restriction de taille ?), elle commence à être déployée à l’international.

On ne peut toutefois pas statuer sur les intentions de Google en la matière, sachant que Mountain View n’a pas mis à jour sa politique de remboursement sur son site, qui indique toujours une période de remboursement de 15 minutes. Reste maintenant à voir s’il s’agit là d’une période de test qui se conclura par un déploiement global (si ce n’est déjà fait), ou si elle restera lettre morte.