C’est maintenant officiel, dans toute l’Union européenne, la bande de fréquence des 700 MHz sera la bande réservée aux réseaux 5G.

Commission européenne

Le Parlement européen, le Conseil européen (qui regroupe les chefs d’État et de gouvernement des pays membres) ainsi que la Commission européenne ont réussi à trouver un accord engageant les différents pays membres de l’Union : la bande des 700 MHz servira, dans toute l’U.E. à accueillir les réseaux mobiles 5G.

 

Une bande européenne harmonisée pour la 5G

Il y a quelques jours se déroulait la conférence annuelle de l’Agence Nationale des Fréquences. A cette occasion, j’émettais un doute sur la possibilité d’une harmonisation mondiale des fréquences pour les réseaux 5G, mais indiquait qu’un accord européen était bien plus probable. Eh bien, quelques jours après, voici que les instances représentantes des pays de l’Union européenne affirment leur volonté d’harmonisation.

Ainsi, la bande de fréquence de 700 MHz sera la première servant à des réseaux 5G sur tout le territoire de l’Union. Cela est notamment rendu possible par le « Digital Single Market » une stratégie visant à fournir les mêmes services et offres numériques sur tout le territoire de l’Union européenne, allant des bandes de fréquences aux services.

À lire sur FrAndroid : La 5G se précise en France, en Europe et dans le monde

 

Tous les pays ont jusqu’à 2020 pour libérer la bande des 700 MHz

Afin de s’assurer de l’adhésion de tous les pays, les états membres auront jusqu’à 2020, pour libérer la bande de fréquences des 700 MHz afin qu’elle puisse être réattribuée aux réseaux mobiles 5G. C’est par exemple déjà en cours en France, où la bande 700 MHz utilisée par la TNT est en train d’être libérée pour les réseaux 4G et 5G.

En cas d’exception « justifiée » auprès des instances européennes, les pays pourront retarder la libération de ces fréquences de 2 ans supplémentaires, jusqu’en 2022. Enfin, les états membres devront « conclure des accords de coordination transfrontière avant la fin de 2017 » et rendre public « leurs plans nationaux pour la libération de cette bande d’ici au 30 juin 2018 ».

Pour Günther H. Oettinger, commissaire européen pour l’économie et la société numériques, il s’agit d’une étape cruciale qui profitera à tous les Européens : »Cette stratégie assure aux Européens un accès, mobile ou à domicile, aux services innovants et aux contenus créatifs, que ce soit depuis leurs tablettes, leurs smartphones ou sur leur téléviseur intelligent. »

Plus spécifiquement à l’harmonisation des fréquences, il ajoute que « la libération coordonnée de la bande 700 MHz est l’occasion pour l’Europe de faire un grand pas en avant sur la voie de la 5G »

À lire sur FrAndroid : En Europe, les 700 MHz de la TNT devront laisser la place à la 4G